Fiches de métiers

Conducteur poids lourd de transport routier

http://ckgbooks.com/anja/3093 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°1

ROME : N4101 CITP-08 : 8332 INSEE : 641a

http://cafemamboibiza.com/?vuuijj=rencontres-loisirs&ddd=01 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Chauffeur poids lourd, chauffeur PL, chauffeur super poids lourds, chauffeur SPL.

partnersuche kostenlos app 2. DEFINITION

  • Le conducteur poids lourd assure la conduite d'un véhicule d'un PTAC>3,5 t pour le transport de marchandises.
  • On peut classer la conduite poids lourd selon :
    • La distance parcourue : transports locaux, régionaux, nationaux et internationaux.
    • Le type de véhicule ou de produits transportés
    • La catégorie du véhicule :
      • véhicule isolé (entre 3,5 et 7,5 t)
      • véhicule > 7,5 t
      • ensemble des véhicules pouvant aller jusqu'à 44 t avec remorque, pour les titulaires du permis E
      • masse indivisible (convoi exceptionnel)

most popular dating sites in korea 3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est généralement accessible à partir d'une formation de niveau V : CAP ou BEP du transport routier ou bac professionnel ou titre professionnel validant une expérience acquise dans le transport.
  • La possession d'un permis C ou E est nécessaire. Une formation complémentaire initiale et continue validée par une attestation est obligatoire pour le transport des matières dangereuses (ADR). Cette formation est à renouveler périodiquement (Actuellement tous les 5 ans).
  • Le salarié doit également remplir les conditions médicales d'aptitude au permis de conduire.

site de rencontre et tchat entierement gratuit 4. ACTIVITE PRINCIPALE

go to my site 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • La conduite de poids lourds peut est réalisée :
    • Au sein d'entreprise individuelle par le gérant de l'entreprise, propriétaire de son camion, agissant pour son propre compte ou pour le compte d'autrui
    • Au sein de PME ou PMI
    • Au sein de grandes entreprises : engins de chantier, camions citernes
    • Au sein de collectivités territoriales (état, conseils généraux, mairies)
  • L'activité s'exerce sur des chantiers, des entrepôts, des routes, des autoroutes, en France ou à l'international.

pedro muñoz conocer chico 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Assurer l'activité administrative liée au transport : bon de livraison, autorisation de circuler, caractéristique du produit, rapport de livraison, rapport d'incident...
  • Transporter dans des conditions de sécurité et de rapidité optimales des produits, dangereux ou pas, d'un point à un autre
  • Faire réaliser le contrôle du bon état du véhicule (révision, contrôle technique)
  • Préparer le véhicule aux opérations de chargement et/ou de déchargement
  • Participer parfois aux activités de chargement et/ou de déchargement
  • Verrouiller les systèmes une fois le chargement/déchargement réalisé
  • S'assurer de la conformité du chargement (poids, répartition de la charge, conformité au ADR - règlement de transport de matières dangereuses)
  • Prendre connaissance et respecter les plans de préventions des entreprises visitées (enlèvement ou livraison)
  • Faire réaliser le contrôle du bon état du véhicule (révision, contrôle technique) par un centre agrée
  • Signaler toute défaillance de fonctionnement ou de conformité du véhicule

dating apps de zangoza 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Camion attribué personnellement ou non (changement de camion ou de remorque en fonction des disponibilités, du chargement, de la destination...)
  • Dispositifs de livraison ou de déchargement (bras télescopique, hayon hydraulique, chariot élévateur embarqué, diable, transpalette…)
  • Terminal informatique de gestion de livraison, lecteur code barre, bordereau optique

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Carburant, documents administratifs de transport, chronotachygraphe, produits dangereux, équipements de protection (casque, gants, gilet fluorescent, chaussures de sécurité, lunettes) selon l’activité

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Employeur, client, usagers de la route, douaniers, services administratifs, forces de l'ordre

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre titulaire :
    • du permis C et/ou E
    • d’une carte de qualification de conducteur CQC), à compter du 10 septembre 2009 (Règlement CE n° 1360 - 2002)
    • d’une attestation de formation initiale minimum obligatoire (FIMO) ou d’une attestation de formation continue obligatoire de sécurité (FCOS), de moins de 5 ans
    • du certificat de formation au transport matières dangereuses (ADR) prévu par l’arrêté du 29 mai 2009
  • Avoir les aptitudes physiques requises pour la conduite poids lourds conformément à l’arrêté du 21 décembre 2005
  • Pouvoir travailler assis en permanence
  • Supporter les vibrations corps entier éventuellement
  • Travailler en horaires variables
  • Être disponible pour partir plusieurs jours
  • Faire parfois de la manutention
  • Ne pas prendre de produits altérant la vigilance
  • Avoir le sens de la sécurité
  • Supporter de travailler seul

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations permettant de respecter les critères indiqués par l’arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Manutention :
    • chargement et déchargement du véhicule
    • bâchage et débâchage
    • changement de roue
    • petite mécanique
  • Activités administratives :
    • contrôle des marchandises
    • organisation de la tournée
    • participation à l'élaboration de protocoles sécurité (tournées régulières)
  • Contrôle et entretien du véhicule

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de la circulation
  • Chute de hauteur (montée et descente de la cabine, compartiment de chargement, interventions sur semi-remorque, sur citernes ou sur équipements spécifiques)
  • Accidents liés à la manipulation des matériaux et des matières transportées (chute d'objet…)
  • Manutention des roues en cas de crevaison
  • Troubles dorso-lombaires
  • Agression

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Vibrations du véhicule
  • Exposition au froid pour les camions frigorifiques ou au chaud pour les véhicules transportant des matières à haute température
  • Manutention en cas de livraisons
  • Bruit
  • Astreinte visuelle
  • Station assise prolongée

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Gaz d'échappement
  • Pollution atmosphérique
  • Produits transportés
  • Possibilité de contact avec l'amiante

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • En fonction des pays traversés et des produits transportés (notamment animaux vivants, carcasses d'animaux...)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Prise d'informations permanente
  • Vigilance
  • Contraintes psychologiques (délais de livraison, suivi GPS des véhicules, prévention du vol de chargement, prévention du risque de passagers clandestins...)
  • Travail de nuit, horaires irréguliers, amplitude des horaires
  • Prise irrégulière des repas, coucher dans le camion...
  • Disponibilité et propreté des espaces d'hygiène (toilettes, douches, lavabos)
  • Travail isolé pendant la conduite
  • Travail statique

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

7.1.1. REGIME GENERAL

  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par les vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.1.2. REGIME AGRICOLE

  • Tableau n°57 RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°57 bis RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle habituelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Risques cardio-vasculaires
  • Obésité
  • Hypertension
  • Diabète
  • Affections psychosomatiques

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1.0. GENERALITES

  • En France la surveillance est obligatoire pour tous les salariés, mais ses modalités sont différentes pour les travailleurs du secteur public et ceux du secteur privé.
  • Depuis le 1er janvier 2017, en fonction de l’analyse des risques et de sa situation personnelle le salarié doit bénéficier :
    • Soit d’une visite d’information et de prévention (VIP) assurée par un professionnel de santé
    • Soit d'un suivi individuel adapté (SIA) 
    • Soit d’un suivi individuel renforcé (SIR) assurée par le médecin du travail
  • Les conducteurs poids lourd sont soumis, à deux type de visites
    • Comme tous les salariés, à une visite médicale effectuée par un service de santé au travail (voir en 8.1.1, parfois 8.1.2)
    • Et par ailleurs à une visite médicale d'aptitude pour le permis de conduire organisée par la préfecture de police dont la périodicité est de 5 ans jusqu'à 60 ans puis de 2 ans.

8.1.1. LES VISITES MEDICALES EN SANTE AU TRAVAIL

  • Cas général : La visite d'information et de prévention (VIP) par un professionnel de santé (Code du travail : Art R 4624-10 à 16)
    • La visite médicale d'embauche est une visite d’information et de prévention assurée par un professionnel de santé
    • Elle doit être effectuée dans les 3 mois qui suivent l’embauche
    • L’orientation des travailleurs handicapés vers le médecin du travail est obligatoire.
    • La visite d’information donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi remise au salarié et à l’employeur
    • La périodicité (Art R 4624-16) des visites d’information et de prévention ne doit pas excéder 5 ans
    • La périodicité des visites d’information et de prévention peut être modulée par le médecin
    • Les femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitantes peuvent a l’issue de la VIP être orientée, si elles le souhaitent, vers le médecin du travail pour une demande d’aménagement de poste
  • Cas particulier : le suivi individuel adapté (SIA) (Art R 4624-17 à 21)
    • Elle concerne les salariés en situation particulière : handicapés, personnes atteintes de maladies chroniques ...
    • ou exposées à des risques professionnels particuliers comme le travail de nuit
  • 8.1.3. Cas particulier le suivi individuel renforcé (Art R 4624-22 à 28
    • Il Concerne les salariés exposés à des risques professionnels très particuliers
  • 8.1.4. La visite de reprise et/ou de pré reprise par le médecin du travail (Art R 4624 -29 à 33)
  • 8.1.5. La visite à la demande l'employeur, du travailleur ou du médecin du travail (Art R 4624-34)

8.1.2. LA VISITE MEDICALE D'APTITUDE POUR LE PERMIS DE CONDUIRE

  • Elle a pour but de vérifier que le conducteur n'a pas d'affection incompatible avec le maintien du permis de conduire (la liste des affections fait l'objet de l'arrêté du 22 décembre 2005 modifié))

8.2. CONTENU DE LA SURVEILLANCE EN SANTE AU TRAVAIL 

8.2.1. Clinique

  • Conditions de travail : Type de trajet : tournée, national, international ; produits transportés ; horaires de travail : travail de nuit, travail par alternance ; incidents et accidents survenus, arrêts de travail et de leurs motifs ...., temps de trajet travail-domicile ....
  • Recherche d'antécédents allergiques, de pathologies chroniques, d’addictions, qualité du sommeil, existence de troubles digestifs ... de douleurs ...., épisode d'endormissement au volant 
  • Surveillance de l’état cutané, ostéo-articulaire, cardiovasculaire et respiratoire, calcul de l'IMC (P/T²), 
  • Bilan du stress

8.2.2. Examens complémentaires (Art 4624-25 à 27)

  • Prise en charge
    • Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour la détermination de l’aptitude au poste de travail. Ils sont alors à la charge de l’employeur
    • D’autres examens peuvent être utiles en fonction de l’état de santé du salarié et en liaison avec le médecin traitant. Ils sont alors à la charge du salarié
  • Contenu en fonction de la clinique

8.2.3. Vaccinations 

  • Il est prudent de s’assurer que les vaccinations obligatoires prévues par le code de la santé publique ont été réalisées et que les rappels sont à jour
  • Un rappel antitétanique tous les 20 ans est recommandé entre 25 et 65 ans
  • Des vaccinations spécifiques en fonction des pays traversés peuvent être recommandées (Hépatites, typhoïde ...)

8.2.4. Suivi post professionnel 

  • Néant sauf exposition particulière

8.2.5. Dossier médical

  • La tenue d'un dossier médical est obligatoire. Ce dossier peut être consulté par le salarié
  • Le dossier doit contenir les informations sur les postes occupés et les risques liés à ces postes, ainsi que le résultat des visites médicales et des examens complémentaires réalisés soit pour la détermination de l'aptitude soit dans le cadre d'une surveillance médicale renforcée.
  • Le dossier médical peut comporter une fiche de pénibilité établie par l'employeur concernant le travail de nuit et/ou l'exposition aux vibrations qui peuvent faire l'objet d'une surveillance au titre de la pénibilité.
  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution urbaine et rurale de l'air et des végétaux dus aux résidus de gasoil et aux gaz d'échappement CO, CO², NOx.
  • Pollution sonore de voisinage par la circulation routière, les freinages et le système pneumatique du véhicule.
  • Aggravation de l'effet de serre.
  • Risque d'accidents routier avec traumatisme pour le chauffeur et les autres usagers de la route avec risque d'incendie et d'explosion selon les matières transportées.
  • Risque de pollution air, eau et sols par les matériaux transportés en cas d’accident ou de fuite.
  • Risques pour le chauffeur, personne environnante ou l’environnement lors du nettoyage du camion par des produits acides.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s² pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps
  • Travail de nuit : étude des plannings et des chronotachygraphes

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Aménagements routiers : limitation du nombre des ronds-points avec des espaces suffisants pour permettre les  manœuvres
  • Aménagements autoroutiers : aires de repos de nuit sécurisées avec sanitaires, eau chaude et prise électrique
  • Respect de la réglementation des temps de conduite et des temps de repos
  • Choix du véhicule
  • Ergonomie de la cabine de conduite :
    • Cabine sur coussins pneumatiques
    • Siège pneumatique
    • Accessibilité de la cabine
    • Chauffage, climatisation
  • Entretien régulier du véhicule
  • Amélioration de l'organisation du travail
  • Mise en place de repas équilibrés à des prix abordables dans les restaurants d'étape.

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Dépistage du risque d'endormissement au volant
  • Equipements de protection individuelle (EPI) en fonction de l'activité (casque, gants, gilet fluorescent, chaussures de sécurité, lunettes)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Règles hygièno-diététiques : alimentation, tabac, activités physiques
  • Conseils aux voyageurs (selon les pays de destination)
  • Information sur le danger de la prise d'alcool, drogues et de certains médicaments

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.1.1. TEXTES INTERNATIONAUX OU EUROPEENS

  • Directive n° 2008/68/CE du 24/09/08 relative au transport intérieur des marchandises dangereuses
  • Réglementation CEE n°3821/85 du conseil du 20 décembre 1985 modifié, applicable depuis le 29 septembre 1986 concernant l'appareil de contrôle dans le domaine des transports par route
  • Réglementation CEE n°3820/85 du conseil du 20 décembre 1985 relatif à l'harmonisation de certaines dispositions en matière sociale dans le domaine des transports par route

11.1.2. TEXTES FRANCAIS

  • Code du travail :
  • Code de la route :
    • Article R221-4 : différentes catégories de permis de conduire
    • Article R311-1 : différentes catégories de véhicules
    • Article R323-6 : contrôles techniques selon les catégories de véhicules
    • Article L 234-1, R 234-1 et suivants  : conduite sous l'influence de l'alcool 
    • Article R 412-1 : Equipements des utilisateurs de véhicules
  • Profession :
    • Arrêté du 29 mai 2009 modifié relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »)
    • Arrêté du 26 février 2008 modifié  relatif au titre professionnel de conducteur(trice) du transport routier de marchandises sur tous véhicules
    • Arrêté du 9 mars 2004 relatif au titre professionnel de conducteur(trice) du transport routier de marchandises sur tous véhicules (modifié)
    • Arrêté du 26 février 2008  modifié relatif au titre professionnel de conducteur(trice) du transport routier de marchandises sur porteur
    • Arrêté du 9 mars 2004 relatif au titre professionnel de conducteur(trice) du transport routier de marchandises sur porteur (modifié)
    • Arrêté du 4 mai 2006 modifié relatif aux transports exceptionnels de marchandises, d'engins ou de véhicules et ensembles de véhicules comportant plus d'une remorque
    • Arrêté du 22 février 2005 relatif à l'agrément des centres de formation professionnelle habilités à dispenser la formation initiale minimale obligatoire ou la formation continue obligatoire de sécurité des conducteurs salariés et non salariés du transport routier public de marchandises
    • Décret n° 2002-747 du 2 mai 2002 modifié relatif à la formation professionnelle initiale et continue des conducteurs salariés du transport routier public interurbain de voyageurs et des conducteurs salariés et non salariés du transport routier public de marchandises
    • Arrêté du 17 décembre 1998 modifié portant transposition de la directive 96/35/CE du Conseil du 3 juin 1996 concernant la désignation ainsi que la qualification professionnelle de conseillers à la sécurité pour le transport par route, par rail ou par voie navigable de marchandises dangereuses (Cette directive européenne est abrogée et remplacée !)
  • Autres textes :
    • Arrêté du 21 décembre 2005 modifié fixant la liste des affections médicales incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée
    • Arrêté du 6 juillet 2005 pris pour l'application des articles R. 231-118, R. 231-120 et R. 231-121 du code du travail sur les vibrations
    • Arrêté ministériel du 20 octobre 2004 fixant la liste des travaux effectués dans les entreprises agricoles et nécessitant une surveillance médicale. Travaux exposant aux vibrations de basses et moyennes fréquences, transmises aux membres supérieurs ou au corps entier.
  • Attestations propres à certaines activités :
    • FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire)
    • FCOS (Formation Continue Obligatoire de Sécurité)
    • Formation ADR
    • Matières et objets explosibles
    • Liquides inflammables
    • Matières radioactives
    • Matières à haute température
    • Permis piste pour la circulation sur les aéroports

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 227 Freinage des véhicules articulés
  • R 242 Installations frigorifiques fonctionnant à l'ammoniac ou avec des composés chlorofluorés
  • R 384 Chargement et déchargement de combustibles solides, liquides et produits pétroliers
  • R 390 Utilisation des grues auxiliaires de chargement de véhicule
  • R 432 Chargement et déchargement des poids-lourds à quai
  • R 444 Accès aux citernes
  • R 449 Chargement et déchargement des véhicules citernes routiers
  • R 450 Accès aux dômes des véhicules citernes routiers
  • R 452 Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole
  • R 480 Chargement, déchargement et transport de produits pulvérulents en camion citerne dédié pulvérulent

AUTRES RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

NORMES FRANCAISES ET EUROPEENNES  (AFNOR)

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. N4101 Conduite de transport de marchandises sur longue distance. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8332 Conducteurs de poids lourds et de camions. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 641a Conducteurs routiers et grands routiers (salariés). (INSEE) (2003)
  • Chauffeur PL - SPL. Fiche de poste n°2. Catherine Vollet, Béatrice Muller et Dominica Feron (Médecine du travail Durance Luberon) (2003)
  • Transport routier de marchandises. Guide pour l'évaluation des risques professionnels INRS ED 6095 (2016)
  • Manuel du transport routier de marchandises dangereuses. Formation de base. (CELSE) (2013)
  • Mode de vie socioprofessionnel et santé des conducteurs de véhicules poids lourds. Etude descriptive transversale. Publications ASMT. Document 15/1996. (CISME) (1997)
  • Enquête sur le sommeil des conducteurs routiers. Archives des maladies professionnelles, volume 57, n°4, juillet 1996. (Masson)
  • Vigilance et transports. Aspects fondamentaux, dégradation et prévention. Transversales. (Presses universitaires de Lyon) (1995)
  • Tabagisme, surcharge pondérale, hypertension artérielle et alcoolisme chronique chez 218 conducteurs de poids lourds ou d'engins. Archives des maladies professionnelles, volume 56, n°6 (1995). (Masson)

13. ADRESSES UTILES

  • AFT-IFTIM - Association pour la formation dans les transports. 82, rue Cardinet 75017 Paris. Tél : 01-42-12-51-91. - Site Internet : www.aft-iftim.com

REDACTION

  • AUTEURS : Elisabeth Halter et Eric Adolphi (médecins du travail) (ACIST) (94)
  • DATE DE CREATION : Octobre 2001
  • RELECTEURS : Blandine JULIEN (Etudiante LP QHSSTE) U-PEM
  • DERNIERE MISE A JOUR : Avril 2020

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).