Fiches de métiers

Préparateur en pharmacie d'officine

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°289

ROME : J1307
CITP-08 : 3213 PCS 2003 : 433d

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Technicien du médicament, préparateur d’officine.

2. DEFINITION

  • Toujours sous la responsabilité et le contrôle d’un pharmacien, le préparateur en pharmacie délivre des produits pharmaceutiques (à usage humain ou vétérinaire), prépare des pommades, des gélules ou des solutions, vend des produits parapharmaceutiques et participe aux tâches communes aux différents acteurs de l’officine (gestion des stocks, travail administratif, accueil et conseil des clients).
  • Il est à la fois un scientifique avec des connaissances en biologie, biochimie, botanique et un technicien avec des connaissances en pharmacologie et en matière de législation des médicaments.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Formations de niveau IV obligatoirement sanctionnées par un brevet professionnel préparateur en pharmacie. Ce diplôme se prépare en deux ou trois  ans d’études dans le cadre d’une formation continue d’un organisme agréé.
  • Le brevet professionnel est ouvert  à tous les titulaires du BAC F7 et F7’, aux titulaires du BEP sanitaire et social, aux étudiants ayant suivi les travaux dirigés de la première année de pharmacie, aux titulaires des CAP d’employé de pharmacie et de sa mention complémentaire, d’aide-préparateur et de sa mention complémentaire (après deux années d’exercice en pharmacie).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Pharmacie / officine pharmaceutique

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Vente et conseil :
    • Délivrer, sous la responsabilité d’un pharmacien, des médicaments et autres produits pharmaceutiques aux clients
    • Traduire les doses prescrites en nombre de boîtes ou de flacons
    • Vérifier que l’association des médicaments prescrits n’est pas dangereuse
    • Donner des indications aux clients concernant le mode d’utilisation des médicaments et d’autres produits pharmaceutiques
    • Vendre des produits parapharmaceutiques (cosmétiques...), des appareillages médicaux, des produits d’hygiène ou des médicaments vétérinaires
    • Remplir les feuilles de maladie
    • Préparations pharmaceutiques :
    • Elaborer des préparations pharmaceutiques (pommades, gélules, solutions...) tout en respectant les bonnes pratiques (BPPO°)(art 4235-12)
    • Rédiger les différents documents liés à ces préparations :
      • rédaction des fiches de  préparations magistrales
      • fiche de pesée
      • ordonnancier
      • traçabilité des matières premières- (registre avec identification, dates de réception
  • Stock et rangement :
    • Réceptionner, déballer et vérifier les livraisons
    • Ranger et classer avec précision les produits pharmaceutiques
    • Contrôle de la température dans les différents réfrigérateurs de stockage
    • Pour certains secteurs comme la parapharmacie ou par délégation de tâches :
      • Gérer l’approvisionnement, les stocks et  les commandes de médicaments et de produits pharmaceutiques
      • Passer les commandes  auprès des fournisseurs
  • Autres tâches : ces différentes tâches dépendent de l’organisation des officines
    • Livrer à domicile
    • Faire des télétransmissions
    • Récupérer les médicaments inutilisés
    • Collecter les seringues usagées (de moins en moins car les pharmacienss s'organisent pour distribuer des boîtes DASRI aux patients concernés qui les disposent ensuite dans des bornes)
    • Décorer la vitrine

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Dans l’officine et zone de stockage :
    • Plan de travail (comptoir)
    • Tiroirs de médicaments ou étagères de rangement
    • Rayonnages en hauteur
    • Armoires de rangement sécurisées pour les stupéfiants
    • Tabouret type kick-step, escabeau
    • Réfrigérateur pour les produits thermosensibles
    • Poste informatique avec imprimante (implantations particulières des écrans : sous vitre protectrice , encastrés dans le comptoir…
    • Téléphone, fax, photocopieuse
    • Caisse
    • Instruments tranchants (couteaux, cutters, ciseaux...)
    • Siège parfois mis à la disposition selon officines type assis debout ou siège avec assise haute
  • Zone de préparation :
    • Point d’eau
    • Balances de précision
    • Paillasse à surface lisse
    • Plaque chauffante ou bec bunsen
    • Gélulier pots pour préparations, capsules
    • Pilon, mortier, éprouvettes,cure-mortier agitateurs, spatule
    • Entonnoirs filtres

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits chimiques :
    • Compte tenu des normes de plus en plus sévères concernant les préparations magistrales en particulier au sujet des équipements nécessaires, de plus en plus les officines font appel à des sous-traitants qui sont des officines spécialisées en préparation magistrale
      (A noter que lors de l’apprentissage , les préparateurs manipulent au centre de formation beaucoup plus de produits).
    • La plupart des pharmacies se contentent de la préparation de pommades dermatologiques, de bains de bouche..
    • Produits les plus fréquemment utilisés :
      • Corticoïdes (préalablement conditionnés en tubes)
      • Cold cream, vaseline, cire blanche, cire d’abeille, blanc de baleine, cérat de GALIEN
      • Huiles d’amande douce, d’olive (liniment avec eau de chaux), de ricin, glycérine
      • Collodion
      • Acide salicylique, acide lactique, acide acétique,
      • Poudres colorées : éosine fluorescéine bleu de méthylène
      • Alcool eau oxygénée
      • Teinture d’arnica, de jaborandi
      • Lactose (excipient pour gélules)
      • Antibiotiques (érythromycine)
  • Argent et valeurs manipulés

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Clients
  • Fournisseurs de produits d’hygiène et de beauté
  • Représentants des laboratoires pharmaceutiques
  • Différents acteurs de l’officine (pharmaciens, autres préparateurs en pharmacie, apprentis, personnel administratif, personnel d’entretien, étudiants et stagiaires en pharmacie)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Posséder des connaissances médicales et scientifiques (notions d’anatomie du corps humain, de pathologie, de chimie, de botanique...)
  • Connaître les matières premières, la composition, l’usage et les modes d’action des médicaments
  • Avoir des notions de gestion et de législation pharmaceutique
  • Etre disponible pour écouter, conseiller et rassurer la clientèle
  • Faire preuve d’attention, de vigilance, de qualités d’écoute, de patience et d’une rigueur sans faille
  • Respecter les règles d’hygiène et les normes de sécurité au lieu de travail
  • Respecter le secret professionnel

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : malvoyance, surdi-mutité (si compensation), maladies chroniques et cancers, certains troubles moteurs
  • Emploi peu compatible avec la cécité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Rechercher les motivations d’achats des clients
  • Conseiller et renseigner les clients et selon la gravité de leurs problèmes les envoyer chez un médecin, dans les limites de ses compétences
  • Réaliser diverses tâches administratives, type tiers payant

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute de hauteur (accès à des parties hautes comme les étagères élevées ou les réserves au dessus du placard, utilisation de dispositifs mobiles comme l’escabeau...)
  • Chute de plain-pied (sol glissant, sol en dénivelé, sol défectueux...)
  • Chute d’objets stockés en hauteur (objets plus ou moins lourds, en carton, en plastique, en métal)
  • Blessures qui résultent de l’action mécanique d’un équipement ou d’un outil de travail (cutter, flacons en verre, armoires tournantes, portes coulissantes vitrées...) ou d’un accident de circulation
  • Intoxications éventuelles (poudres)
  • Risque routier (livraison à domicile) : routes difficiles, conditions climatiques...

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Ambiance thermique : courants d'air possibles dans les officines des centres commerciaux
  • Eclairage inadapté des lieux de travail  en particulier au niveau des postes informatique d’où reflets
  • Station debout prolongée derrière le comptoir pour servir les clients (jambes lourdes, douleurs lombaires, sollicitation importante des articulations, apparition de varices, insuffisances veineuses, fatigue musculaire...)
  • Manutention manuelle (phases de chargement / déchargement des médicaments et d’autres produits pharmaceutiques et parapharmaceutiques)
  • Mauvaises gestes et postures (dos courbé, charge éloignée du corps , travail bras en l’air, rotations du tronc...) dues aux déplacements pour aller chercher les médicaments dans les rayonnages ou dans les tiroirs , couplés à la station debout prolongée, notamment pendant les phases d’accueil des clients, de conseil et de saisie sur ordinateur importance de l’ergonomie du comptoir et l’organisation des zones de rangement et de réception des livraisons
  • Travail éventuellement accroupi pour le déballage des cartons

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Nombreux produits sans étiquetage
  • Le formol n’est plus utilisé
  • Produits irritants : collodion, camphre
  • Produits nocifs : violet de gentiane, salicylate de sodium, acide salicylique, permanganate de potassium
  • Produits inflammables : alcool éthylique
  • A noter que les acides acétiques et lactiques sont considérés selon leurs concentrations comme corrosifs ou irritants
  • Exposition aux agents chimiques (inhalation, ingestion ou contact cutané de produits émis sous forme de gaz, de particules solides ou liquides) notamment en cas de casse d’un des flacons
  • Port de gants (allergie immédiate au latex)
  • Odeurs désagréables de certrains produits utilisés lors des préparations

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Risques infectieux en cas de réalisation de soins de premiers secours ou d’affections saisonnières transmises par les clients

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Agressions sur le personnel et situations d’agression en pharmacie (agressions verbales ou physiques du public, vols à main armée, menaces à l’origine de troubles psychologiques, actes de vandalisme...)
  • Charge mentale liée aux responsabilités de conseils et de délivrance de médicaments, à la nécessite de satisfaire le client
  • Travail le samedi, parfois le dimanche et les jours fériés
  • Horaires fractionnés

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°2 RG : Maladies professionnelles causées par le mercure et ses composés
  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés énumérés ci-après : dichlorométhane ; trichlorométhane ; tribromométhane ; triiodométhane ; tétrabromométhane ; chloroéthane ; 1,1-dichloroéthane ; 1,2-dichloroéthane ; 1,2-dibromoéthane ; 1,1,1-trichloroéthane ; 1,1,2-trichloroéthane ; 1,1,2,2-tétrabromoéthane ; pentachloroéthane ; 1-bromopropane ; 2-bromopropane ; 1,2-dichloropropane ; trichloroéthylène ; tétrachloroéthylène ; dichloro-acétylène ; trichlorofluorométhane ; 1,1,2,2-tétrachloro - 1,2-difluoroéthane ; 1,1,1,2-tétrachloro - 2,2-difluoroéthane ; 1,1,2-trichloro - 1,2,2-trifluoroéthane ; 1,1,1-trichloro - 2,2,2-trifluoroéthane ; 1,1-dichloro - 2,2,2-trifluoroéthane ; 1,2-dichloro - 1,1-difluoroéthane ; 1,1-dichloro - 1-fluoroéthane
  • Tableau n°13 RG : Intoxications professionnelles par les dérivés nitrés et chloronitrés des hydrocarbures benzéniques
  • Tableau n°15 RG : Affections provoquées par les amines aromatiques, leurs sels et leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés et sulfonés
  • Tableau n°15 bis : Affections de mécanisme allergique provoquées par les amines aromatiques, leurs sels, leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés et sulfonés et les produits qui en contiennent à l'état libre
  • Tableau n°24 RG : Brucelloses professionnelles
  • Tableau n°26 RG : Intoxication professionnelle par le bromure de méthyle
  • Tableau n°31 RG : Maladies professionnelles engendrées par les aminoglycosides, notamment la streptomycine, par la néomycine et ses sels
  • Tableau n°38 RG : Maladies professionnelles engendrées par la chlorpromazine (Largactyl)
  • Tableau n°41 RG : Maladies engendrées par les bétalactamines (notamment pénicillines et leurs sels) et les céphalosporines
  • Tableau n°49 RG : Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanolamines
  • Tableau n°49 bis RG : Affections respiratoires provoquées par les amines aliphatiques, les éthanolamines ou l'isophoronediamine
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°63 : Affections provoquées par les enzymes
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°74 RG : Affections professionnelles provoquées par le furfural et l'alcool furfurylique
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Pathologie veineuse
  • Douleurs dorso-lombaires

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés exposés à des agents chimiques dangereux peut faire l'objet d'une surveillance médicale renforcée, selon l'évaluation des risques.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans
  • En cas de travail sur écran, examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Dépistage de troubles locomoteurs, d’une souffrance psychique, de troubles du sommeil, de troubles digestifs, des pathologies endocriniennes, de facteurs de risques cardio-vasculaires, de troubles veineux, des troubles broncho-pulmonaires, des pathologies cutanées, des maladies incompatibles avec la conduite, des pathologies de l’oeil et de la vision...

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations conseillées :
    • DTPolio, coqueluche
    • Hépatite B
    • Grippe

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d’exposition à des agents chimiques dangereux

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par le rejet des déchets, des résidus de produits utilisés pour les préparations pharmaceutiques en dehors des filières spécifiques
  • Risque incendie par la présence d’installations électriques, de produits chimiques inflammables, d'aérosols
  • Réutilisation des produits périmés (actions humanitaires...), d’où la nécessité d’être vigilant sur la gestion de ces produits

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Etude du poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Travailler sous hotte à flux laminaire régulièrement contrôlée pour les préparations hospitalières
  • Assurer une ventilation suffisante et efficace des locaux
  • S’équiper d’un éclairage adapté dès la conception des locaux
  • Veiller à une hygiène stricte des locaux
  • Faire éliminer  les déchets (seringues usagées...) par un organisme agréé
  • Vérifier la conformité des outils et des équipements de travail aux normes en vigueur
  • Limiter les manutentions inutiles et mettre en place des outils d’aide à la manutention
  • Organiser ergonomiquement les postes de travail (hauteur des comptoirs adaptée, sièges assis debout au comptoir...)
  • Mettre à la disposition du personnel des outils adaptés, comme par exemple l’escabeau, pour faciliter l’accès aux rayonnages hauts
  • Respecter des conditions de stockage des produits
  • Stocker les produits chimiques inflammables dans un local à part ou une armoire ventilée ; stocker les stupéfiants dans une armoire sécurisée
  • Equiper les comptoirs de sièges assis - debout
  • Faire une vérification  initiale et annuelle des installations électriques par un organisme agréé
  • S’assurer de la  présence d’extincteurs accessibles, adaptés et vérifiés
  • Organiser les livraisons à domicile des médicaments et d’autres produits pharmaceutiques en fonction du trafic routier, du secteur géographique
  • Organiser le lieu de travail en dégageant les zones de passage
  • Organiser la zone d’accueil (par exemple, en créant un coin enfant)
  • Optimiser le rangement, en mettant à proximité les produits les plus souvent demandés et les objets lourds en bas d’étagères
  • Assurer les travaux d’entretien et réfection des sols
  • Adapter les horaires de travail en fonction des périodes prévisionnelles de forte activité
  • Mettre à la disposition du personnel des notices ou fiches au poste de travail précisant : les tâches à effectuer, les risques identifiés, les moyens de préventions adaptés, les consignes et les mesures d’urgence en cas d’accidents...
  • Installer éventuellement des caméras de surveillance dans la pharmacie

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Porter des équipements de protection individuelle (gants, lunettes, masques, blouses...)
  • Utiliser des moyens de manutention mis à disposition
  • Utiliser de chaussures confortables et fermées (pas de sandales ou chaussures à talon)
  • Respecter le code de la route

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Sensibiliser le personnel sur l’importance des postures fatigantes, pénibles, dangereuses
  • Former le personnel à la gestion de l’agressivité verbale ou physique des clients irritables et difficiles
  • Etablir des protocoles à appliquer en cas d'accident d'exposition au sang (AES) et en cas d'agression
  • Sensibiliser le personnel aux risques avant chaque déplacement en véhicule (respecter le Code de la route, ne pas utiliser le téléphone portable...)
  • Faire respecter une hygiène stricte : nettoyage des mains, ne pas manger, ni boire au poste de travail
  • Former le personnel aux premiers secours
  • Former le personnel aux précautions universelles contre les accidents d’exposition au sang (AES)
  • Informer le personnel sur les maladies professionnelles
  • Former le personnel à l’utilisation des moyens de lutte contre l’incendie
  • Contrôler les vaccinations antidiphtérique – tétanique – poliomyélitique, anti-hépatite B, anti-grippale

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Dispositions relatives à la délivrance du brevet professionnel de préparateur en pharmacie et aux conditions d’exercice de la profession :
    • Article L4241-1 et suivants du Code de la santé publiqu
    • Article D4241-1 et suivants du Code de la santé publique
  • Obligation de formation continue des préparateurs en pharmacie :
    • Article L4242-1 du Code de la santé publique
  • Aménagement des locaux de travail :

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R367 Moyens de manutention à poussée et/ou à traction manuelle
  • R409 Evaluation du risque chimique
  • R410 Risque biologiques en milieu de soins

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF X 35-103. Octobre 1990. Ergonomie - Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail
  • NF EN 12464-1 Juin 2003 Lumière et éclairage – Eclairage des lieux de travail – Partie 1 : lieux de travail intérieur

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Georgiana Birea étudiante (45), Vanessa Persyn (préparatrice en pharmacie (37), Florence Tallandier (médecin du travail) (GISMA) (10)
DATE DE CREATION : Mai 2009
DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).