Fiches de métiers

Retoucheur en habillement

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°212

ROME : D1207 CITP-08 : 7531 - 7533 PCS 2003 : 213a - 635a - 685a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Vendeur retoucheur, réparateur retoucheur.

2. DEFINITION

  • Le retoucheur, qui est le plus souvent une retoucheuse, assure l'adaptation des vêtements à la morphologie du client ou les réparations de ceux-ci. Il peut être amené à réaliser des prototypes de vêtements (échantillons) et à organiser le travail d'une équipe.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible sans qualification ou avec une formation de niveau V (CAP ou BEP de couture flou, couture tailleur, tailleur...).
  • En cas d'activité indépendante une formation en gestion d'entreprise, qui peut être assurée par les chambres des métiers ou les chambres de commerce, est souvent indispensable.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce soit au domicile du professionnel, soit en atelier de confection qui peut être indépendant ou annexé à une boutique de prêt à porter.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Principalement :
    • Prendre connaissances de modifications souhaitées (longueur, taille, boutonnières...)
    • Repérer les modifications à effectuer : mesurer, épingler, pincer...)
    • Choisir les matériaux et outils adéquats
    • Découdre les vêtements si nécessaire
    • Couper (ourlets...)
    • Bâtir et assembler aux nouvelles cotes
    • Piquer les coutures ou les ourlets
    • Contrôler la qualité du travail et son respect des indications
    • Repasser éventuellement les vêtements
    • Les plier et les ranger
    • Assurer les réglages courants de la machine
    • Entretenir le poste de travail
    • Alimenter en fournitures
  • Accessoirement :
    • Accueillir la clientèle
    • Evaluer les travaux à réaliser et en fixer le coût et le délai
    • Effectuer le retrait ou les livraisons de vêtements auprès du donneur d'ordre

Elle nécessite :

  • Une bonne vision de près
  • La capacité d'exercer des gestes fins et précis au niveau des membres supérieurs
  • Une mobilité non douloureuse des membres inférieurs pour les activités de marquage d'ourlets, de piquage
  • La possibilité de s'adapter aux exigences de la clientèle en terme de délais de livraison

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machines à coudre à une ou plusieurs pédales, surjeteuse, pied-de-biche, surfileuse
  • Thermocolleuse
  • Ciseaux, coupe-fils, soufflette pour nettoyer le poste de travail

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits : lubrifiant (spray), eau et vapeur d'eau (repassage)
  • Matériaux :
    • textiles naturels (coton, laine, lin)
    • textiles synthétiques
    • textiles ayant subi des traitements d'ennoblissement (teinture, apprêts divers)
    • cuir, fourrure
  • Fils, aiguilles, épingles, craie, boutons, fermetures, pressions, agrafes, loupe...

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail individuel ou dans le cadre d'une petite équipe, en atelier de retouche ou en magasin de prêt à porter

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter le bruit et les contraintes posturales
  • Etre minutieux
  • Avoir une bonne vision de près
  • Effectuer des gestes fins et répétitifs
  • Travailler à cadence rapide en cas de paiement à la pièce
  • Utiliser des produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : maladies chroniques et cancers, certains petits troubles moteurs des membres inférieurs, surdimutité.
  • Emploi peu compatible avec la cécité, les troubles de la motricité des membres supérieurs, la pathologie rachidienne lourde.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Etre aussi vendeur dans une boutique de vêtement
  • Encadrer une équipe de retoucheuses
  • Assurer la gestion de son entreprise en cas de travail à son compte

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres par aiguille de la machine, épingles
  • Coupures par ciseaux
  • Brûlures au fer à repasser

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition aux poussières textiles synthétiques ou végétales
  • Bruit variable selon les machines et leur implantation (majoration en cas de systèmes d'aspiration intégrés, si utilisation des soufflettes)
  • Contraintes visuelles :
    • éclairage individuel du poste fréquent avec risque de reflets
    • travail de précision avec nécessité de discriminer des détails fins
  • Contraintes posturales :
    • Travail assis tronc penché en avant, position rigide du cou et des épaules. Cas particulier des coutures plates : opérateur en appui sternal, bras enroulés autour de la machine
    • Lors de l'approvisionnement et de l'évacuation des articles, sollicitation en rotation du rachis, flexion latérale et sollicitation des épaules (importance du poids et du nombre des articles manipulés)
    • Hypersollicitation des articulations des membres supérieurs avec gestes répétés et rapides pour la couture, le repassage, le pliage
    • Sollicitation des genoux et des hanches en cas de marquage des ourlets
    • Sollicitation des chevilles en flexion-extension : pédales

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Présence de résidus de produits de traitement des tissus (teinture, apprêts)
  • Lubrifiants pour les machines
  • Cas isolés de détachage au chiffon avec solvant chloré (activité ponctuelle)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail minutieux, répétitif, avec impératifs de rendement
  • Stress des délais
  • Eventuellement paiement à la tâche
  • Horaires variables en fonction des exigences saisonnières : surcroit de travail au moment des fêtes et des soldes

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels.
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde. (Détachage)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Risques liés à la sédentarité : varices, surpoids

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • L'exposition au bruit est soumise à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans (ou tous les ans en cas d'exposition au bruit)
  • Examen standard avec une attention toute particulière portée à l'appareil locomoteur

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme si ambiance sonore > 80 dB

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit des machines

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Conditions d'éclairage satisfaisantes (implantation des éclairages tant collectifs qu'individuels)
  • Nettoyage régulier des locaux et des postes de travail
  • Lutte contre le bruit
  • Possibilité de réglage en hauteur des sièges et des plans de travail
  • Ergonomie du poste et son environnement
  • Organisation du travail : diversification des tâches
  • Protecteurs d'aiguilles

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections auditives si ambiance sonore > 80 dB

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation au poste de travail
  • Gymnastique de pause

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Textes réglementant l'activité des artisans, les EURL, éventuellement les SARL
  • Arrêté du 22 décembre 2003 relatif au titre professionnel d'agent de fabrication des métiers de l'habillement
  • Article L.231-3-1 du Code du travail (loi n°76-1106 du 6 décembre 1976) : tout chef d'établissement est tenu d'organiser une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu'il emploie
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit

11.2. RECOMMANDATIONS ET NORMES

11.2.1. RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 244 Protection contre les piqûres sur machines à coudre

11.2.2. NORMES (AFNOR)

  • NF EN 60204-31. Juin 1999. Sécurité des machines - Équipement électrique des machines - Partie 31 : règles particulières pour machines à coudre, unités et systèmes de couture

11.3. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. D1207 Retouches en habillement. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7531 Tailleurs, couturiers, fourreurs, modistes et chapeliers - 7533 Couseurs, brodeurs et assimilés. ( O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 213a Artisans de l'habillement, du textile et du cuir - 635a Tailleurs et couturiers qualifiés, ouvriers qualifiés du travail des étoffes (sauf vêtements), ouvriers qualifiés de type artisanal du travail du cuir - 685a Ouvriers non qualifiés divers de type artisanal.(INSEE) (2003)
  • Encyclopédie de sécurité et de santé au travail. Volume III. Les branches d'activité et les professions. 87. La confection et les produits textiles finis (2002) (Bureau du B.I.T. à Paris)
  • L'essentiel des pathologies professionnelles (Christian Gerbaut). Textile et confection (Ch. Geraut). (Edition Marketing) (1995)

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Juillet 2006
DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).