Fiches de métiers

Conducteur d'engins portuaires, grutier

http://ckgbooks.com/anja/3093 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°0383

ROME : F 1301 - N 3203 CITP 08 : 8343 INSEE : 651a

http://cafemamboibiza.com/?vuuijj=rencontres-loisirs&ddd=01 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Conducteur de grues portuaires, conducteur de portiques de chargement/déchargement,  docker ou débardeur, ouvrier portuaire.

partnersuche kostenlos app 2. DEFINITION

  • Le conducteur d'engins portuaires assure la conduite des engins et de leurs équipements afin de répondre aux besoins des commandes en respectant les instructions et les règles de sécurité.

  • Il est le garant du bon déroulement des opérations de manutention et du bon suivi des équipements.

most popular dating sites in korea 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Niveau de base : l'emploi est généralement accessible avec des formations de niveau V (CAP ou BEP) ou une expérience équivalente dans le domaine technique.
  • Des formations complémentaires sont nécessaires en fonction du poste
    • Habilitation à la conduite de tous les modèles de grues/portiques et de leurs équipements
    • Habilitation électrique HOV BO
    • CACES : certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (validité 5 ans sauf engins de chantier 10 ans)
  • Des autorisations de conduite sont nécessaires par l'employeur en fonction des connaissances :
    • caractéristiques grue, limite et interdiction d'utilisation, moyens de communication, contrôles et entretiens, notice d'instructions affectée à chaque grue
    • double autorisation pour les travailleurs intérimaires
  • Une qualification est possible dans le cadre de la VAE (Validation des acquis de l'expérience)

site de rencontre et tchat entierement gratuit 4. ACTIVITE PRINCIPALE

recherche prenoms filles 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Dans des ports fluviaux ou maritimes
  • Sur des quais de chargement/déchargement (containers, matières en vrac, colis lourds...)

http://www.sedesdisseny.com/586378-dts89216-mujeres-solteras-en-toral-de-los-vados.html 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

http://clinicasantlluis.com/154258-dts78219-citas-por-internet-en-castellet.html L'activité consiste à :

  • Participer aux travaux de préparation notamment au montage d’équipements.
  • Assurer un service de qualité
    • en respectant les horaires de commandes, les standards de cadence de l'équipement, les instructions et les manuels d'utilisation des engins,
    • en se formant à la conduite des engins, aux compétences annexes nécessaires au sein de l'équipe.
  • Assurer le respect de l'outil et de l'environnement de travail
    • en nettoyant les accès et les cabines de grue,
    • en signalant tout incident sur les moyens mis à disposition (véhicules, radios…),
    • en alertant sur toute anomalie constatée.
  • Assurer la sécurité des personnes et des installations
    • en portant systématiquement les équipements de protection individuelle,
    • en respectant les instructions et consignes,
  • Mettre en fin de poste la grue en configuration"hors service" et effectuer les opérations de fin de poste (immobilisation, alimentation électrique).
  • Participer à la bonne facturation des prestations en remplissant correctement les fiches de suivi d'exploitation.
  • Rendre compte à son supérieur hiérarchique.
  • Préparer sa machine et encadrer le contrôle réglementaire externe pour les visites d'audit.

Et nécessite de savoir :

  • Utiliser des télécommandes et des moyens de levage
  • Conduire une grue (à tour, à montage automatisé ou par éléments) à partir d’une cabine ou à partir du sol.
  • Monter/démonter la grue et en effectuer l’entretien courant.
  • Utiliser des échelles à crinoline munies de paliers de repos ou un ascenseur.
  • Actionner des 2 mains des manettes et des boutons poussoirs pour déplacer des charges à partir d’ordres transmis par gestes, oralement, par radio ou talkies-walkies.
  • Utiliser des abaques de charge (graphiques) et les indicateurs de sécurité (anémomètre) voire un système d’aide automatique à la conduite (SAAC) en cas d’interférence de grues ou de survol de charges à l’extérieur du chantier.
  • Arrimer correctement des fardeaux et contrôler visuellement l’horizontalité de l’embase et l’état des équipements (arrêtoirs, alimentation électrique et mise à la terre, lests, câbles de levage).
  • Vérifier les freins, la manille et les dispositifs de sécurité à la prise de poste
  • Placer et positionner la grue en girouette et mettre en place les encrages
  • Utiliser les systèmes d’aide automatique à la conduite appropriés, les abaques de charge et les prévisions météorologiques
  • Procéder aux opération d’entretien, vérification et maintenance régulière de la grue : visites, opérations d’entretien, vérifications et épreuves règlementaires (mise en service périodique et remise en service), examen approfondi des éléments essentiels (tous les 5 ans si maintenance prescrite par le constructeur dans la notice d’instructions non réalisée)
  • Acquérir la compétence pour réaliser les études, notes de calculs, examens d’adéquations incluant les répartitions de charges, descentes et montées de charges etc …
  • Unifier les signes de commandes et gestes de communication avec le chef d'équipe, les élingueurs et lui-même (montée, descente, déplacement à droite, déplacement à gauche, etc...)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Grues mobiles portuaires : grues à tour à montage automatisé (GMA) ou à montage par éléments (GME), gues à tour avec flèche relevable ....
  • Portiques à conteneurs,
  • Palans, appareils de levage, ponts roulants.
  • chariots automoteurs & engins de levage particuliers.

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Lubrifiants et graisses en cas d'entretien et de maintenance de la machinerie.
  • Minerai, charbon, coke ou autres produits (suivant les activités de chargement/déchargement des bateaux minéraliers)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Chef d’équipe/contremaitres (en interne), les chefs de quais.
  • Elingueurs
  • Dockers
  • Service de maintenance
  • Les différentes entreprises sous-traitantes (notamment dans le cas de maintenances externalisées)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

Connaissances et aptitudes particulières

  • Connaissance générale du fonctionnement des engins et des équipements, des locaux et du site portuaire,
  • Respect des instructions de service et des consignes de sécurité
  • Respect du matériel et des locaux mis à disposition
  • Connaissance des contrôles et opérations de maintenance de premier niveau à effectuer
  • Esprit de rigueur et de service
  • Savoir rendre compte
  • Aptitude relationnelle pour le travail en équipe
  • Sens de l’écoute et respect de la hiérarchie
  • Capacité d’analyse et de proposition
  • Esprit de réactivité
  • Aptitude aux travaux en hauteur·

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • L'activité n'est pas conseillée pour des personnes ayant une grande fatigabilité ou ne pouvant pas suivre plusieurs taches en même temps.
  • Certains postes sont incompatible avec la cécité, la surdité, les pathologies liées aux ambiances thermiques, les troubles ostéo-articulaires, la toxicomanie, les troubles mentaux, les vertiges, les pathologies cardio-vasculaires, certaines pathologies pulmonaires.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Cariste
  • Entretien courant des engins
  • Encadrement d'équipe

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chocs, heurts, écrasements (membres coincés...)
  • Chute en montant ou en descendant de l'engin/des échelles à crinoline
  • Chutes en se déplaçant sur la zone de travail, liées à la matière glissante/objets au sol et/ou aux conditions climatiques
  • Electrisation (contact de la grue avec un conducteur aérien sous tension)
  • Glissades sur les quais
  • Heurt du personnel du port avec une charge
  • Renversement de l'engin
  • Lombalgies d'effort

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en hauteur (certaines cabines de conduite peuvent atteindre des hauteurs supérieures à 30 mètres)
  • Déplacements sur échelle et marchepied, montée dans des crinolines ou des échelles verticales alignées ou inclinées
  • Travail au froid l'hiver (vitres souvent ouvertes pour une meilleure visibilité) et à la chaleur intense l'été (cabines rarement climatisées)
  • Travail aux intempéries (chaleur, froid, vent, givre, pluie, neige, verglas, bouillard ...)
  • Travail avec visibilité réduite ou éblouissement
  • Travail au bruit
  • Vibrations corps entier
  • Contraintes posturales dans un espace réduit : station assise prolongée, position penchée en avant
  • Manutention du matériel de calage et d'arrimage
  • Risques électriques
  • Ensevelissement lié aux caractéristiques de la matière
  • Contraintes environnementales : vent, obstacles sur le port, lignes électriques dont haute tension ..)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Lubrifiants, graisses, nettoyants dégraissants éventuels
  • Poussières de charbon, coke, minerais, fumées, etc.
  • Pollutions diverses

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Infection par le charbon et autres pathologies par contact avec des marchandises souillées
  • Contamination ORL

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Poste de sécurité : vigilance, appréciation des distances
  • Travail isolé autonome relié au sol par talkie ou communication gestuelle
  • Contraintes liées au SAAC (Système d'Aide Automatique à la Conduite)
  • Déplacements avec l'engin
  • Travail de week-end, de nuit, éventuellement
  • Co-activité avec d'autres engins

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°18 RG : Charbon
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n° 57 RG ?
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes
  • Maladies professionnelle liées au contact avec des matières en vrac manutentionnées
  • Tableau n°1 RG : Affections dues au plomb ou à ses composés
  • Tableau n°2 RG : Maladies professionnelles causées par le mercure et ses composés
  • Tableau n°10 / 10 bis et 10 ter  RG : Maladies professionnelles liées à l'acide chromique, aux chromates et bichromates alcalins
  • Tableau n°20 / 20 bis et 20 ter RG : Maladies professionnelles liées à l'arsenic
  • Tableau n°21 RG : Intoxications professionnelles par l'hydrogène arsenié
  • Tableau n°30 et 30 bis RG : Affections professionnelles liées à l'amiante
  • Tableau n°32 RG : Affections professionnelles provoquées par le fluor, l'acide fluorhydrique et ses sels minéraux
  • Tableau n°37 RG : Affections cutanées professionnelles causées par les oxydes et les sels de nickel
  • Tableau n°44 et 44 bis RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales ou de fumées contenant des particules de fer
  • Tableau n°61 RG : Maladies professionnelles provoquées par le cadmium
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°70 RG : Affections professionnelles provoquées par le cobalt et ses composés
  • Tableau n°94 RG : Broncho-pneumopathie chronique obstructive du mineur de fer

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Atteintes respiratoires par allergènes ou autres polluants Pneumopathies par contact avec des poussières de charbon, et autres ...
  • risques psychosociaux liés à la surcharge de travail, à la pression des donneurs d'ordres ..

8.1. VISITE MEDICALE

  • Etude de la fonction visuelle (vision de loin, de près, champ visuel, vision du relief et des couleurs) et auditive
  • Obligation d'une visite médicale d'aptitude pour la conduite des grues, préalable au test d'évaluation, en vue de la délivrance du Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (ou CACES).
  • Détermination de l'aptitude aux travaux de très grande hauteur et à l'aptitude au port des EPI dont les harnais
  • Examen clinique et recherche de conduites addictives
  • Surveillance médicale renforcée pour l'exposition au bruit éventuellement
  • Visite médicale tous les 6 mois, réglementaire, pour le travail de nuit
  • Visite avant l'affectation au poste puis tous les 6 mois après 40 ans conseillée

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Tests visuels et auditifs obligatoires pour la conduite des grues
  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Examen psychotechnique, VGM, gamma GT, cholestérolémie totale et HDL, glycémie et glycosurie si nécessaire
  • Epreuves fonctionnelles respiratoires (EFR), électrocardiogramme (ECG), cardio-fréquencemétrie, éventuellement

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio conseillé à 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans.
  • Vaccination contre la grippe à discuter

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Pas à priori

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • La durée de conservation du dossier médical est de 15 ans en cas d'exposition au bruit.
  • Dans les autres cas, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.
  • En fonction de l'évaluation faite par l'employeur le dossier médical doit contenir la fiche d'évaluation de la pénibilité

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Heurt du personnel de quai avec une charge
  • Renversement de la grue sous l'effet du vent et des mauvaises conditions climatiques
  • Risque de pollution  atmosphérique terrestre ou aquatique en cas de déversement accidentel de produits

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps
  • Contrôle du niveau sonore (Voir fiche bruit)
  • Mesure de la température

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Grue équipée d'un anémomètre avec alarme et pré-alarme, contrôle de la translation de la grue (butée, socle), contrôle des interférences entre grues et contrôle du déplacement de la charge
  • Sécurisation de l'accès de la cabine : échelle à crinoline avec palier de repos, ascenseur
  • Siège et poste de commande ergonomiques et équipés de dispositifs anti-vibration
  • Cabine climatisée ou chauffée et ventilée. A défaut un chauffage et une ventilation suffisante contre les contraintes climatiques
  • Bonne liaison grutier-responsable des travaux : radio, pupitre de centralisation, téléphone,
  • Moyen de communication pour travailleur isolé type DATI
  • Entretien régulier de la grue
  • Limitateur de charge et limitateur de couple
  • Translations de grue contrôlée (butées, socle)
  • Surveillance de l'élingage des charges
  • Repérage des lignes aériennes et connaissance des distances de sécurité avec les conducteurs électriques
  • Organisation et configuration du chantier ou des lieux de déchargement pour facilité les manoeuvres en sécurité
  • Equiper la grue par des rétroviseurs pour gérer le champ visuel du chantier

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Harnais de sécurité en cas d'absence de protection collective contre les chutes en hauteur
  • Casque de chantier, gants de manutention, chaussures de sécurité, masque, tenue de travail adaptée
  • respect des règles hygièno-diététiques (Alcool, tabac, alimentation..)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Certificat d'aptitude à la conduite d'engins en sécurité (CACES) valable 5 ans
  • Autorisation de conduite délivrée par l'employeur
  • Instructions données par l'employeur au conducteur sur les normes techniques et les conditions d'utilisation de l'engin
  • Secourisme
  • Bruit et protection auditive
  • Information sur le danger de la prise d'alcool, drogues et de certains médicaments
  • Nécessité de définir une procédure pour le secours et l'évacuation en cas de malaise ou d'accident du grutier avant le début de l'activité.
  • Formation aux techniques d'élingage pour mieux encadrer les opérations d'élingage

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 264 Prévention des risques visant le préposé aux signaux dans les enceintes portuaires (INRS - 1985)
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 372 modifiée Utilisation et entretien des engins de chantier
  • R 377 modifiée Utilisation des grues à tour
  • R 383 modifiée Conduite des grues mobiles
  • R 386 Utilisation des plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP)
  • R 389 Utilisation de chariots élévateurs à conducteur porté
  • R 390 Utilisation des grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • R 434 Prévention des risques occasionnés par les véhicules et engins circulant ou manoeuvrant sur les chantiers du BTP
  • R 459 Amélioration des conditions de travail dans les grues à tour Mars 2012
  • R 463 Formation et certificat d'aptitude à la conduite en sécurité des engins aéroportuaires oct 2012

GUIDES DE BONNES PRATIQUES

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • PR NF EN 13157/A1. Avril 2009. Appareils de levage à charge suspendue - Sécurité - Appareils de levage à bras
  • NF EN 14439+A2. Juillet 2009. Appareils de levage à charge suspendue - Sécurité - Grues à tour
  • NF EN 12999/A1. Janvier 2005. Appareils de levage à charge suspendue - Grues de chargement
  • NF ISO 4305. Février 2000. Grues mobiles - Détermination de la stabilité

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Convention collective nationale de la manutention portuaire du 31 décembre 1993 et textes suivants. Brochure 3273 du JO.

12. BIBLIOGRAPHIE ET DOCUMENTATION

  • OIT et Normlex
  • www.ameli.fr : Site des caisses d'assurance maladie - Espace prévention
  • ROME Les fiches métiers. F 1301 - Conduite de grue -  N 3203 - Manutention portuaire (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8343 Conducteurs de grues, d'engins de levage divers et de matériels similaires. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 651a Conducteurs d'engin lourd de levage. (INSEE) (2003)
  • FAST : Fiche Grutier n° 02-08-91 - FORSAPRE
  • Dangers et risques/grues à tour - Travailler mieux.gouv.fr
  • Bossons Futé : fiche métier n° 31

REDACTION

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).