Fiches de métiers

Illustrateur, dessinateur de bandes dessinés (BD)

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°379

ROME : B1101 CITP-08 : 2651 PCS 2003 : 354a, 465a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Auteur graphique, créateur graphique, dessinateur, graphiste, illustrateur, infographiste

2. DEFINITION

L'illustrateur est chargé de répondre aux attentes d'un client et de traduire un texte en image. Son objectif : attirer le regard tout en véhiculant un message. Pour cela, il réalise des dessins, des peintures, des collages ou autres, qui seront reproduits sur une affiche, une plaquette, un livre, une revue, une pochette de disque ou encore un site Internet.

3. FORMATION - QUALIFICATION

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité peut s'exercer dans un atelier, un studio ou bien à son domicile.
  • L'activité peut s'exercer dans des domaines très divers :
    • l'édition (livres jeunesse, couvertures d'ouvrages, bandes dessinées)
    • l'univers scientifique (illustration médicale ou pédagogique)
    • la presse (dessins pour les journaux et magazines)
    • la communication (agences de communication, publicité, roughs)
    • le Web (illustration de sites Internet)
    • le cinéma (création de story-boards)
    • L'événement (conférence, …)
    • Le multimédia (jeux vidéo, application numérique)
  • L'activité peut être salariée, mais elle est le plus souvent indépendante

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • L'activité consiste à traduire en image une idée, un message, un texte sur des supports variés.
  • L'activité :
    • Avant de pouvoir exercer il faut de se déclarer auprès d'un régime social pour faire reconnaître sa qualité de travailleur indépendant. Il peut s'agir de la maison des artistes ou du statut d'auto-entrepreneur ou d'un statut de commerçant ou d'artisan (qui relèvent du SSI)  ou de professionnel libéral (qui relève de la CIPAV).
    • L'activité consiste avant tout à trouver des clients. Comme tout métier artistique il faut travailler ses relations pour obtenir des contrats. Se faire un réseau est le plus dur mais le plus indispensable dans ce métier.
    • Une fois son réseau constitué la demande peut être variée. Il peut s'agir d'illustrer une couverture de roman, de magazine, une pochette de disque, une plaquette d'entreprise, un article de presse, un site internet ou bien de participer à une exposition sur un thème précis.
    • Prendre rendez-vous avec le client (ou le directeur artistique s'il s'agit d'une exposition ou une agence de publicité).
    • Prendre connaissance du cahier des charges confié (taille du document, couleur ou blanc et noir, etc...) et du délais.
    • Envoyer un devis au client
    • Tenir compte pour la proposition de planning qu'il est fréquent que le client fasse faire des modifications
    • Avant de commencer le travail, envoyer pour être rapidement en accord avec la demande du client, des « roughs », il s'agit de croquis préparatoires.
    • Réaliser le travail demandé
    • Assurer la livraison au client
    • Prépare, envoyer et encaisser les factures
    • Se créer une véritable identité visuelle reconnaissable
    • Réalise un site internet pour se démarquer
    • Dispose d'un book pour démarcher des futurs clients

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Table lumineuse, elle sert à décalquer des dessins.
  • Ordinateur 
  • Imprimante (2D, 3D ....)
  • Tablette graphique

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Logiciels spécifiques d'infographie (mise en page, dessins...)
  • Crayons, papiers, peinture, colle,...
  • Tout support possible

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Le milieu artistique où il est nécessaire d'avoir le sens du contact pour se faire connaitre
  • Les média
  • les donneurs d'ordre potentiels : en général la clé de la réussite est de rencontrer la bonne personne au bon moment. « Le Succès ? Offrir du bon miel à la bonne mouche, au bon moment et au bon endroit » Salvador Dali

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Être avenant, curieux et sociable
  • Être patient
  • S'adapter facilement
  • Être passionné par le dessin
  • Être inventif, persévérant, rigoureux avec évidemment un sens de l’image et bon coup de crayon.
  • Maîtriser la colorimétrie
  • Avoir un regard attentif sur la société
  • Savoir gérer son temps

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Ce métier est compatible avec la plupart des handicaps pour ceux qui ont du talent, de la persévérance et éventuellement des relations.
  • Des informations et des aides peuvent être obtenues auprès des MDPH (maisons départementales des personnes handicapées)

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Graphiste
  • Enseignement
  • Autre activité salariée tout à fait indépendante du monde artistique pour des raisons “alimentaires”

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accident domestique en cas de travail à domicile
  • Accident de la route en cas de déplacements
  • Chute de plain pied

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail sans horaire fixe en cas de travail à domicile d'où la nécessité de s'imposer un rythme de travail
  • Travail irrégulier avec des périodes creuses et des périodes de travail intense nécessitant de longues heures de travail avec des contraintes posturales et visuelles.
  • Travail en ambiance sonore chez certains pour "aider à la création"

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Pas à priori 

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contamination aéroportée lors de grands rassemblements

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES  : Risques psychosociaux

  • Angoisse du lendemain en raison des revenus aléatoires
  • Charge mentale liée à la création, pouvant générer anxiété, dépression, burn-out
  • Nécessité d'une activité alimentaire de complément
  • Stress de la recherche de clients, des contraintes de temps

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Crampes de l'écrivain
  • Fatigue oculaire
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l'alimentation
  • Aggravation des pathologies nécessitant une prise médicamenteuse régulière
  • Stress de la page blanche

8 . SURVEILLANCE MEDICALE

8.0. GENERALITE

  • Si l'illustrateur n'est pas un salarié. Il n'est pas soumis à une obligation de suivi médical
  • Toutefois il peut bénéficier
    • d'un suivi médical par son médecin traitant référent
    • d'un bilan de santé proposé par sa caisse de sécurité sociale et/ou sa mutuelle

8.1. REGLEMENTATION DE LA SURVEILLANCE DE LA SANTE AU TRAVAIL  DES SALARIES

8.1.0. Cadre 

  • L'Article L4121-1 du Code du Travail stipule que :
    • L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
    • Ces mesures comprennent :
      • 1° Des actions de prévention des risques professionnels
      • 2° Des actions d'information et de formation ;
      • 3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.
    • L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes.
  • Depuis le 1er janvier 2017, en fonction de l’analyse des risques et de sa situation personnelle
    • le salarié du secteur privé doit bénéficier :
      • Soit d’une visite d’information et de prévention (VIP) assurée par un professionnel de santé
      • Soit d'un suivi individuel adapté (SIA)
      • Soit d’un suivi individuel renforcé (SIR) assurée par le médecin du travail. 
    • L'adaptation pour le secteur public en en cours
    • De plus un certain nombre de facteurs de risque font l'objet d'une surveillance au titre de la pénibilité.

8.1.1. Cas général : La visite d'information et de prévention (VIP)

  • La visite médicale d’embauche (Art R 4624-10 à 15) est remplacée par une visite d’information et de prévention assurée par un professionnel de santé
  • Elle doit être effectuée dans les 3 mois qui suivent l’embauche
  • L’orientation des travailleurs handicapés vers le médecin du travail est obligatoire.
  • La visite d’information donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi remise au salarié et à l’employeur
  • La périodicité (Art R 4624-16) des visites d’information et de prévention ne doit pas excéder 5 ans
  • La périodicité des visites d’information et de prévention peut être modulée par le médecin
  • Les femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitantes peuvent a l’issue de la VIP être orientée, si elles le souhaitent, vers le médecin du travail pour une demande d’aménagement de poste
  • La VIP reste valable en cas de changement d’entreprise si l’emploi occupé présente des risques équivalents.

8.2. CONTENU DE LA SURVEILLANCE MEDICALE

  • Clinique : Visite d'information et de prévention (VIP) assurée par un professionnel de santé et comportant une interrogatoire, un examen clinique, un examen approprié des yeux et de la vue : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs en raison du travail sur écran, un test d’évaluation de la charge mentale et de la souffrance mentale, des conseils de santé et sécurité, etc....
  • Examens complémentaires  :
    • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire
    • Radio pulmonaire et spirométrie après 50 ans en cas de tabagisme important
  • Contrôle de la réalisation des vaccinations 
    • obligatoires : Tuberculose (BCG); Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite (DTP) ; et rappel antitétanique conseillé tous les 20 ans entre 25 et 65 ans et tous les 10 ans avant ou après ces âges.
    • Vaccinations internationales en cas de déplacement à l'étranger
  • Suivi post-professionnel : néant
  • Dossier médical : 
    •  La tenue d'un dossier médical est obligatoire. Ce dossier peut être consulté par le salarié.
    • Il doit contenir les informations :
      • Sur les postes occupés et les risques liés à ces postes
      • Le résultat des visites médicales et des examens complémentaires
    • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution automobile
  • Pollution informatique
  • Cependant certains dessins peuvent déclencher des réactions plus ou moins positives ou négatives

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Êtude du poste de travail pour en vérifier l'ergonomie : implantation de l'écarn par rapport à la lumière naturelle, siège réglable, porte-documents, rangements
  • Ambiance sonore, thermique et lumineuse : sonométrie, luxmétrie, temperature, hygrométrie, 
  • Qualité de la ventilation : vitesse de circulation de l'air ...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Locaux adaptés au travail sur écran (implantation, éclairage)
  • Bonne qualité du matériel de graphisme et prix accessible 
  • Bonne qualité des supports

Organisationnelle

  • Possibilité d'appui et d'entraide par structures professionnelles
  • Ouverture du marché aux nouveaux venus
  • Rémunération correcte du travail à la tâche
  • Mise à disposition d'EPI si nécessaire

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Hygiène individuelle : équilibre alimentaire, lutte contre les addictions
  • Pratique d'une activité sportive ou de relaxation
  • Lutte contre le narcissisme (contacts et activités en dehors du milieu artistique...)
  • Utilisation des précautions universelles en cas d'épidémie ou de pandémie : éviter les contacts, se laver les mains, porter un masque

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Gestion du budget
  • Gestion de carrière
  • Gestion de conflits
  • Gestion du stress
  • Nouveaux logiciels
  • Nouvelles technologies (NTIC)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Code de la sécurité sociale:
    • Art L 131-6 :  Sur les cotisations d'assurance maladie - maternité des travailleurs non salariés non agricoles.
    • Art L621-1 à L 652-7 Sur les régimes vieillesse et invalidité-décès des professions indépendantes
  • Code du travail
    • Articles L5424-20 et L5424-21 : Indemnisation des artistes involontairement privés d'emploi

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers : B1101 Création en arts plastiques - Pôle emploi (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 2651 Artistes plasticiens (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 354a Artistes plasticiens. (INSEE) (2003) et 465a Concepteurs et assistants techniques des arts graphiques, de la mode et de la décoration (indépendants et salariés)
  • ONISEP.fr
    • Fiche métier illustrateur/illustratrice
    • Dessinateur de bande dessinée

13. ADRESSES UTILES

  • www.lautoentrepreneur.fr : Portail officiel des auto-entrepreneurs
  • www.secu-independants.fr : (régime social des indépendants) : Assure la couverture de la maladie, de la maternité et de la retraite des artisans, commerçants, industriels et professions libérales
  • www.cipav-retraite.fr (Caisse interprofessionnelle des libéraux) 
  • Conservatoires dans la plupart des départements

REDACTION

  • AUTEURS : Pedro de la Pampa (www.pedrodelapampa.tumblr.com) (44) ; Claire Amoureux (Médecin du travail) (01) ; Anne-Marie Robert (Médecin du travail)(57)
  • DATE DE CREATION : Février 2013
  • RELECTEURS : Joris SAMINADIN - Etudiant en LP Pro QHSSTE - Université Gustave Eiffel - U-PEM
  • DERNIERE MISE A JOUR : Mai 2020

 Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).