Fiches de dangers

Risque animalier

FICHE DE RISQUE BOSSONS FUTE N°29

1. INTRODUCTION

  • L'homme est en contact avec un très grand nombre d'animaux qu'ils s'agissent :
    • des produits de la pêche : cétacés, poissons, crustacés
    • d'animaux de trait ou d'élevage : Volaille, lapins, ovins, caprins, bovins, chevaux
    • d'animaux de compagnie : hamsters, cochon d'Inde, chiens, chats, oiseaux, poissons
    • d'animaux de laboratoire : rats, souris, singe, hamsters
    • d'animaux de cirque ou de parc naturel : éléphants, reptiles, phoques, sangliers, cervidés
    • ou de nuisibles : renards, ours, loups, furets, belettes
  • Les facteurs de risque liés à ce contact permanent ou occasionnel sont présentés ci-après.

2. PROFESSIONS EXPOSEES

Un très grand nombre de professions sont en contact avec les animaux vivants :

  • Les pécheurs, les employés des criées, les grossistes en poissonnerie
  • Les éleveurs, agriculteurs, personnel des abattoirs
  • Les professionnels de la santé animale : vétérinaires, assistants vétérinaires, toiletteurs
  • Les personnels des parcs naturels, des zoo, des réserves ornithologiques, des cirques : gardiens, garde-chasse, chasseurs soigneurs, dompteurs
  • Les personnels chargés de détruire les rongeurs nuisibles, les chasseurs
  • Le personnel des fourrières qui s'occupent des animaux et les agents de la force publique qui assurent la capture des animaux errants
  • Le personnel des animaleries et des chenils
  • Les personnels employés par des particuliers ayant des animaux
  • Les forestiers, le personnel des travaux publics

3. DESCRIPTION - EVALUATION DU RISQUE

3.1. DESCRIPTION DU RISQUE

Les risques liés aux contacts avec les animaux sont de plusieurs ordres :

  • Risques sensoriels
    • Peur de l'animal
    • Incommodation par la vue ou les odeurs
  • Risques allergiques : poils de chat, crustacés
  • Risques traumatiques
    • Griffures, morsures
    • Coup de tête, de corne, de queue, de pied
  • Risque irritatif ou toxique
    • Venin des serpents, des scorpions
    • Ecorchure par certains poissons
  • Risques infectieux
    Ils sont potentiellement très importants.
    Il peut s'agir de contamination directe ou indirecte.
    • Virus
      • Vaccine par contact direct avec les bovins (historique)
      • Rage par morsure d'animal dans les régions infectées
      • Fièvres hémorragiques (rongeurs)
      • Maladie de Borna (équins, ovins, chats, autruche)
      • Herpès B du singe
      • Grippe aviaire
      • Autres virus exotiques apportés par des animaux de contrebande
    • Bactéries
      • Brucellose (petits ruminants)
      • Campylobactériose jéjuni (oiseaux ++, chiens, chats, ruminants, porcins, carnivores )
      • Charbon (ruminants)
      • Chlamydia (ornithose-psittacose : oiseaux, volaille)
      • Colibacille (bœufs, moutons, porcs, volailles, chiens, cervidés d'élevage, oiseaux sauvages)
      • Leptospirose (rongeurs, chiens, chats, porcs, caprins, bovins)
      • Maladie des griffes du chat (chat)
      • Mycobactéries (presque tous les animaux terrestres)
      • Peste (rongeurs)
      • Pasteurellose (presque tous les animaux terrestres)
      • Rouget de porc après blessure chez les pêcheurs, poissonniers, équarrisseurs, bouchers
      • Salmonellose (oiseaux, bovins)
      • Tularémie (lièvres et lapins de garenne, plus rarement renards, volailles)
    • Parasites
      • Puces (très nombreux animaux)
      • Punaises (très nombreux animaux)
      • Sarcopte de la gale (lapin, singe, chien, caprins, bovins)
      • Toxoplasmose (chien, chat)
      • Neospora caninum (chien, bovins)
      • Hydatidose (chien, chat)
      • Vers : taenia, ascaris (chien, chat) ; botriocéphale, ankylostome, nécator,trichocéphale (rongeurs)
    • Champignons
      • Dermatophytes, teignes à microsporum canis , intertrigo, onyxis et périonyxis à tricophyton
      • Les mycoses peuvent être transmises par les rongeurs, hamsters, cochons d'Inde, singes, chiens, chats, bovins, chevaux.

3.2. EVALUATION DU RISQUE

L'évaluation du risque sera faite en tenant compte :

  • de la fréquence du contact avec les animaux
  • du caractère régulier ou accidentel de ce contact
  • du caractère domestique ou pas de l'animal
  • des caractéristiques de l'espèce : espèce venimeuse, présence d'allergènes...
  • du poids de l'animal
  • de son état physiologique : animal vacciné, animal agressif en raison d'une maladie, d'un traumatisme, d'une maternité

4. RISQUES POUVANT ETRE ASSOCIES

  • Tous les risques de la profession correspondante.

5. RISQUES POUR LA SANTE

5.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Plaie par griffure ou morsure avec risque de transmission virale, bactérienne, parasitaire
  • Traumatisme par coups de tête, de queue, de pattes
  • Chutes par déséquilibre
  • Dermite de contact
  • Injection de venin
  • Lombalgies de manutention

5.2. MALADIES PROFESSIONNELLES

5.2.1. REGIME GENERAL

5.2.1. REGIME AGRICOLE

5.3. AUTRES RISQUES

  • Lombalgies par port de charge
  • Toutes les contaminations par l'animal non reconnues en maladies professionnelles
  • Allergies aux poils des animaux

6. SURVEILLANCE MEDICALE

6.1. REGLEMENTAIRE

Les salariés exposés aux agents biologiques sont soumis à une surveillance médicale renforcée.

6.1.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites annuelles
  • Ecarter temporairement des contacts avec certains animaux les femmes enceintes non immunisées contre la toxoplasmose et toutes les personnes qui ne sont pas correctement vaccinées

6.1.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Néant

6.1.3. VACCINATIONS

  • Néant

6.2. CONSEILLEE

6.2.1. VISITE MEDICALE

  • Interrogatoire précis sur la nature et le type de contact animalier
  • Surveillance cutanée, ostéo-articulaire, musculaire, respiratoire et digestive en fonction des risques

6.2.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Intradermo-réaction : pasterellose, tuberculose
  • Contrôle sanguin :
    • NFS : recherche d'éosinophilie et/ou d'anémie en cas de suspicion de contamination parasitaire (ankylostome)
    • Sérologies diverses en fonction de l'exposition au risque : toxoplasmose, leptospirose, brucellose, rickettioses, rage, tularémie, pasterellose, Chlamydia (psittacose, ornithose)
  • Contrôle digestif (recherche d'œufs, de kystes ou de parasites) si nécessaire
  • Radiographie pulmonaire (tuberculose)...

6.2.3. VACCINATIONS

  • DTPolio, BCG, rage, si nécessaire

6.3. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Pas à priori

6.4. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 10 ans à compter de la cessation de l'exposition.

7. RISQUES POUR L'ENVIRONNEMENT

7.1. POLLUTIONS

  • Pollution par les déjections animales
    • des sols : prairies (charbon), bacs à sable (ascaris, oxyures ...), mines (ankylostome)
    • des eaux : leptospirose
  • Contamination directe d'une personne
  • Transmission indirecte d'une pathologie d'un animal à un autre ou à des humains par les mains souillées des opérateurs ou par du matériel souillé ou par des eaux contaminées par des déjections

7.2. ACCIDENT, INCENDIE, EXPLOSION, BIOTERRORISME

  • Risque de chute ou de perte d'un animal familier dans un terrier

7.3. AUTRES RISQUES

  • Destruction des cultures par certains animaux sauvages (sangliers)
  • Agression humaine ou animale (ours)
  • Dégradation des sols par les terriers (taupe, blaireaux...)
  • Diffusion épidémique d'une pathologie à l'homme (peste)
  • Mutation d'un germe pathogène animal en gène pathogène pour l'espèce humaine
  • Utilisation comme arme bio-terroriste

8. ACTIONS PREVENTIVES

8.1. PREVENTION TECHNIQUE COLLECTIVE

  • Interdiction d'importation d'animaux non contrôlés
  • Contrôles sanitaires des animaux sauvages ou errants
  • Mise en quarantaine de tout animal suspect
  • Vaccination et surveillance sanitaire des animaux domestiques
  • Elaboration et mise en place de règles d'hygiène pour le travail auprès des animaux
  • Mise à disposition de matériel adapté pour la capture des animaux (anesthésiants, cage...)
  • Vermifugation des animaux domestiques

8.2. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à l'hygiène pour toute personnes en contact avec des animaux : hygiène des mains, port de gants
  • Formation aux gestes et postures pour les soins aux animaux
  • Formation à la conduite adaptée avec les animaux
  • Soins d'urgence : nettoyage et désinfection de toutes les plaies et excoriations

8.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vaccination des salariés
  • Contention éventuelle des animaux et port d'une muselière
  • Gants pour la manipulation des animaux, des déjections, des litières
  • Blouse de protection
  • Chaussures antidérapantes

9. REGLEMENTATION

9.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

9.2. RECOMMANDATIONS - NORMES - ETIQUETAGE - SIGNALISATION

9.2.1. RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R221 Piqûres d'insectes

9.3.1. NORMES (AFNOR)

10. BIBLIOGRAPHIE

11. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Août 2006
DERNIERE MISE A JOUR : Mai 2008

Commentaires

Réagir à cette fiche