Sécheur sur machine à papier (MAP)

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°336

ROME :H3101 CITP-08: 8171 INSEE : 626C, 674e

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

2. DEFINITION

Le sécheur est un agent chargé de la conduite et de la surveillance du bon fonctionnement de la partie de la machine séchant le papier pendant la fabrication de la feuille.

Il intervient après la phase de formation de la feuille et éventuellement d’apprêtage de la feuille (apport de substances pour modifier la surface de la feuille) et avant le lissage du papier par passage dans une calandre (non systématique) et l’enroulage de la feuille (formation de la bobine).

La machine à papier est constituée :

3. FORMATION - QUALIFICATION

Le poste est accessible généralement à partir de formations de niveau V (CAP, BEP, CFPA...) dans les domaines de l'électromécanique, l'électrotechnique ou de la mécanique et parfois à partir de formations de niveau IV (Bac professionnel ou technologique) dans les mêmes domaines. Les activités les moins qualifiées (aide-conducteur...) restent accessibles avec une formation initiale peu élevée. Une formation de papetier est généralement souhaitée. Si elle n'a pas été suivie, la connaissance du produit peut néanmoins être acquise au sein de l'entreprise.
La progression dans l'emploi/métier s'effectue souvent par acquisition d'expérience professionnelle et de polyvalence au sein de l'entreprise.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE :

L'activité consiste à:

Remarque : selon les feutres l’accessibilité se fait par le haut sur les passerelles ou par le sol pour changer les feutres, les opérateurs se relaient en fonction du niveau de résistance de chacun en respectant les Durées Limites d’exposition et les temps de récupération tels que définis dans la norme NFX 35 204. Pour le changement de certains feutres, l’installation est arrêtée pendant 2 h environ pour qu’elle refroidisse, avant intervention des opérateurs.

Remarque : les cordes servent à l’accompagnement de la pointe de papier qui fait environ 20 cm de large, de la partie humide jusqu’à l’enroulage en suivant le cheminement de la feuille papier. Quand la pointe est embarquée jusqu’à l’enroulage, on élargit la feuille sur toute la laize avec la pissette à la sortie de la table de fabrication

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

Machines

Outils

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX  UTILISES

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

Les conditions de travail sur une machine à papier nécessitent des capacités physiques et mentales solides quel que soit le poste. De plus du fait de l'automatisation les effectifs sont réduits au minimum soit 4 personnes voire 3 (Conducteur, sécheur, enrouleur).Les exigences de ce poste sont telles que l'activité est peu compatible avec un handicap. Par contre des travailleurs handicapés pourraient intégrer d' autres fonctions présentes dans l'industrie papetière : Trituration de pâte à papier, Transformation du papier, Bobinage,Coupe, Mise en paquets de ramettes.... qui pourraient éventuellement être tenues par un malvoyant avec des alarmes visuelles mises en place pour signaler les casses ou pannes ainsi qu'un dispositif permettant d’alerter l’opérateur mal entendant en cas de danger et pour passage de consigne écrite.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

6.3. AGENTS CHIMIQUES

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

7.2.1. REGIME GENERAL

Pour les « anciens » :  Présence d'amiante possible dans dans les équipements de calorifugeage des installations et dans les feutres :

7.2.2. REGIME AGRICOLE (Sans objet)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

8.3. VACCINATIONS

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

8.5. DOSSIER MEDICAL

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Généralités

Actions possibles

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

 

 

13. ADRESSES UTILES

ATIP : Association Technique de l'industrie Papetière

COPACEL : Confédération française de l'industrie des papiers, cartons et celluloses

Group'hygiène : groupement français des fabricants de produits à usage unique pour l'hygiène, la santé et l'essuyage

UNIPAS : Union des industries papetières pour les affaires sociales

 

AUTEURS : Sarah ZORZETTO, IPRP, Dr SUMODHEE, médecin du travail au SISTB(24), Dr TEILLAC, médecin du travail au SIMT 24, Claude LAMENARDIE Préventeur (33)
DATE DE CREATION : Mai 2011
DERNIERE MISE A JOUR : Mai 2011

Commentaires

Réagir à cette fiche