Fiches de métiers

Ostéopathe

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°385

ROME : J1408 CITP-08 : 2264 PCS 2003 :

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ostéopathie, médecine ostéopathique, ostéo, ostéopathie animalière, ostéopathe équin

2. DEFINITION

L'ostéopathie est une méthode de soins à la fois préventive et curative. Elle est considérée à la fois comme une science, un art et une philosophie. Elle se fonde sur trois principes que sont la globalité du corps, la relation réciproque entre les structures et leurs fonctions et l'homéostasie (capacité du corps à s'auto-réguler et à s'auto-guérir).

Les techniques utilisées sont manuelles. Elles sont normalement douces, indolores et sans danger. Par ses manipulations, l'ostéopathe optimise la mobilité et l'équilibre du corps afin de laisser libre cours à ses capacités de guérison.

Etant consulté parfois en première intention, ce dernier procède à un interrogatoire du patient afin d'évaluer si le motif fait parti de son champs d'action. S'il n'est pas médecin et si les symptômes l'exigent, l'ostéopathe se doit d'orienter son patient vers les instances médicales compétentes.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Formation initiale à temps complet : obtention du titre d'ostéopathe en 3, 4, 5 ou 6 années (variable en fonction des écoles) après un minimum de 2660 heures de formation. La loi HPST (Hôpital-patients-santé-territoires) de 2009 en prévoit 3520.

  • Qualification (Décret n°2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie): Ce titre donne le droit à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques. Ces manipulations sont musculo-squelettiques et myo-fasciales, exclusivement manuelles et externes. Ils ne peuvent agir lorsqu'il existe des symptômes justifiant des examens paracliniques.

    Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, l'ostéopathe effectue des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, non forcées, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.
  • Formation complémentaire :
    • Diplôme d'Ostéopathe (D.O.) : enseignement de l'ostéopathie crânienne et viscérale + écriture et présentation d'un mémoire
    • Professions de santé (médecin, kinésithérapeute, sage-femme, etc.)
    • Ostéopathie animalière et équine,
    • Ostéopathe du sport
  • Formation à temps partiel : destinée aux professionnels de Santé pour un minimum de 1225 heures

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'ostéopathie peut s'exercer sous la forme de profession libérale (en majorité) ou salarié :

  • les lieux sont divers
    • en cabinet professionnel,
    • au domicile du patient,
    • dans un centre de rééducation,
    • dans des hôpitaux et autres établissements d'hébergement,
    • dans des établissements thermaux,
    • dans des salles et terrains de sport,
    • dans des écoles,
    • dans des entreprises.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • L'ostéopathe peut être consulté en première intention ou sur demande d'un autre professionnel.
  • La consultation type comprend :
    • Interrogatoire médicalisé et ostéopathique afin de comprendre la problématique, le domaine de compétence, l'éventuelle ré-orientation,
    • Observation, tests actifs, tests passifs, examen clinique médical / orthopédique, examen posturologique,
    • Mise en place des techniques manuelles,
    • Rédaction de la fiche de suivi thérapeutique, facturation, paiement,
    • Conseils proposés au patient en fonction de ses troubles (étirements, posture, environnement de travail, alimentation, etc.)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Pour la gestion du cabinet :
    • Bureau et papeterie,
    • Ordinateur.
  • Pour la prise en charge du patient :
    • Table de manipulation,
    • Matériel d'examen médical (stéthoscope, tensiomètre, marteau réflexe, mètre de couturière, abaisse-langue, lampe, doigtiers, gants, etc.)
    • Ses mains.

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Pour l'hygiène du praticien :
    • Savon,
    • Solution hydroalcoolique.
  • Pour le cabinet :
    • Désinfectant,
    • Détergent,
    • Produits d'entretien.
  • Pour le patient :
    • Draps d'examen,
    • Si nécessaire : désinfectant, pansements et moyens de contention,
    • Si nécessaire : crèmes et huiles (notamment de massage).

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Ecoute et prise en charge des patients et de leur(s) douleur(s) : enfant, adolescent, adulte, femme enceinte, sénior, sportif, handicap, ...

  • Collaboration pluridisciplinaire

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne résistance à l'effort,

  • Être à l'aise avec le contact physique,
  • Être empathique,
  • Savoir écouter,
  • Savoir orienter, conseiller,
  • Savoir travailler seul et en équipe,
  • Savoir se rendre disponible,
  • Pouvoir travailler sur de grandes amplitudes horaires,
  • Être capable de gérer son entreprise (comptabilité, organisation, administration, etc.)
  • Être ponctuel,
  • Avoir une bonne hygiène corporelle et vestimentaire.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Difficilement accessible aux personnes présentant un handicap moteur lourd de par la nature même des manipulations,

  • Peu compatible avec les troubles psychologiques et de la personnalité,

  • Accessible mais nécessitant une adaptation pour les personnes présentant un handicap moteur léger, une cécité, une surdité ou une maladie chronique.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

Chiropractie, étiopathie

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de la voie publique (lors des déplacements)
  • Agression physique ou verbale par des patients ou des étrangers au cabinet
  • Douleurs conséquentes à la manutention des personnes

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail sur écran
  • Manutention, port de charges
  • Gestes répétitifs
  • Contraintes posturales : station debout, postures liées aux techniques,
  • Travail en force
  • Nuisances olfactives : hygiène parfois douteuse des patients,
  • Déplacements divers

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits d'entretien,
  • Produits d'hygiène des mains.

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contaminations par les patients

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Organisationnelles :
    • Gestion d'un cabinet, d'un planning,
    • Contraintes liées aux difficultés de gestion d'une entreprise (rentabilité, communication avec les organismes divers,...),
    • Stress lié à son propre retard dans les rendez-vous,
    • Stress lié aux retards des patients nous mettant en retard,
  • Relationnelles :
    • Être face à la douleur, la souffrance, la maladie, la plainte des patients,
    • Stress lié à l'évolution des plaintes du patient,
    • Fatigue physique et intellectuelle face aux longues journées,
    • Relation pluridisciplinaire : l'ostéopathie n'est pas encore bien reconnue par certains professionnels de Santé.

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risque infectieux :

  • Tableau n°40 RG : Maladies dues aux bacilles tuberculeux et à certaines mycobactéries atypiques : Mycobacterium avium/intracellulaire, Mycobacterium kansasii, Mycobacterium xenopi, Mycobacterium marinum, Mycobacterium fortuitum
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°54 RG : Poliomyélite
  • Tableau n°55 RG : Affections professionnelles dues aux amibes
  • Tableau n°76 RG : Maladies liées à des agents infectieux ou parasitaires contractées en milieu d'hospitalisation et d'hospitalisation à domicile
  • Tableau n°80 RG : Kératoconjonctivites virales

Risque chimique :

  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

Risque physique :

  • Tableau n°6 RG : Affections provoquées par les rayonnements ionisants

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  •  Dermatose irritative des mains en raison du lavage et de la désinfection répétées

  • Insuffisance veineuse (station debout, piétinement)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur libéral : Néant
  • Pour les salariés du secteur public :
    • visite médicale d'embauche puis visites médicales périodiques réalisées par le service de santé au travail
    • Visite médicale de titularisation réalisée par un médecin assermenté
  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis périodique par le service de santé au travail
  • Surveillance ostéo-articulaire, état veineux, maladies contagieuses, état psychique, état respiratoire et cutané

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Dosage d'anticorps antiHbS pour les personnes vaccinées contre l'hépatite B après 25 ans
  • Radiographie pulmonaire, intradermo réaction tuberculinique pour certains modes d'exercice
  • Sérologie la rubéole, de la toxoplasmose, de l'infection au cytomégalovirus à pour les femmes en âge de procréer

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations obligatoires (à la charge de l'employeur) :
  • Vaccinations conseillées :
    • Rubéole, sous contraception, en cas de sérologie négative chez les femmes en âge de procréer
    • En cas d'affectation en service de contagieux : hépatite A, typhoïde
    • Grippe saisonnière

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En principe non sauf en cas d'exposition à des produits au cours des exercices professionnels antérieurs (radiations ionisantes, médicaments antimitotiques, etc...).

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Néant en exercice libéral
  • Pour les salariés : Conservation du dossier médical à compter de la cessation de l'exposition à des agents biologiques mais pouvant être portée à 50 ans en cas d'affectation à des services de cancérologie, de radiologie, de radiothérapie...

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Transmission de maladie entre le professionnel et le patient

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Analyse de l'ergonomie du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Optimisation du poste de travail (bureau et table de manipulation)
  • Ergonomie de la manutention, utilisation de matériels adaptés (tables électriques à hauteur réglable, siège)
  • Organisation correcte des plannings
  • Groupes de parole pour la gestion du stress et des urgences
  • Soutien psychologique en cas d'agression
  • Hygiène globale du cabinet

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections individuelles adaptées au poste de travail : gants (latex, nitrile, vinyle), masques, blouses
  • Hygiène individuelle
  • Suivre les conseils proposés aux patients (exercices, alimentation, hygiène de vie, etc.)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation continue annuelle obligatoire pour se maintenir informé de l'actualité médicale et des nouvelles approches thérapeutiques

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES (Pour les mises à jour consulter le site du registre des ostéopathes)

  • Lois

    • LOI n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé:article 75
    • LOI n°2002-1062 du 6 août 2002 portant amnistie: article 3 II  
    • LOI n° 2004-810 du 13 août 2004 relative à l'assurance maladiearticle 36
    • LOI n° 2009-526 du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d'allègement des procéduresArticle 53 : Extension du dispositif de reconnaissance du titre d'ostéopathe ou de chiropracteur - Ajout d'un alinéa à l'art. 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002
    • LOI n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires. Article. 64 (II) : Durée minimale pour la formation au métier d'ostéopathe et de chiropracteur (3 520 heures)- Modification du 1er alinéa de l'art. 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002) qui modifie le Code de la santé publique - art. L4383-1 (V). Article 65 modifie le Code de la santé publique - art. L1421-1 (V)
    • Code rural art. L 243-3 : Ostéopathie animale
  • Décrets
    • Décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie.
    • Décret n° 2007-437 du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes et à l'agrément des établissements de formation.
    • Décret n° 2007-1564 du 2 novembre 2007 modifiant le décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie (Remplacement du I de l'art. 16 et modification de l'art. 17).
    • Décret n° 2008-1441 du 22 décembre 2008 relatif à l'usage du titre d'ostéopathe et à l'exercice de cette activité (Modification des art. 4, 6, 7, 8, 11, 12, 13 et 17; remplacement des art. 9 et 10; insertion de l'art. 12-1 et abrogation de l'art. 18 du décret n° 2007-435 du 25 mars 2007).
    • Décret n° 2011-390 du 12 avril 2011 modifiant l'article 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.
    • Décret n° 2011-1120 du 19 septembre 2011 relatif aux agréments des établissements de formation en ostéopathie.
    • Décret n° 2012-584 du 26 avril 2012 modifiant le décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie.
    • Décret n° 2012-1052 du 14 septembre 2012 relatif aux agréments des établissements de formation en ostéopathie. 
    • Décret n° 2013-415 du 21 mai 2013 relatif aux agréments des établissements de formation en ostéopathie. 
  • Arrêtés
    • Arrêté du 12 août 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 8 août 2013 modifiant l'arrêté du 6 décembre 2012 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 2 août 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 25 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 19 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 15 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 10 juillet 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 6 février 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 21 janvier 2013 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 6 décembre 2012 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 28 septembre 2012 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 21 juin 2011 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 25 août 2010 portant diverses dispositions modificatives relatives aux études paramédicales et tirant les conséquences de l'intervention de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et au territoire.
    • Arrêté du 15 mars 2010 modifiant l'arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie, à la commission d'agrément des établissements de formation et aux mesures dérogatoires.
    • Arrêté du 21 décembre 2009 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 30 juillet 2009 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 28 mai 2009 modifiant l'arrêté du 6 mai 2009 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie
    • Arrêté du 6 mai 2009 modifiant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 9 mai 2008 relatif à la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 26 février 2008 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 25 janvier 2008 modifiant l'arrêté du 12 décembre 2007 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 12 décembre 2007 relatif à la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté 2 du 5 décembre 2007 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté 1 du 5 décembre 2007 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 31 octobre 2007 fixant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 11 octobre 2007 fixant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 20 septembre 2007 fixant la liste des établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 9 août 2007 listant les établissements agréés dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 30 avril 2007 relatif à la composition et au fonctionnement de laCommission nationale d'agrément des établissements dispensant une formation en ostéopathie.
    • Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la formation en ostéopathie, à la commission d'agrément des établissements de formation et aux mesures dérogatoires.
    • Arrêté du 25 mars 2007 relatif à la composition du dossier et aux modalités d'organisation de l'épreuve d'aptitude et du stage d'adaptation prévues pour les ostéopathes par le décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie.
    • Arrêté du 6 janvier 1962 fixant la liste des actes médicaux ne pouvant être pratiqués que par des médecins ou pouvant être pratiqués également par des auxiliaires médicaux ou des directeurs de laboratoires d'analyses médicales non médecins. Article 2I.
  •  Code de Santé Publique et textes relatifs aux métiers intervenant dans le domaine de la Santé :
  • Prévention des risques professionnels :
    • Circulaire DGS-DH n°98/249 du 20 avril 1998 sur la prévention de la transmission des agents infectieux véhiculés par le sang ou les autres liquides biologiques lors des soins. Bulletin épidémiologique hebdomadaire 25/98.
  • Vaccinations :
  • Secret professionnel :
    • Articles 226-13 et 226-14 du Code pénal
    • Article 26 du statut général des fonctionnaires
  • Déchets d'activités de soins :
    • Articles R1335-1 et R1335-2 du Code de la santé publique
  • Fonction publique hospitalière :
    • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001
    • Tome 2 : Formation professionnelle continue - Primes et indemnités. J.O. Ouvrage n°310540002
    • Tome 3 : Statut des personnels de direction et du personnel administratif. J.O. Ouvrage n°310540003
    • Tome 4 : Personnels des services de pharmacie, de laboratoire et d'électrocardiographie. J.O. Ouvrage n°310540004
    • Tome 5 : Statut des personnels médicaux - Psychologues - Personne d'encadrement des écoles de formation - Personnel congréganiste - Aumôniers. J.O. Ouvrage n°310540005
    • Tome 6 : Statut du personnel des établissements d'hospitalisation publics et de certains établissements à caractère social. J.O. Ouvrage n°310540006
    • Décret n°2001-1375 du 31 décembre 2001 portant statut particulier du corps des cadres de santé de la fonction publique hospitalière
    • Ordonnance no 96-346 du 24 avril 1996 portant réforme de l'hospitalisation publique et privée
    • Décret n°92-272 du 26 mars 1992 relatif aux missions, à l'organisation et aux personnels des établissements publics de santé et modifiant le code de la santé publique (deuxième partie: Décrets en Conseil d'Etat)
    • Loi no 91-748 du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière (1) (articles L.714-23 et L.714-26) et rectificatif
    • Décret n°91-155 du 6 février 1991. Décret relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°86-33 du 9 janvier 1986. Loi portant dispositions statuaires relatives à la fonction publique hospitalière.
    • Loi n°83-634 du 13 juillet 1983. Loi portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.
  • Conduite :
    • Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée

11.2. RECOMMANDATIONS ET NORMES

11.2.1. RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

11.2.2. NORMES (AFNOR)

9.3. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : AUTEURS : Grégory HOUDEBERT (Ostéopathe D.O.) (Cabinet d'ostéopathie de Grégory Houdebert, 23 bis rue Hélène Boucher – 78960 Voisins-le-Bretonneux, 0972265347, http://www.gregory-houdebert.fr) (78)
DATE DE CREATION : Octobre 2013
DERNIERE MISE A JOUR : Octobre 2013

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).