Fiches de dangers

Travail répétitif sous contrainte de temps (pénibilité)(Archives)

visit site FICHE DE RISQUE BOSSONS FUTE N°3

http://www.iziart.cz/?filmec=tokyo-matchmaking&aec=49

1. DEFINITION

dating african girl On appelle cadence de travail la pression temporelle exercée au niveau de l'exécution d'une tâche. Cette cadence devient une nuisance lorsqu'elle ne permet pas au salarié de réguler individuellement son activité.

jeux rencontre virtuelle pour ado gratuit

2. PROFESSIONS EXPOSEES

  • Pratiquement tous les ouvriers des unités de production en entreprise
  • Les pools de secrétariat, les centres d'appel
  • Les femmes de ménage, les serveuses, les barmen
  • Le personnel de l'agroalimentaire en secteur industriel (abattage, découpe, préparation des produits)
  • Tri postal

3. DESCRIPTION - EVALUATION DU RISQUE

  • Le travail sous contrainte de temps est réalisé par la répétition imposée de gestes élémentaires de courte périodicité (souvent inférieure à la minute) ou par des normes de rentabilité étroitement contrôlées.
  • On distingue :
    • methodize http://a.nsgltd.com/95642-skinoren-cream-price.html les tâches réalisées sous contrainte de rythme mécaniquement imposées au salarié :
      • travail à la chaîne qui désigne le travail répétitif effectué selon une cadence déterminée sur un produit qui se déplace devant lui ou lui est transmis par son voisin sans que soient constitués entre eux de stock tampon
      • travail avec rythme imposé par le déplacement automatique d'un produit ou d'une pièce
      • travail imposé par une machine automatique
    • еmphasize vigamox eye drops price in india les tâches réalisées sous contrainte de production :
      • normes ou délais courts à respecter (nombre minimum de pièces à produire à l'heure ou à la journée)
      • demandes de clients ou du public à satisfaire (nombre de clients contactés et temps moyen passé)
      • contrôles permanents de la hiérarchie qui ne permettent pas une libre organisation.
  • L'analyse du risque peut faire appel à :
    • L'observation visuelle
    • L'Enregistrement vidéo
    • L'étude de la production : organisation, résultats par salarié

4. RISQUES POUVANT ETRE ASSOCIES

Les nuisances liées aux cadences peuvent s'associer :

  • aux nuisances liées au rythme de travail : travail en 2 X 8 ou en 3 X 8, travail sans périodicité, travail de nuit
  • au travail avec contraintes posturales : travail debout avec piétinement, travail en position forcée, manutention manuelle
  • au contact avec le public : risque d'agressivité verbale ou physique, difficulté du dialogue ralentissant l'exécution de la tâche
  • au stress lié à l'ambiance de travail (pression de la hiérarchie, mésentente entre collègues) ou aux contraintes de production (nécessité de sortir un produit de qualité malgré le mauvais fonctionnement des machines, les pannes)

5. RISQUES POUR LA SANTE

5.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

blog link La fatigue peut favoriser tous les types d'accidents du travail ou de trajet : blessure par les outils, pincement, écrasement, chute d'objet ou de personne.

5.2. MALADIES PROFESSIONNELLES

5.2.1. REGIME GENERAL

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaires provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

5.2.2. REGIME AGRICOLE

  • Tableau n°39 RA : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°57 bis RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle habituelle de charges lourdes

5.3. AUTRES

  • Cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, arthralgies, névralgies, migraines
  • Ainsi que toutes les pathologies associées au stress lorsque les deux nuisances sont présentes.

6. SURVEILLANCE MEDICALE

6.1. SURVEILLANCE REGLEMENTAIRE

6.1.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche : état physiologique (âge, sexe, caractéristiques anthropomorphiques, anomalies congénitales, affections antérieures)
  • Visites périodiques tous les deux ans : recherche d'une inadaptation au poste de travail par l'interrogatoire et par l'examen clinique (recherche d'une raideur, d'une contracture, d'une douleur ...)

6.1.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Eventuellement, examens complémentaires adaptés à la symptomatologie
  • Etude du poste au titre du décret sur la pénibilité

6.1.3. VACCINATIONS : néant

6.2. SURVEILLANCE CONSEILLEE

6.2.1. VISITE MEDICALE

  • Visite à la demande s'il existe des signes de souffrance
  • Examen clinique standard avec recherche de troubles musculosquelettiques

6.2.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Adaptés aux risques et à l'état de santé du salarié
  • Etude du poste au titre du décret sur la pénibilité

6.2.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans

6.3. SUIVI POST PROFESSIONNEL : pas à priori

6.4. DOSSIER MEDICAL

  • Le dossier médical doit comporter la fiche d'exposition à la pénibilité réalisée par l'employeur
  • Le salarié doit avoir accès à cette fiche lorsqu’il quitte l’établissement, en cas d’arrêt maladie supérieur a une certaine durée (attente du décret), ou en cas de maladie professionnelle.
  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

7. ACTIONS PREVENTIVES

7.1. PREVENTION TECHNIQUE COLLECTIVE

7.1.1. Organisation de l'espace et de l'environnement de travail

  • Prévoir des espaces de travail suffisants
  • Favoriser le travail en lumière naturelle
  • Prévoir une température et un éclairage corrects
  • Lutter contre les courants d'air
  • Lutter contre le bruit
  • Lutter contre la poussière

7.1.2. Organisation de la production

  • Mécaniser la manutention lourde
  • Sélectionner des produits faciles à travailler
  • Limiter les séries d'articles difficiles
  • Approvisionner les postes de travail au plus près pour éviter les gestes forcés de préhension
  • Assurer le dégagement rapide des pièces terminées
  • Identifier les débuts et les fins de séries
  • Ranger les postes de travail après chaque équipe
  • Accorder une pause compensatrice si la série est terminée avant les délais prévus
  • Approvisionner les postes des matériaux nécessaires à la journée ou à la série pour éviter les attentes
  • Eviter les multiplications de lancement de série avec interruption en cours

7.1.3. Organisation du travail

  • Faire tourner le personnel sur les postes pour solliciter des groupes musculaires différents
  • Alterner grosses et petites pièces pour équilibrer la charge de travail
  • Alterner postes assis et debout
  • Répartir le travail "équitablement", éventuellement améliorer la transparence
  • Eviter l'alternance de périodes d'activité intense et d'arrêts pour interventions techniques en programmant du temps de maintenance préventive
  • Prévoir la possibilité de ne pas avoir à suivre le rythme des autres
  • Revoir certaines cadences

7.1.4. Matériaux

  • Limiter le poids des outils et du matériel
  • Prévoir des containers adaptés aux pièces faites en terme de facilité de rangement et de poids

7.1.5. Machines

  • Veiller à l'ergonomie de chaque machine : accès facile aux organes de commandes, automatisation de certaines tâches, plan de travail à hauteur adaptée, réglage des machines pour éviter les pannes
  • Limiter le bruit et les vibrations des machines

7.1.6. Ergonomie des postes

  • Vérifier que les angles de confort sont respectés à tous les postes
  • Intégrer dans la conception des postes les réglages permettant de s'adapter aux différentes morphologies et aux différentes tailles
  • Equiper les postes assis de sièges tournants pour éviter les rotations du dos
  • Veiller à prévoir un espace suffisant pour permettre la rotation des sièges
  • Tenir une fiche de poste par salarié en indiquant les séries exécutées et les postes occupés pour pouvoir analyser la charge

7.1.7. Ambiance de travail

  • Favoriser les relations en interne : formations légales, changement de poste choisi, groupes d'expression, sorties communes
  • Favoriser l'épanouissement du personnel en externe : tarifs réduits pour certaines activités...

7.2. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Mise en place de gymnastique de pause
  • Favoriser les formations en interne et en externe pour permettre les changements de carrière et les départs du personnel avant "usure"
  • Communication :
    • favoriser la transparence, notamment au niveau des équipes, des affectations sur les postes et des congés
    • analyser les dysfonctionnements avec le personnel et chercher des solutions

7.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Hygiène de vie : gymnastique douce, stretching, relaxation, yoga

8. REGLEMENTATION

8.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Décret n° 2011-824 du 7 juillet 2011 relatif aux accords conclus en faveur de la prévention de la pénibilité.
  • Arrêté ministériel du 20 octobre 2004 fixant la liste des travaux effectués dans les entreprises agricoles et nécessitant une surveillance médicale. Travaux comportant des gestes répétitifs à cadences élevées.
  • Circulaire du 24 juin 1998 relative à la réduction du temps de travail. Obligation d'accorder une pause dès lors que le temps de travail quotidien atteint six heures.
  • Circulaire DRT 91-18 du 4 novembre 1991 relative à l'application du décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
  • Décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation

8.2. RECOMMANDATIONS - NORMES - ETIQUETAGE - SIGNALISATION

8.2.1. RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

8.2.2. NORMES (AFNOR)

  • NF ENV 26385. Décembre 1990. Ergonomie des postes et lieux de travail - Tome 1 : principes généraux et conception des postes de travail
  • NF X 35-104. Avril 1983. Postures et dimensions pour l'homme au travail sur machines et appareils
  • X 35-002. Juillet 1982. Modèles anthropométriques de la population masculine et féminine

9. BIBLIOGRAPHIE

site rencontre gratuit annonce skinoren cream price AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
еstablish zyban cost DATE DE CREATION : Novembre 2002
centralize http://www.erinstyle.com/73130-imodium-usa.html DERNIERE MISE A JOUR : Octobre 2011

Commentaires

rencontre put algerie Réagir à cette fiche