Fiches de métiers

 Au travail !

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

A vous de les relire !

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Acheteur de parfums et cosmétiques

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°216

ROME : M1101 CITP-08 : 1221 - 3323 PCS 2003 : 374b - 462c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Approvisionneur, acheteur, responsable achats, chef de groupe, directeur achats.

2. DEFINITION

  • L'acheteur est responsable de la fournitures des éléments de base nécessaire à la réalisation des gammes de produits de parfumerie et de cosmétique créés par son entreprise.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir d'une formation commerciale de niveau III pour le poste d'approvisionneur et à partir du niveau II pour le poste d'acheteur (bac + 4 ou 5) (V en classification européenne et V en classification internationale).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'acheteur travaille généralement soit pour des chaînes de magasins spécialisés ou non en parfum ou cosmétique, soit pour des entreprises qui assurent la conception et le suivi des différentes étapes de la fabrication.
  • L'activité est en général sédentaire avec des déplacements périodiques : salons, visites des sous-traitants étrangers : Asie, Moyen orient, Maghreb, Europe de l'Est...

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Prospecter les entreprises extérieures pour se constituer un fichier des produits disponibles, des coûts, des délais
  • Tenir à jour la documentation technique pour l’inclure dans le cahier de charge des sous-traitants
  • Travailler en relation avec les commerciaux et les chefs de produits pour établir les produits réalisables et évaluer les coûts en vue d’un devis
  • Négocier les prix, les quantités, les délais, les livraisons, les conditions de paiement
  • Réceptionner les produits-type et s’assurer de leur conformité et de leur inocuité avec le service qualité

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Transports en commun, véhicule personnel ou de société, informatique, fax, téléphone

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Echantillons de produits, de flaconnage, de notices, d’emballage, catalogues, carnets de commandes

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Direction, stylistes, fournisseurs, responsable des ventes, services extérieurs (voyagistes, transporteurs...)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre disponible pour des déplacements de quelques jours à l'étranger
  • Supporter les décalages horaires et les variations climatiques
  • Parler une langue étrangère
  • Etre titulaire du permis de conduire en règle en cas d'utilisation d'un véhicule
  • Maîtriser outils informatiques courrier, recherches Internet, rapports, reporting...
  • Pouvoir mener plusieurs activités de front

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, de petits troubles moteurs, des troubles ostéoarticulaires légers
  • Emploi peu compatible avec des allergies aux produits utilisés, une cécité, des maladies organiques graves, des troubles psychiatriques

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Dans le cadre d'une évolution de carrière l'acheteur peut avoir commencé son activité professionnelle comme approvisionneur, puis après quelques années comme acheteur, devenir chef de groupe puis directeur achats. Ces fonctions peuvent se cumuler dans les petites structures.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Variation de pression atmosphérique lors des déplacements en avion
  • Effort visuel pour le travail sur écran d'ordinateur portable
  • Bruit des réunions
  • Travail sur écran avec contraintes posturales possibles
  • Manutention possible d'échantillons, de carnets de commandes, de documentation
  • Port d'ordinateur portable

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Parfums et cosmétiques pouvant provoquer des allergie

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contamination accidentelle au cours d'un voyage à l'étranger

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Exigence contradictoire entre la demande des fournisseurs (prix, délais, quantité, acheminement) et les demandes du siège (chiffre d'affaire, flux tendu)
  • Travail d'équipe
  • Nécessité de suivre plusieurs dossiers en même temps
  • Travail dans une langue étrangère
  • Déplacements avec levers précoces, retours tardifs, découcher
  • Amplitudes horaires parfois > 12 heures
  • Evolution de carrière variable lorsque l'âge ou la personnalité de l'acheteur ne correspondent plus au profil des produits ou des clients déterminé par la direction.

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°62 RG : Affections professionnelles provoquées par les isocyanates organiques
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Stress
  • Mal des voyages
  • Contamination accidentelle (tourista, hépatites...)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • Le travail sur écran peut faire l'objet d'une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale d'embauche puis annuelle ou tous les deux ans
  • Examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Examen standard avec test dévaluation de la charge mentale
  • Rechercher les pathologies susceptibles de s'aggraver en cas de déplacement à l'étranger (maladies chroniques, caries...)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire
  • Rechercher les facteurs de risques cardio-vasculaires après 50 ans (cholestérol, triglycérides, électrocardiogramme d'effort)
  • Bilan visuel régulier (vision de loin, vison de près, résistance à l'éblouissement, vison nocturne)
  • Bilan allergologique si nécessaire

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans conseillé
  • Hépatites A et B, fièvre jaune, méningocoque à discuter selon les pays de destination

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas de pollution à priori mais certains produits de parfumerie sont allergisants pour les personnes sensibles dans le grand public
  • Risques sociaux liés aux délocalisations

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Implantation ergonomique des postes de travail sur écran (Voir travail sur écran)
  • Objectifs réalistes au niveau des directions centrales
  • Calendrier des déplacements établis à l'avance pour permettre une bonne organisation personnelle et professionnelle
  • En cas de laboratoire d’analyse et/ou de recherche interne à l’entreprise prévoir une isolation de celui-ci avec captation et évacuation des vapeurs

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories
  • Hygiène de vie personnelle : alcool, tabac, alimentation, sport

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Gestion du stress
  • Règles hygièno-diététiques en cas de déplacement à l'étranger

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Décret n° 2006-62 du 18 janvier 2006 fixant les conditions de l'information du public en matière de produits cosmétiques prévue à l'article L. 5131-7-1 du code de la santé publique et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires)
  • Décret n° 2004-1219 du 17 novembre 2004 transposant la directive 2003/15/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 février 2003 et modifiant les dispositions du code de la santé publique relatives aux produits cosmétiques (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
  • Ordonnance n° 2004-1148 du 28 octobre 2004 transposant la directive 2003/15/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 février 2003 modifiant la directive 76/768/CEE du Conseil concernant le rapprochement des législations des Etats membres relatives aux produits cosmétiques
  • Décret no 2000-569 du 23 juin 2000 relatif aux produits cosmétiques et modifiant le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat)
  • Circulaire DRT 91-18 du 4 novembre 1991 relative à l'application du décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
  • Décret n°91-451 du 14 mai 1991 relatif à la prévention des risques liés au travail sur des équipements comportant des écrans de visualisation
  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travail d'opérateur sur terminal à écran.

11.2. RECOMMANDATIONS

Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 9241-1. Mai 2001. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 1 : Introduction générale
  • NF EN 1335. Juin 2000. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau
  • NF EN 527-1. Mai 2000. Mobilier de bureau - Tables de travail de bureau
  • X 35-102. Décembre 1998. Conception ergonomique des espaces de travail en bureaux
  • NF EN ISO 9241-11. Juin 1998. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 11 : lignes directrices concernant l'utilisabilité
  • NF EN ISO 9241-10. Septembre 1996. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 10 : principes de dialogue
  • NF X 35-103. Octobre 1990. Ergonomie - Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. M1101 Achats. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 1221 Directeurs et cadres de direction, ventes et commercialisation - 3323 Acheteurs. (O.I.T.) (2008)
  • Les produits cosmétiques (Ministère de la santé)
  • Greenpeace : Parfum de scandale - une enquête sur la composition chimique des parfums (2005)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 374b Chef de produits, acheteur du commerce et autres cadres de la mercatique - 462c Acheteurs non classés cadre, aide acheteur. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Septembre 2006
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).