Fiches de métiers

Conducteur d'engins portuaires, grutier

his explanation FICHE METIER BOSSONS FUTE N°0383

ROME : F 1301 - N 3203 CITP 08 : 8343 INSEE : 651a

http://www.comitesdepistagecancers.fr/ployka/2819 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Conducteur de grues portuaires, conducteur de portiques de chargement/déchargement,  docker ou débardeur, ouvrier portuaire.

More hints 2. DEFINITION

  • Le conducteur d'engins portuaires assure la conduite des engins et de leurs équipements afin de répondre aux besoins des commandes en respectant les instructions et les règles de sécurité.

  • Il est le garant du bon déroulement des opérations de manutention et du bon suivi des équipements.

http://firstinthefight.co.uk/ 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Niveau de base : l'emploi est généralement accessible avec des formations de niveau V (CAP ou BEP) ou une expérience équivalente dans le domaine technique.
  • Des formations complémentaires sont nécessaires en fonction du poste
    • Habilitation à la conduite de tous les modèles de grues/portiques et de leurs équipements
    • Habilitation électrique HOV BO
    • CACES : certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (validité 5 ans sauf engins de chantier 10 ans)
  • Des autorisations de conduite sont nécessaires par l'employeur en fonction des connaissances :
    • caractéristiques grue, limite et interdiction d'utilisation, moyens de communication, contrôles et entretiens, notice d'instructions affectée à chaque grue
    • double autorisation pour les travailleurs intérimaires
  • Une qualification est possible dans le cadre de la VAE (Validation des acquis de l'expérience)

site de rencontre musulman pratiquant 4. ACTIVITE PRINCIPALE

griechische frauen treffen 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Dans des ports fluviaux ou maritimes
  • Sur des quais de chargement/déchargement (containers, matières en vrac, colis lourds...)

rencontres 05 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

http://netix.pl/includes/frazaty/1127 L'activité consiste à :

  • Participer aux travaux de préparation notamment au montage d’équipements.
  • Assurer un service de qualité
    • en respectant les horaires de commandes, les standards de cadence de l'équipement, les instructions et les manuels d'utilisation des engins,
    • en se formant à la conduite des engins, aux compétences annexes nécessaires au sein de l'équipe.
  • Assurer le respect de l'outil et de l'environnement de travail
    • en nettoyant les accès et les cabines de grue,
    • en signalant tout incident sur les moyens mis à disposition (véhicules, radios…),
    • en alertant sur toute anomalie constatée.
  • Assurer la sécurité des personnes et des installations
    • en portant systématiquement les équipements de protection individuelle,
    • en respectant les instructions et consignes,
  • Mettre en fin de poste la grue en configuration"hors service" et effectuer les opérations de fin de poste (immobilisation, alimentation électrique).
  • Participer à la bonne facturation des prestations en remplissant correctement les fiches de suivi d'exploitation.
  • Rendre compte à son supérieur hiérarchique.
  • Préparer sa machine et encadrer le contrôle réglementaire externe pour les visites d'audit.

http://metodosalargarpene.es/ebioer/1422 Et nécessite de savoir :

  • Utiliser des télécommandes et des moyens de levage
  • Conduire une grue (à tour, à montage automatisé ou par éléments) à partir d’une cabine ou à partir du sol.
  • Monter/démonter la grue et en effectuer l’entretien courant.
  • Utiliser des échelles à crinoline munies de paliers de repos ou un ascenseur.
  • Actionner des 2 mains des manettes et des boutons poussoirs pour déplacer des charges à partir d’ordres transmis par gestes, oralement, par radio ou talkies-walkies.
  • Utiliser des abaques de charge (graphiques) et les indicateurs de sécurité (anémomètre) voire un système d’aide automatique à la conduite (SAAC) en cas d’interférence de grues ou de survol de charges à l’extérieur du chantier.
  • Arrimer correctement des fardeaux et contrôler visuellement l’horizontalité de l’embase et l’état des équipements (arrêtoirs, alimentation électrique et mise à la terre, lests, câbles de levage).
  • Vérifier les freins, la manille et les dispositifs de sécurité à la prise de poste
  • Placer et positionner la grue en girouette et mettre en place les encrages
  • Utiliser les systèmes d’aide automatique à la conduite appropriés, les abaques de charge et les prévisions météorologiques
  • Procéder aux opération d’entretien, vérification et maintenance régulière de la grue : visites, opérations d’entretien, vérifications et épreuves règlementaires (mise en service périodique et remise en service), examen approfondi des éléments essentiels (tous les 5 ans si maintenance prescrite par le constructeur dans la notice d’instructions non réalisée)
  • Acquérir la compétence pour réaliser les études, notes de calculs, examens d’adéquations incluant les répartitions de charges, descentes et montées de charges etc …
  • Unifier les signes de commandes et gestes de communication avec le chef d'équipe, les élingueurs et lui-même (montée, descente, déplacement à droite, déplacement à gauche, etc...)

http://jewelofmuscat.tv/pijibi/1322 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Grues mobiles portuaires : grues à tour à montage automatisé (GMA) ou à montage par éléments (GME), gues à tour avec flèche relevable ....
  • Portiques à conteneurs,
  • Palans, appareils de levage, ponts roulants.
  • chariots automoteurs & engins de levage particuliers.

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Lubrifiants et graisses en cas d'entretien et de maintenance de la machinerie.
  • Minerai, charbon, coke ou autres produits (suivant les activités de chargement/déchargement des bateaux minéraliers)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Chef d’équipe/contremaitres (en interne), les chefs de quais.
  • Elingueurs
  • Dockers
  • Service de maintenance
  • Les différentes entreprises sous-traitantes (notamment dans le cas de maintenances externalisées)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

Connaissances et aptitudes particulières

  • Connaissance générale du fonctionnement des engins et des équipements, des locaux et du site portuaire,
  • Respect des instructions de service et des consignes de sécurité
  • Respect du matériel et des locaux mis à disposition
  • Connaissance des contrôles et opérations de maintenance de premier niveau à effectuer
  • Esprit de rigueur et de service
  • Savoir rendre compte
  • Aptitude relationnelle pour le travail en équipe
  • Sens de l’écoute et respect de la hiérarchie
  • Capacité d’analyse et de proposition
  • Esprit de réactivité
  • Aptitude aux travaux en hauteur·

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • L'activité n'est pas conseillée pour des personnes ayant une grande fatigabilité ou ne pouvant pas suivre plusieurs taches en même temps.
  • Certains postes sont incompatible avec la cécité, la surdité, les pathologies liées aux ambiances thermiques, les troubles ostéo-articulaires, la toxicomanie, les troubles mentaux, les vertiges, les pathologies cardio-vasculaires, certaines pathologies pulmonaires.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Cariste
  • Entretien courant des engins
  • Encadrement d'équipe

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chocs, heurts, écrasements (membres coincés...)
  • Chute en montant ou en descendant de l'engin/des échelles à crinoline
  • Chutes en se déplaçant sur la zone de travail, liées à la matière glissante/objets au sol et/ou aux conditions climatiques
  • Electrisation (contact de la grue avec un conducteur aérien sous tension)
  • Glissades sur les quais
  • Heurt du personnel du port avec une charge
  • Renversement de l'engin
  • Lombalgies d'effort

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en hauteur (certaines cabines de conduite peuvent atteindre des hauteurs supérieures à 30 mètres)
  • Déplacements sur échelle et marchepied, montée dans des crinolines ou des échelles verticales alignées ou inclinées
  • Travail au froid l'hiver (vitres souvent ouvertes pour une meilleure visibilité) et à la chaleur intense l'été (cabines rarement climatisées)
  • Travail aux intempéries (chaleur, froid, vent, givre, pluie, neige, verglas, bouillard ...)
  • Travail avec visibilité réduite ou éblouissement
  • Travail au bruit
  • Vibrations corps entier
  • Contraintes posturales dans un espace réduit : station assise prolongée, position penchée en avant
  • Manutention du matériel de calage et d'arrimage
  • Risques électriques
  • Ensevelissement lié aux caractéristiques de la matière
  • Contraintes environnementales : vent, obstacles sur le port, lignes électriques dont haute tension ..)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Lubrifiants, graisses, nettoyants dégraissants éventuels
  • Poussières de charbon, coke, minerais, fumées, etc.
  • Pollutions diverses

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Infection par le charbon et autres pathologies par contact avec des marchandises souillées
  • Contamination ORL

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Poste de sécurité : vigilance, appréciation des distances
  • Travail isolé autonome relié au sol par talkie ou communication gestuelle
  • Contraintes liées au SAAC (Système d'Aide Automatique à la Conduite)
  • Déplacements avec l'engin
  • Travail de week-end, de nuit, éventuellement
  • Co-activité avec d'autres engins

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°18 RG : Charbon
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n° 57 RG ?
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes
  • Maladies professionnelle liées au contact avec des matières en vrac manutentionnées
  • Tableau n°1 RG : Affections dues au plomb ou à ses composés
  • Tableau n°2 RG : Maladies professionnelles causées par le mercure et ses composés
  • Tableau n°10 / 10 bis et 10 ter  RG : Maladies professionnelles liées à l'acide chromique, aux chromates et bichromates alcalins
  • Tableau n°20 / 20 bis et 20 ter RG : Maladies professionnelles liées à l'arsenic
  • Tableau n°21 RG : Intoxications professionnelles par l'hydrogène arsenié
  • Tableau n°30 et 30 bis RG : Affections professionnelles liées à l'amiante
  • Tableau n°32 RG : Affections professionnelles provoquées par le fluor, l'acide fluorhydrique et ses sels minéraux
  • Tableau n°37 RG : Affections cutanées professionnelles causées par les oxydes et les sels de nickel
  • Tableau n°44 et 44 bis RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales ou de fumées contenant des particules de fer
  • Tableau n°61 RG : Maladies professionnelles provoquées par le cadmium
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°70 RG : Affections professionnelles provoquées par le cobalt et ses composés
  • Tableau n°94 RG : Broncho-pneumopathie chronique obstructive du mineur de fer

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Atteintes respiratoires par allergènes ou autres polluants Pneumopathies par contact avec des poussières de charbon, et autres ...
  • risques psychosociaux liés à la surcharge de travail, à la pression des donneurs d'ordres ..

8.1. VISITE MEDICALE

  • Etude de la fonction visuelle (vision de loin, de près, champ visuel, vision du relief et des couleurs) et auditive
  • Obligation d'une visite médicale d'aptitude pour la conduite des grues, préalable au test d'évaluation, en vue de la délivrance du Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (ou CACES).
  • Détermination de l'aptitude aux travaux de très grande hauteur et à l'aptitude au port des EPI dont les harnais
  • Examen clinique et recherche de conduites addictives
  • Surveillance médicale renforcée pour l'exposition au bruit éventuellement
  • Visite médicale tous les 6 mois, réglementaire, pour le travail de nuit
  • Visite avant l'affectation au poste puis tous les 6 mois après 40 ans conseillée

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Tests visuels et auditifs obligatoires pour la conduite des grues
  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Examen psychotechnique, VGM, gamma GT, cholestérolémie totale et HDL, glycémie et glycosurie si nécessaire
  • Epreuves fonctionnelles respiratoires (EFR), électrocardiogramme (ECG), cardio-fréquencemétrie, éventuellement

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio conseillé à 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans.
  • Vaccination contre la grippe à discuter

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Pas à priori

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • La durée de conservation du dossier médical est de 15 ans en cas d'exposition au bruit.
  • Dans les autres cas, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
  • En fonction de l'évaluation faite par l'employeur le dossier médical doit contenir la fiche d'évaluation de la pénibilité

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Heurt du personnel de quai avec une charge
  • Renversement de la grue sous l'effet du vent et des mauvaises conditions climatiques
  • Risque de pollution  atmosphérique terrestre ou aquatique en cas de déversement accidentel de produits

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps
  • Contrôle du niveau sonore (Voir fiche bruit)
  • Mesure de la température

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Grue équipée d'un anémomètre avec alarme et pré-alarme, contrôle de la translation de la grue (butée, socle), contrôle des interférences entre grues et contrôle du déplacement de la charge
  • Sécurisation de l'accès de la cabine : échelle à crinoline avec palier de repos, ascenseur
  • Siège et poste de commande ergonomiques et équipés de dispositifs anti-vibration
  • Cabine climatisée ou chauffée et ventilée. A défaut un chauffage et une ventilation suffisante contre les contraintes climatiques
  • Bonne liaison grutier-responsable des travaux : radio, pupitre de centralisation, téléphone,
  • Moyen de communication pour travailleur isolé type DATI
  • Entretien régulier de la grue
  • Limitateur de charge et limitateur de couple
  • Translations de grue contrôlée (butées, socle)
  • Surveillance de l'élingage des charges
  • Repérage des lignes aériennes et connaissance des distances de sécurité avec les conducteurs électriques
  • Organisation et configuration du chantier ou des lieux de déchargement pour facilité les manoeuvres en sécurité
  • Equiper la grue par des rétroviseurs pour gérer le champ visuel du chantier

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Harnais de sécurité en cas d'absence de protection collective contre les chutes en hauteur
  • Casque de chantier, gants de manutention, chaussures de sécurité, masque, tenue de travail adaptée
  • respect des règles hygièno-diététiques (Alcool, tabac, alimentation..)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Certificat d'aptitude à la conduite d'engins en sécurité (CACES) valable 5 ans
  • Autorisation de conduite délivrée par l'employeur
  • Instructions données par l'employeur au conducteur sur les normes techniques et les conditions d'utilisation de l'engin
  • Secourisme
  • Bruit et protection auditive
  • Information sur le danger de la prise d'alcool, drogues et de certains médicaments
  • Nécessité de définir une procédure pour le secours et l'évacuation en cas de malaise ou d'accident du grutier avant le début de l'activité.
  • Formation aux techniques d'élingage pour mieux encadrer les opérations d'élingage

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 264 Prévention des risques visant le préposé aux signaux dans les enceintes portuaires (INRS - 1985)
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 372 modifiée Utilisation et entretien des engins de chantier
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 383 modifiée Conduite des grues mobiles
  • R 386 Utilisation des plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)
  • R 389 Utilisation de chariots élévateurs à conducteur porté
  • R 390 Utilisation des grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • R 434 Prévention des risques occasionnés par les véhicules et engins circulant ou manoeuvrant sur les chantiers du BTP
  • R 459 Amélioration des conditions de travail dans les grues à tour Mars 2012
  • R 463 Formation et certificat d'aptitude à la conduite en sécurité des engins aéroportuaires oct 2012

GUIDES DE BONNES PRATIQUES

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • PR NF EN 13157/A1. Avril 2009. Appareils de levage à charge suspendue - Sécurité - Appareils de levage à bras
  • NF EN 14439+A2. Juillet 2009. Appareils de levage à charge suspendue - Sécurité - Grues à tour
  • NF EN 12999/A1. Janvier 2005. Appareils de levage à charge suspendue - Grues de chargement
  • NF ISO 4305. Février 2000. Grues mobiles - Détermination de la stabilité

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention collective nationale de la manutention portuaire du 31 décembre 1993 et textes suivants. Brochure 3273 du JO.

12. BIBLIOGRAPHIE ET DOCUMENTATION

  • OIT et Normlex
  • www.ameli.fr : Site des caisses d'assurance maladie - Espace prévention
  • ROME Les fiches métiers. F 1301 - Conduite de grue -  N 3203 - Manutention portuaire (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8343 Conducteurs de grues, d'engins de levage divers et de matériels similaires. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 651a Conducteurs d'engin lourd de levage. (INSEE) (2003)
  • FAST : Fiche Grutier n° 02-08-91 - FORSAPRE
  • Dangers et risques/grues à tour - Travailler mieux.gouv.fr
  • Bossons Futé : fiche métier n° 31

REDACTION

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).