Fiches de métiers

 ACTUALITES RECENTES - ENQUETES EN COURS

 - Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017 http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

- Consulter le guide d'évaluation de la pénibilité des métiers de l'agriculture édité par le Ministère sur http://agriculture.gouv.fr/evaluation-de-la-penibilite-au-travail-de-metiers-de-lagriculture-suivez-le-guide

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facteur - accordeur de piano

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°204

ROME : B1501 CITP-08 : 7312 PCS 2003 : 214e - 637b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Assistant technicien en instrument de musique, réparateur de piano, restaurateur de piano,technicien-régleur de piano, menuisier ébéniste.

2. DEFINITION

  • Le facteur de piano a comme fonctions d'accorder, réparer, restaurer les pianos.
  • L'accordage consiste, à partir d'une note de référence, à accorder l'ensemble des notes d'un piano dans un lieu donné, en augmentant ou diminuant la tension de la ou des cordes correspondant à chaque note.
  • La fonction comporte également la réparation de l'ensemble musical (cadre, cordes, clavier, têtes de marteaux, chevalets, étouffoirs, pédales et liaisons) et la réparation ou la restauration de l'élément mobilier du piano (menuiserie, pieds, marqueterie, ébénisterie).

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Le métier est accessible à partir d'un CAP ATIM (assistant technicien en instrument de musique option piano) qui a succédé au CAP de facteur de piano. Il peut être complété par un BMA (Brevet des métiers d'art de technicien en instrument de musique option piano). La formation se fait par apprentissage ou par contrat de qualification. Il s'agit d'un niveau V en France ou de niveau 2 en classification européenne ou d'un niveau 2C en CITE.
  • Il existe une certification professionnelle d'accordeur de piano délivré par l'institut national des jeunes aveugles.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Activité en atelier, écoles de musique, lieux de concert, chez les particuliers.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Prendre les rendez-vous
  • Préparer son matériel et l'entretenir
  • Se déplacer pour faire les travaux sur place ou récupérer l'instrument en cas de travaux nécessaires en atelier
  • Accorder le piano en écoutant note après note et en assurant les réglages manuels nécessaires
  • Effectuer des réparations plus ou moins importantes sur la partie musicale ou mobilière de l'instrument
  • Participer éventuellement à la livraison et à l'enlèvement de pianos lors de concerts ou de manifestations

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Accordage : clef d'accord, petits accessoires, accordeur électronique
  • Réparation : machines d'atelier, généralement à main (idem menuisier, ébéniste), pistolet de vernissage

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Réparation : idem produits menuisier ébéniste

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Accordage : beaucoup de contacts humains dans des milieux et sensibilités très contrastés : relations personnelles avec le propriétaire, l'artiste, les accessoiristes des lieux de concert, l'organisme gérant l'école de musique
  • Réparation : travail en atelier, le plus souvent au sein d'entreprises artisanales composées de quelques compagnons

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne audtion
  • Pouvoir se déplacer chez les clients

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations :  troubles du langage, la cécité est compatible avec l'emploi d'accordeur de piano mais pas avec celui de facteur de piano
  • Emploi peu compatible avec les gros troubles ostéoarticulaires (l'activité nécessitant des gestes répétitifs, des contraintes posturales, éventuellement du port de charge...)
  • Emploi incompatible avec la surdité pour l'emploi d'accordeur de piano mais possible pour certaines tâches de facteur de piano.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Menuisier, ébéniste

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents oculaires en atelier - rares en cas du port de lunettes de protection
  • Blessures des mains par les outils (plaies, pincement...)
  • Brûlures chimiques par les solvants, les décapants, les vernis

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition aux poussières de bois et de résidus de ponçage
  • Travail à l'oreille (niveau de 80 à 90 dBA - durée 45 minutes à 1 heure d'accordage par piano)
  • Niveau sonore élevé durant les concerts
  • Manutention lors d'installations de pianos de location pour concerts ou manifestations
  • Geste répétitif : action de préhension/serrage contrôlé sur la clef d'accordage - mouvement répétitif de l'avant bras et du poignet

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Diacétone-alcool (synonyme : 4-Hydroxy-4-méthyl-2-pentanone) : R36 (Irritant pour les yeux)
  • Chlorure de méthylène (synonyme : dichlorométhane) : R40 (Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes )
  • Acide chlorhydrique : R34 (Provoque des brûlures ) - R37 (Irritant pour les voies respiratoires)
  • Ethanol : R11 (Facilement inflammable)
  • Trichloréthylène : R45 (Peut causer le cancer) - R52/53 (Nocif pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique)
  • Toluène : R11 (Très inflammable) - R20 : Nocif par inhalation)
  • Ethers de glycol : généralement remplacés par des produits moins toxiques

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Travail en atelier : surinfection de blessures

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Stress du à l'exigence de certains artistes
  • Organisation des tournées de visite d'accordage (de l'ordre de 5 visites successives par jour)
  • Horaires décalés - soirées, week-end
  • Exigence de tournées hors domiciles quasi permanentes pour les techniciens spécialisés concerts
  • Risque routier
  • Rencontre avec des animaux domestiques lors des visites chez les particuliers

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

En fonction du niveau d'exposition et des mesures de prévention mises ou non en oeuvre, des maladies susceptibles de porter atteinte à la santé des travailleurs peuvent survenir.

  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogènes suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène)
  • Tableau n°47 RG : Affections professionnelles provoquées par les bois
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale d'embauche préalable à l'affectation puis visites périodiques au moins une fois par an
  • A l'embauche, puis lors des visites périodiques, éviter d'exposer les sujets atteints de maladie sanguine, rénale ou hépatique
  • Bien expliquer les risques encourus par l'utilisation de ces produits chimiques, notamment aux femmes susceptibles d'être enceintes

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Numération formule sanguine, trasaminases, urée, créatinine selon les expostions
  • Radiographie pulmonaire, E.F.R. et radiographie des sinus tous les deux ans en cas d'exposition aux poussières de bois, complétés d'un examen ORL en cas d'épistaxis ou de rhinorrhée

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d'exposition au benzène : examen clinique médical tous les 2 ans et numération formule sanguine (NFS) et numération des plaquettes tous les deux ans
  • En cas d'exposition aux poussières de bois : examen médical par un médecin spécialiste en otorhinolaryngologie (ORL) tous les deux ans

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • En cas d'exposition à des agents chimiques dangereux et/ou cancérogènes, le dossier médical devra être conservé au moins 50 ans.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollutions de l'atelier ou du lieu de travail par les produits chimiques pouvant entraîner des intoxications aiguës en cas de déversement et d'inhalation accidentelle nécessitant des mesures préventives et l'éloignement de toute personne non indispensable sur les lieux en cas d'utilisation de produits chimiques
  • Incendies liés à l'inflammabilité des produits et nécessitant une gestion attentive de l'environnement physique de l'atelier

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques (en atelier) : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières (bois) ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Stockage
    • Conserver les récipients bien fermés, dans un endroit sec et ventilé
    • Le sol des locaux doit être en matériau imperméable
  • Manutention
    • Utilisation d'engins et d'aides à la manutention des pianos
    • Utilisation de "piano plan" de portage
    • Utilisation de basculeur en atelier
  • Manipulation
    • Manipuler dans des zones bien ventilées
    • Vapeurs plus lourdes que l'air pouvant se répandre le long du sol et former des mélanges explosifs avec l'air
  • Pollution
    • Gestion spécifique des poussières et résidus, chiffons, cotons, gants souillés par produits chimiques
    • Gestion spécifique des contenants, bidons, flacons
  • Prévention des incendies
    • Utiliser les produits inflammables dans des locaux dépourvus de toute flamme ou autre source d'ignition, et posséder un équipement électrique approprié
    • Garder les emballages solidement fermés et les éloigner des sources de chaleur, d'étincelles et de flammes nues
    • Eviter toute promiscuité entre produits chimiques inflammables et matières combustibles, poussières
    • Ne garder que les quantités strictement nécessaires au poste de travail
    • Respecter l'interdiction de fumer
    • S'assurer de la présence à proximité d'extincteurs

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port d'équipements de protection respiratoire
  • Protection des yeux et du visage : masque et lunettes de sécurité
  • Port de gants : les gants conseillés sont en alcool polyvinyle ou en caoutchouc nitrile
  • Utilisation de crèmes protectrices : elles peuvent être utilisées pour les parties exposées de la peau ; elles ne devraient pas être toutefois appliquées avec le produit
  • Equiper l'atelier de rince œil
  • Ne pas fumer, boire ou manger sur le lieu de travail
  • Choisir avec soin le type de poignée utilisée pour la clef d'accordage

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Sensibilisation au risque d'incendie lors de la manipulation de produits inflammables
  • Sensibilisation au risque d'ingestion de produits lors de la prise d'aliments au poste de travail
  • Formation et information sur le bruit
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Décret n° 2004-725 du 22 juillet 2004 relatif aux substances et préparations chimiques et modifiant le code du travail et le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
  • Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
  • Arrêté du 18 septembre 2000 complétant l'arrêté du 5 janvier 1993 fixant la liste des substances, préparations et procédés cancérogènes au sens du deuxième alinéa de l'article R. 231-56 du code du travail
  • Arrêté du 28 février 1995 pris en application de l'article D. 461-25 du code de la Sécurité sociale fixant le modèle type d'attestation d'exposition et les modalités d'examen dans le cadre du suivi post-professionnel des salariés ayant été exposés à des agents ou procédés cancérogènes. Annexe II (Modalités d'examen dans le cadre du suivi post-professionnel).
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance spéciale
  • Article R4411-6 du Code du travail. Substances et préparations dangereuses.
  • Article R4412-149 du Code du travail : Valeur limite d'exposition professionnelle pour les poussières de bois : 1 mg/m3.

11.2. RECOMMANDATIONS ET NORMES

11.3. CONVENTION COLLECTIVE ET ACCORDS DE BRANCHE

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. B1501 Fabrication et réparation d'instruments de musique. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 7312 Facteurs et accordeurs d'instruments de musique. (O.I.T.) (2008)
  • Les métiers de l'instrument piano (L'Instrument Piano) (2006)
  • Facteur et accordeur de pianos (CSFI) (2006)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 214e Artisan d'art - 637b Ouvriers qualifiés divers de type artisanal. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

  • Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale (CSFI) : 62 rue Blanche, 75 009 PARIS
    Tél : 01 48 74 76 36 - Fax : 01 48 74 07 22 - Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique (ITEMM) : Métiers et formations

AUTEURS : Jean-Pierre Gaillard (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) (Périscop Ingénierie) (44), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75), Nicole Motsch (médecin du travail) (AMETIF) (95)
DATE DE CREATION : Avril 2006
DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).