Fiches de métiers

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jardinier de collectivité territoriale

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°285

ROME : A1203 CITP-08 : 6113 - 9214 INSEE : 631a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Agent d'entretien des espaces de nature
  • Appellations spécifiques :
    Agent de production végétale, jardinier floriculteur, producteur horticole, jardinier sur sites particuliers (terrains de sports, golf…), décorateur fleuriste.
  • Ne pas confondre :
    Les métiers de cantonnier, fontainier, arboriste (gestionnaire de patrimoine arboré), paysagiste, botaniste (gestion des plantes à protéger dans les jardins botaniques ou les espaces naturels), plombier, électricien, fossoyeur, maçon, conduite d’engins à plein temps (chauffeur), bureau d’étude (création) sont considérés comme différents du métier de jardinier.

2. DEFINITION

  • Le jardinier participe à la création, l'aménagement et l’entretien des espaces verts, terrains de sport, espaces naturels dans le but d’améliorer le cadre de vie en respectant la qualité écologique et paysagère du site.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau V dans le secteur des espaces verts.
  • Dans la fonction publique les jardiniers sont classés en catégorie C.
  • Il existe un titre professionnel de niveau V d’ouvrier du paysage permettant la validation des acquis de l’expérience.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Travail en extérieur dans différents établissements des collectivités (espaces verts dans la ville, le long des axes routiers, parcs, écoles, crèches, résidences pour personnes âgées…)
  • Travail en milieu fermé : serres, bureaux

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Définition du mot activité : ensemble de tâches qui, réalisée chronologiquement ou conjointement, oeuvre à la satisfaction ou à la réalisation d’un même objectif.
  • Activités principales :
    • Entretien et création de surfaces enherbées, de massifs floraux, de peuplements
      arbustifs et/ou arborés (élagage, taille...)
    • Entretien et création de revêtements de sol et d’espaces minéraux
    • Entretien et installation des mobiliers urbains.
  • Tâches transversales :
    • Préparation des sols, semis, plaquage,  tonte, ramassage du gazon, amendement et
      fertilisation, sablage, nettoyage des milieux herbacés
    • Transport de plantes, plantation suivant un plan, arrosage, effleurage, tuteurage,
      taille, abattage
    • Identifications des ravageurs et maladies, traitements spécifiques
    • Drainage, arrosage, ouvrages d’irrigation, installations d’arrosage automatique
  • Activités annexes :
    • Entretenir le matériel et l’outillage nécessaires (utilisation des notices d’emploi et
      carnets d’entretien, affûtage des lames, changement des bougies, lames, courroies,
      fils de roto-fils, graissage, vidange, utilisation en sécurité du matériel...)
    • Conduire et transporter le personnel, le matériel, les déchets et matériaux vers les
      sites d’intervention (chargement, déchargement...)
    • Entretenir les locaux de travail

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Equipements à moteur électrique ou thermique :
    • Matériels poussés, tractés, portés, autoportés, sur coussin d’air...
    • Matériels vibrants, bruyants, contondants...
    • Tondeuse, tracteur, souffleur à dos, épandeur, pulvériseur, débroussailleuse, motoculteur, tronçonneuse, taille-haie, broyeur, aspirateur de feuilles, souffleur à dos...
  • Outils à main :
    • Bêche, râteau, binette, sarcloir, serfouette, pelle, sécateur, greffoir, brouette, semoir, rouleau, pioche, pelle...
  • Véhicules et remorques, engins de chantiers
  • Nacelles, échafaudages (PEMP)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits naturels :
    • Terre, sable, gravier
    • Végétaux divers
    • Sel (salage)
  • Produits chimiques :
    • Engrais, amendements
    • Produits phytosanitaires
    • Produits d’entretien
    • Chlore, algicides
    • Lubrifiants, graisses
    • Carburants (gasoil, super)
    • Peintures
    • Béton, ciment, chaux, adjuvants

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail en équipe ou isolé
  • Encadrement d’une équipe
  • Relation avec les usagers
  • Relation avec d’autres services (parc automobile...)
  • Travail en co-activité (entreprise, usagers, autres corps de métier)
  • Relation avec les entreprises extérieures (rare)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Compétences :
    • Compétences techniques de base :
      • Savoir mettre en œuvre et organiser les tâches et activités inhérentes au métier de jardinier
      • Appliquer les règles et les consignes de sécurité au travail
      • Prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la protection de l’environnement et des usagers
    • Compétences associées :
      • Permis de conduire catégorie B, E(B)
      • Autorisation de conduite engins de chantier n°1, 8, 9 (rare)
      • Autorisation de conduite de plate forme élévatrice mobile (PEMP) de personnel
      • Habilitation électrique de type élémentaire (B0) pour le travail à proximité des réseaux électriques
      • Gestes de premiers secours
  • Exigences professionnelles :
    • Travail physique avec des contraintes posturales et port de charges
    • Travail en hauteur
    • Port de protections auditives et des chaussures de sécurité
    • Travailler seul ou en équipe
    • Appliquer des consignes liées à l’utilisation des produits phytosanitaires
    • Aptitude à la conduite de véhicule et à l’utilisation de machines dangereuses.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdi-mutité, déficit intellectuel léger
  • Emploi peu compatible avec cécité, terrain allergique important

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Maçonnerie paysagère, réalisation de voies de circulation piétonne, salage, sablage, désherbage
  • Ramassage poubelle, nettoyage de bancs, de corbeilles, pose de mobiliers urbains, de bat-flanc, de rondins, de clôtures, peinture et petites réparations, entretien des jeux d’enfants
  • Entretien et création des bassins, cours d’eau, des fontaines, réalisation de petits ouvrages, drainage...

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chue de chute de plain-pied et de hauteur
  • Chute d’objets et matériaux, effondrement
  • Entorse, fracture, traumatisme crânien
  • Coupures par outils, matériel ou végétaux
  • Piqures par matériel ou végétaux
  • Accident de la voie publique
  • Plaie, amputation, contusion, écrasement
  • Accidents liés à l'utilisation de machines dangereuses
  • Accidents liés à l’utilisation d’engins mobiles et d’appareils de levage
  • Projection dans les yeux de poussières, de produits phytosanitaires
  • Brûlure (physique ou chimique)
  • Accident d'exposition au sang (A.E.S.)
  • Piqûre d’insecte, morsure de serpent, brûlure et piqûre par végétaux
  • Lombalgie d’effort
  • Rupture de câble (de tension, chaînes, câbles...)
  • Risque électrique
  • Risque d’explosion ou d’incendie

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Risques électriques : électrocution / électrisation
  • Ambiance thermique : exposition à la chaleur et aux intempéries
  • Rayonnements ultras violets solaires (cancérogènes)
  • Poussières : bois, métal, végétaux
  • Vibrations : outils vibrants, conduite d’engins
  • Ambiance sonore : exposition aux bruits >85 dB(A) pendant 8h
  • Manutention de charges lourdes
  • Contraintes posturales, station debout, postures courbées, travail à genoux
  • Mouvements répétés et/ou prolongés
  • Expositions aux chocs (barre à mines...)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits phytosanitaires, herbicides, insecticides, fongicides, hormones de croissances : irritants et allergisants pour la peau, les yeux, les voies digestives et respiratoires, atteintes du système nerveux central, risque sanguin, potentiellement cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction.
  • Engrais : irritants pour les yeux et la peau
  • Rodonticides (raticides...) : nocifs par ingestion (anti. vit. K)
  • Solvants et carburants, essence, gasoil, huile de vidange, gaz d’échappement : irritants pulmonaire et cutanés, potentiellement cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction
  • Produits d’entretien : (cf. fiche agent de nettoyage des locaux)
  • Peintures et solvants : (cf. fiche peintre)
  • Ciments : (cf. fiche maçon)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Tétanos
  • Surinfection des plaies
  • AES (accident avec exposition au sang) : Hépatite B, V.I.H (présence possible de seringues dans les espaces verts)
  • Leptospirose (en cas d’entretien des berges de lac ou de rivière)
  • Morsures et piqûres d’insectes (tiques, serpents, guêpes…)
  • Allergies aux parasites et aux plantes

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Poste de sécurité
  • Agression physique et/ou psychologique
  • Travail isolé
  • Coactivités
  • Multiplicité des lieux de travail
  • Interférences entre les chantiers et les usagers

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°9 RG : Affections provoquées par les dérivés halogénés des hydrocarbures aromatiques
  • Tableau n°19 : Spirochétoses (à l'exception des tréponématoses)
  • Tableau n°34 RG : Affections provoquées par les phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d'alcoyle, d'aryle ou d'alcoylaryle et autres organo-phosphorés anticholinestérasiques, ainsi que par les phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°45 RG : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E
  • Tableau n°49 RG : Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanolamines
  • Tableau n°53 RG : Affections dues aux rickettsies
  • Tableau n°56 RG : Rage professionnelle
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°64 RG : Intoxication professionnelle par l'oxyde de carbone
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique. (Insecticides organochlorés. Produits végétaux ou d’origine végétale)
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°69 RG : Affections provoquées par les vibrations et chocs transmis par certaines machines-outils, outils et objets et par les chocs itératifs du talon de la main sur des éléments fixes
  • Tableau n°79 RG : Lésions chroniques du ménisque
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Le tétanos est pris en charge dans le tableau n°1 du régime agricole mais il ne l'est pas pour les jardiniers dans le tableau n°7 du régime général.
  • Les pathologies liées à l'aldéhyde formique sont prises en charge dans le régime agricole par les tableaux 28 et 28 bis
  • La maladie de Parkinson provoquée par les pesticides est prise en charge dans le régime agricole par le tableau 58

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Les salariés exposés au bruit (exposition supérieure ou égale à 80 dB pendant 8 heures), aux vibrations, aux des substances et préparations dangereuses (benzène par contact avec carburant, solvants, organophosphorés (dosage des cholinestérases), autres produits phytosanitaires) sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites annuelles
  • Surveillance visuelle, ostéoarticulaire, respiratoire, veineuse, cutanée ; examen neurologique en cas de conduite

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail) pour les personnels exposés à 80 dbA ou plus : à l’embauche puis une fois tous les 3 ans ou plus souvent si 90 dbA ou plus
  • Visiotest annuel en particulier en cas de conduite de véhicule ou d’engin
  • Radiographie pulmonaire éventuelle et explorations fonctionnelles respiratoires
  • Electrocardiogramme éventuel
  • Tests mémoire éventuels
  • En cas de conduite, un contrôle sanguin pourrait se discuter

8.3. VACCINATIONS

  • Vaccinations conseillées :
    • DTPolio ou DTPcoq
    • Hépatite B, à évaluer en fonction du risque
    • Leptospirose pour les agents travaillant dans les fossés et les étangs

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux et/ou aux agents cancérogènes est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Le dossier médical doit comporter le résultat des examens cliniques et des examens complémentaires pratiqués ainsi que la fiche individuelle d'exposition établie par l'employeur en cas d'exposition à des substances et préparations dangereuses ; le dossier médical doit être conservé 50 ans.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollutions de l'eau, des sols en cas d'usage non raisonné des traitements phytosanitaires ; pollutions des ordures ménagères en cas d'élimination sauvage des produits et des emballages.
  • Risques d'intoxication d'enfants ou d'adultes en cas d'absorption accidentelle de produits phytosanitaires ou de végétaux traités.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations transmises aux bras et aux mains :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Risques chimiques :
    • Suivre les consignes des Fiches de Données de Sécurité
    • Stockage des produits aux normes en utilisant les contenants d’origine, dans des locaux aérés
    • Choix des produits les moins toxiques
    • Respect des dosages et consignes d’utilisation des produits
    • Eliminer les mutagènes cancérigènes ou toxiques pour la reproduction
    • Limiter le nombre d’utilisateurs
    • Prévoir des installations sanitaires et une douche oculaire près du lieu de travai
  • Risques électriques :
    • Repérage et consignation des réseaux (visuels et DICT sur plans)
    • Habilitation électrique (personnel qualifié)
    • Conception des espaces verts sans risque électrique (travail de bureau d’étude).
  • Risques physiques :
    • Exposition au bruit > 85 dB(A) : à l’achat choix des matériels les moins bruyants
    • Exposition aux contraintes climatiques : engins (faucheuse...) climatisés
    • Contraintes posturales, mouvements répétitifs et port de charges :
      • utilisation de matériel de manutention adapté (diable, chariot de manutention...)
      • diminution du poids des sacs (engrais, ciment,…) 10, 20,30 kg plutôt que 40 ou 50kg
      • analyse et conception ergonomiques des postes de travail
      • rotation du personnel
      • mécanisation des tâches
    • Vibrations- chocs :
      • achat de matériel adapté, siège à suspensions pneumatiques
      • poignées anti-vibrations
      • gants anti-vibration (forestier) pour tronçonneuse, taille-haie
    • Explosion et incendie :
      • local adapté et consignes claires pour les charges de batteries
      • stations de carburants conformes aux normes en vigueur, présence
        d’extincteurs à proximité
      • aération, ventilation des locaux de stockage
      • conformité électrique des locaux
      • vérification périodique des matériels électriques
      • absence de stockage de produits incompatibles ensembles
      • démarches administratives (DICT) avant terrassement, repérage des réseaux
        de interdiction de fumer, de flamme nue, de téléphone portable dans les zones à risques
    • Risques routiers : balisage de chantier conforme à la 8ème partie de l’instruction interministérielle
      sur la signalisation routière.

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtements de travail adaptés aux intempéries
  • Vêtements de signalisation (classe 2 minimum) sur et à proximité de la voie
    publique
  • Vêtements de tronçonnage
  • Gants de manutention, de protection chimique, anti-vibrations
  • Lunettes, casquettes et casques éventuels, visières, genouillières ou pantalons avec poches pour genouillères
  • Crème solaire
  • Chaussures de sécurité anti-dérapantes et hautes (S3), voire bottes ou cuissardes
  • Fourniture de pinces à déchets
  • Protections auditives individuelles avant exposition au bruit
  • Masque pour traitement avec cartouches
  • Harnais de sécurité (travail en hauteur)
  • Trousse de premier secours dans le véhicule (aspi venin éventuel

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Etablissement des fiches de poste précisant les risques et les préventions
  • Formation à la sécurité :
    • lors de l’entrée en fonction
    • si exposition à des risques nouveaux
    • en cas d'accident du travail grave ou de maladie professionnel
    • à la demande du service de MPP
  • Formation à la sécurité incendie : utilisation des extincteurs, évacuation
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST) éventuellement
  • sensibilisation sur le risque de maladie de LYME surtout dans certaines régions
  • Conduite à tenir en cas de contact avec animaux morts
  • Formations particulières :
    • à l’emploi de machines
    • à l’utilisation de produits chimiques
    • aux opérations de manutention
    • à l’entretien des matériels et installations
    • à la mise en œuvre d’un balisage
    • à la conduite de véhicules, d’appareil de levage et d’engins...
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation électrique (habilitation)
  • Formation à la conduite des équipements servant au levage de charge (CACES)
  • Formation à la mise en oeuvre et à l'utilisation des équipements de protection individuelle (EPI)
  • Formation sur le travail en hauteur
  • Respect des règles hygièno-diététiques : hydratation suffisante, lavage des main...

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Fonction publique : les jardiniers sont :
    • Soit des agents techniques titulaires relevant des textes suivants
      • Fonction publique d'état : Statut général des fonctionnaires de l'état. Ouvrage n° 3125710000 du J.O.
      • Fonction publique hospitalière :
        • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001 du J.O.
        • Tome 7 : Statut des personnels. Ouvrage n° 3105400007 du J.O.
      • Fonction publique territoriale :
        • Statut général.Ouvrage n°316650000 du J.O.
        • Personnel technique. Ouvrage n° 31667000 J.O.
    • Soit des salariés en emploi précaire : CES, CEC...

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 367 : Moyens de manutention à poussée et/ou à traction manuelle

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 786. Août 1996. Matériel de jardinage. Coupe-gazon et coupe-bordures électriques portatifs et à conducteur à pied. Sécurité mécanique.

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. A1203 Entretien des espaces verts. (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 6113 Agriculteurs et ouvriers qualifiés de l'horticulture et des pépinières - 9214 Manoeuvre cultures maraîchères et horticulture. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 631a Jardiniers. (INSEE) (2003)
  • L'applicateur de produits phytosanitaires. Edition INRS ED 867. (INRS) (2001)
  • Résultats de l'enquête "SUMER 94". Expositions aux contraintes et nuisances dans les industries agricoles et alimentaires. Ministère du travail 74 TE 58. Documents pour le médecin du travail, n°74, 2e trimestre 1998. (INRS)
  • Les pesticides. Les risques à long terme et leur prévention. 21e symposium national de médecine agricole. Paris, 3 juin 1994. Notes de congrès 59 TD 63. Documents pour le médecin du travail, n°59, 3e trimestre 1994. (INRS)
  • NOSTRA : Secteur 910
  • Guide d'accueil du salarié dans les entreprises de jardins espaces verts. (Caisse centrale de la Mutualité Sociale Agricole) (1999)

13. ADRESSE UTILES

AUTEURS : Nathalie Dupuy, Martine Benassine (médecin du travail) (SMIEC) (49), Florence Tallandier (médecin du travail) (GISMA) (10)
DATE DE CREATION : Mars 2009
DERNIERE MISE A JOUR : Mars 2009

Pour toutes remarques et propositions de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).