Fiches de métiers

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accastilleur plaisance

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°190

ROME : I1601 CITP-08 : 7319 INSEE : 477c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Agent de maintenance en marine de plaisance, technicien monteur, agent technique de bateau de plaisance.

2. DEFINITION

  • Ce technicien (homme ou femme) réalise le montage, la pose, l'ajustage et le réglage de l'accastillage des bateaux et navires de plaisance, la fixation de liaison entre coque et pont. Il doit adapter son activité en fonction des spécificités des matériels et équipements à monter et des modèles et types de bateaux sur lesquels il intervient.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Cet emploi est accessible le plus souvent à partir de formations de niveau V (BEP CAP en maintenance des véhicules de plaisance, Baccalauréat professionnel en maintenance des véhicules de plaisance).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • En atelier ou sur parc de stockage

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Prendre connaissance des travaux à réaliser et du type de bateau
  • Identifier et évaluer les délais de réalisation
  • Définir les moyens techniques et outillages à mettre en oeuvre
  • Effectuer les approvisionnements en accastillage, équipements, matières et produits
  • Constituer ou intégrer une équipe en cas de travaux le nécessitant
  • Identifier les postes de travail sur la chaîne de montage ou sur les aires de stockage
  • Réaliser les travaux de pose, d'ajustage et de réglage des accastillages

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Outillage à main, matériel pneumatique et électrique

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Accastillage, quincaillerie, matières plastiques, produits chimiques

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Encadrement, bureau de méthodes

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Utiliser les équipements de travail en conformité (outils, échelles, échafaudages, escabeaux ..) numérotés et dont les visites réglementaires sont consignés dans le registre spécial
  • Respecter les consignes relatives à la co-activité en appliquant les procédures du PHS indiquant les mesures de prévention à mettre en œuvre
  • Respecter des consignes verbales ou écrites de son supérieur hiérarchique et travailler sous son contrôle ponctuel.
  • Porter des d’EPI
  • Etre autonome pour le choix du matériel nécessaire ainsi que du mode opératoire dans l'exercice de ses activités
  • Travailler avec soin et précision
  • Signaler à son chef hiérarchique toute gêne dans l’exécution de la tâche qui porterait atteinte à sa sécurité ou à la qualité de son travail
  • Ne pas exécuter des instructions données directement par le client sans avoir reçu l’accord du chef direct
  • Rendre compte-rendu du travail réalisé
  • Connaitre les risques des produits manipulés (poussières de bois, de matières plastiques, de métaux,  produits de traitement, colles, peintures, vernis...) et les contraintes physiques (bruit, gestes répétitifs, port de charges, vibrations..) et utiliser les protections adaptées
  • Etre éventuellement titulaire du CACES

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations et des protections adaptées. A discuter selon le poste en cas de maladie chronique ou de cancer, de troubles moteurs légers,  d'une surdi-mutité
  • Emploi incompatible avec la cécité, les troubles moteurs importants

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Proposition d'amélioration de mise en œuvre
  • Encadrement d'une équipe
  • Formation d'apprentis
  • Gestion des interventions sur prototypes.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute de plain-pied, chute de hauteur (pont)
  • Plaie par outils
  • Lumbagos

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Vibrations du matériel portatif pneumatique et électrique
  • Poussières (ponçage)
  • Effort sensoriel et visuel dans des espaces restreints, avec éclairage spécifique
  • Agression des matériaux et outillages
  • Bruit ambiant des ateliers
  • Contraintes posturales, travail à genoux, accroupi, allongé. Confinement dans des espaces restreints
  • Postures entraînant des tensions musculaires, nécessité de contorsions, travail bras tendus, vision imparfaite, mains soumises aux agressions des matériels et outillages
  • Manipulation d'outillage sans dégagement, recours à des détournements temporaires d'outillage

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Résines polyesters insaturées, époxydes, polyuréthanes
  • Diluants des résines : styrène, méthacrylate de méthyle
  • Catalyseurs : peroxydes de méthyléthylcétone, peroxydes de benzoyle
  • Accélérateurs : sels de cobalt, trichlorofluorométhane (agent moussant des polyuréthanes)
  • Démoulant : chlorure de polyvinyle
  • Solvants : acétone, white spirit
  • Fibres : fibres de verre, fibres de carbone (études en cours sur le risque cancérogène), Kevlar (Poly-para-phénylène téréphthalamide)
  • Colle polyuréthane

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Infection d'éraflures, coupures

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Pression des délais de la production en chaîne, critères de qualité
  • Recherche de solutions techniques adaptées, recours à des concepts artisanaux d'intervention, invention ou adaptation de méthodes opératoires et d'outillage
  • Pression d'avancement de la chaîne de production
  • Nécessité d'adaptation des interventions eu égard aux contraintes techniques

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°51 RG : Maladies professionnelles provoquées par les résines époxydiques et leurs constituants
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°62 RG : Affections professionnelles provoquées par les isocyanates organiques
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique. Cobalt et ses dérivés, acrylates et méthacrylates
  • Tableau n°82 RG : Affections provoquées par le méthacrylate de méthyle
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.2. AUTRES MALADIES LIEES AU TRAVAIL

  • Cervicalgies, dorsalgies
  • Fatigue liée au bruit

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite médicale d'embauche puis visites médicales tous les ans
  • Recherche de troubles ostéo-articulaires

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit : (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Selon l'exposition aux risques

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit, 50 ans en cas d'exposition à des agents chimiques dangereux.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas de pollution en cas de gestion correcte des résidus et déchets
  • Risque d'incendie : peroxydes, acétone, polyuréthanes
  • Risques d'explosion : acétone, peroxydes

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Vibrations :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Objectifs réalistes au niveau des délais de réalisation
  • Concertation sur les spécificités techniques
  • Ventilation générale des ateliers
  • Interdiction de fumer et de manger dans les ateliers

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Vêtements de travail
  • Protection auditive
  • Chaussures de sécurité
  • Gants, masques

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation et information sur le risque chimique des produits manipulés
  • Formation à la mise en oeuvre et à l'utilisation des équipements de protection individuelle (EPI)
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à la gestion du stress

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Article R4411-6 du Code du travail : Substances et préparations dangereuses
  • Article R4412-41 du Code du travail : Fiche d'exposition
  • Arrêté du 8 septembre 2009 relatif au titre professionnel de menuisier(ère) en construction nautique portant modification de l'arrêté du 9 septembre 2004 relatif au titre professionnel de constructeur(trice) aménageur(euse) en marine de plaisance
  • Arrêté du 27 octobre 2006 portant révision de l'arrêté du 26 décembre 2004 relatif au titre professionnel d'agent(e) de maintenance en marine de plaisance
  • Arrêté du 21 juillet 2004 relatif au titre professionnel d'agent(e) de maintenance en marine de plaisance
  • Décret n° 2004-725 du 22 juillet 2004 relatif aux substances et préparations chimiques et modifiant le code du travail et le code de la santé publique (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat).
  • Arrêté du 21 juillet 2004 relatif au titre professionnel d'agent(e) de maintenance en marine de plaisance (modifié)
  • Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
  • Arrêté du 31 janvier 1989 pris en application de l'article R.232-8-4 du code du Travail portant recommandations et instructions techniques que doivent respecter les médecins du travail assurant la surveillance médicale des travailleurs exposés au bruit
  • Circulaire du 6 mai 1988 relative à l'application du décret n°88-405 du 21 avril 1988 relatif à la protection des travailleurs contre le bruit
  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance spéciale.

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 352-7. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 7 : bouchons d'oreilles à atténuation dépendante du niveau.
  • NF EN 352-6. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 6 : serre-tête avec entrée audio-électrique.
  • NF EN 352-5. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 5 : serre-tête à atténuation active du bruit.
  • NF EN ISO 3747. Décembre 2000. Acoustique - Détermination des niveaux de puissance acoustique émis par les sources de bruit à partir de la pression acoustique - Méthode de comparaison in situ.

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Jean-Pierre Gaillard (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) (Périscop Ingénierie) (44), Nicole Motsch (médecin du travail) (AMETIF) (95)
DATE DE CREATION : Octobre 2005
DERNIERE MISE A JOUR : Février 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).