Fiches de métiers

 Au travail !

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

A vous de les relire !

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Agent d'exploitation d'usine de liants et produits bitumineux

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°152

ROME : H2804 CITP-08 : : 8189 INSEE : 625c - 674c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ouvrier du bitume, agent de la DDE, agent de centrale fixe à enrobés.

2. DEFINITION

  • L'agent d'exploitation d'une usine de liants et produits bitumineux assure la réception des matières premières, la réalisation des mélanges en fonction des commandes et la délivrance des produits bitumineux en vue de leur transfert avant utilisation.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible avec un formation minimale de niveau V. Dans la fonction publique l'emploi est accessible sur concours. Il est classé en catégorie C.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce en usine. Il s'agit d'un établissement classé.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'agent d'exploitation assure, selon la taille de l'usine, une ou plusieurs des activités suivantes :

  • Accueillir les fournisseurs de matières premières, réceptionner les produits et les stocker dans les lieux ou les réservoirs adaptés. Remplir à la chargeuse les trémies en granulats de différentes tailles
  • Contrôler le bon fonctionnement des sources de chaleur pour le maintien ou la mise en température d'utilisation des matières premières, des canalisations, des appareils de fabrication, des pompes et des émulsions fabriquées
  • Contrôler le bon fonctionnement et la qualité des produits en assurant si nécessaire le réchauffement en cas d'épaississement, le brassage par transfert d'une cuve à l'autre en cas de décantation ou crémage, la correction de la composition par adjonction d'un ou plusieurs produits
  • Utiliser selon les règles techniques les installations de fabrication, la plupart du temps informatisées, pour produire :
    • du bitume fluxé par mélange au bitume de 1 à 10 % de fluidifiant (huile de houille) à conserver à 160°C
    • des émulsions de bitume par adjonction de liants à base d'amines, d'acide et d'eau. celles-ci se différencient par :
      • leur nature ionique de la phase aqueuse
      • leur stabilisation vis à vis du granulat (rupture rapide, semi-rapide, surstabilisée)
      • leur teneur en poids du liant de base (de 50 à 69%)
      • le type de bitume : pur, fluxé, modifié par adjonction de certains liants : caoutchouc, élastomère, polymère
    • des grave-émulsions par incorporation de granulats
  • Stocker les produits finis, essentiellement le bitume fluxé en citerne en attente d'utilisation ou de livraison
  • Livrer les produits finis par remplissage des camions ou des citernes calorifugées (bitume) :
    • soit du bitume ou du bitume fluxé à partir des citernes de stockage à l'aide d'un flexible d'alimentation raccordé au camion-citerne
    • soit des émulsions dans des répandeuses qui seront utilisées directement sur les routes avec adjonction de granulats sur place
    • soit des grave-émulsions qui sont préparées sur place ; pour cela l'opérateur à partir d'un pupitre de commande doit :
      • régler le débit des différentes trémies pour déposer sur le convoyeur le sable et les granulats dans les proportions souhaitées
      • régler le débit du bitume fluxé et du liant qui arrivent d'un réservoir de stockage à l'aide d'une pompe volumétrique
      • surveiller le malaxeur qui homogénéise le bitume fluxé et les granulats de différentes tailles
      • puis surveiller le remplissage de la benne des camions en grave-émulsions à la sortie du malaxeur
  • Peser les camions à l'entrée et à la sortie pour connaître par différence la quantité de produits délivrés
  • Réaliser des opérations de contrôle de routine en laboratoire :
    • teneur en eau des granulats
    • viscosité
    • homogénéité
    • stabilité au stockage
    • adhésivité
    • indice de rupture
    • charge des particules
    • pH (entre 2 et 3)
    • diamètre des globules de bitume...
    et envoyer éventuellement des prélèvements au laboratoire de référence pour des analyses plus sophistiquées
  • Réaliser les tâches administratives inhérentes au fonctionnement de l'usine :
    • les comptes-rendus d'activité
    • les rapports de surveillance
    • les demandes d'interventions : livraisons, réparations...

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Camions citerne calorifugés, camions, épandeurs, pompes à fort débit pour la vidange ou le remplissage des cuves, mélangeuse
  • Réservoirs de 50 000 litres pour les huiles de fluxage, citernes de 8000 litres pour le bitume maintenu chaud à 160° C, cuves de 2000 litres pour l'acide, cubitainers de 1000 litres pour les amines, bidons pour les huiles de chauffe
  • Chaudière à gaz ou à fuel
  • Convoyeurs, malaxeurs
  • Tractopelles pour le chargement des trémies

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Pour les émulsions de bitume :
    • pour la réalisation de la phase dispersée : bitume, fluidifiant ou fluxant = huile de goudron de houille
    • pour la réalisation de la phase dispensante : acide chlorhydrique, amines, eau chaude
    • pour les grave-émulsions : sable (de 0 à 2), granulats de taille variable (grand de riz de 2 à 6 - gravette de 6 à 10)
  • Autres produits :
    • huile de chauffe
    • fuel
    • gaz

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail en petite équipe, relations avec la hiérarchie (compte-rendu d'activité, commandes, signalement d'anomalies), les responsables de chantiers routiers et les chauffeurs (préparation de commandes, livraisons...)

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une vision suffisante
  • Avoir un état de santé compatible avec les exigences du poste (manutention, postures contraignantes, travail en extérieur...)
  • Faire preuve d’une vigilance continue
  • Interpréter les informations recueillies pour en déduire les procédures à appliquer
  • Réagir rapidement et efficacement aux anomalies et dysfonctionnement
  • Transmettre de façon précise et exhaustive les données
  • Porter une tenue de travail et des  équipements de protection individuelle
  • Connaître les risques des produits manipulés et respecter les consignes et les règles de sécurité dans leur manipulation

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité-mutité, troubles du langage, maladies chroniques et cancers, certains troubles moteurs.
  • Emploi peu compatible avec la cécité.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Possibilité d'occuper un poste ou tous les postes selon la taille de l'usine
  • Pour le personnel de la DDE possibilité d'intervenir en renfort des autres collègues en période creuse (déneigement, intervention sur le parc routier...)

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Risque d'incendie et d'explosion : gaz, fuel, huile de chauffe ; bitume en cas de température trop élevée
  • Risque de brûlure par éclaboussures en cas de moussage lié contact du bitume avec l'eau
  • Brûlures par bitume (160°C), par fuel (90 à 120°C), par huile thermique (180°C), par eau chaude
  • Brûlures chimiques par les acides ou les amines
  • Projections de granulats
  • Chutes
  • Contusions par contact avec les éléments en mouvement

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en hauteur
  • Bruit des convoyeurs, des malaxeurs, des klaxons de recul
  • Odeur du bitume
  • Travail sur écran occasionnel : commande et surveillance informatique des opérations, facturation, rapports
  • Contraintes environnementales : l'activité s'exerce la plupart du temps en plein air avec exposition aux intempéries (chaleur, froid, pluie, vent) et aux ultraviolets.
  • Contraintes posturales : travail debout, piétinement, marche en terrain accidenté, manutention et port de charge (flexibles pour les transvasements.)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Surinfection de plaies

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Vigilance pour la surveillance d'activités multiples : circulation des véhicules, contrôles des installations
  • Horaires irréguliers en fonction des besoins
  • Travail de nuit, rare

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°4 RG : Hémopathies provoquées par le benzène et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°16 RG : Affections cutanées ou affections des muqueuses provoquées par les goudrons de houille, les huiles de houille (comprenant les fractions de distillations dites phénoliques, naphtaléniques, acénaphténiques, anthracéniques et chryséniques), les brais de houille et les suies de combustion du charbon
  • Tableau n°16 bis RG : Affections cancéreuses provoquées par les goudrons de houille, les huiles de houille (comprenant les fractions de distillation dites phénoliques, naphtaléniques, acénaphténiques, anthracéniques et chryséniques), les brais de houille et les suies de combustion du charbon
  • Tableau n°25 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°49 RG : Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanolamines
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Cancer de la peau du aux UV

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche préalable à l'affectation
  • Puis visites annuelles
  • Examen standard avec contrôle cutané, ostéoarticulaire, cardio-pulmonaire et digestif

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Epreuve fonctionnelle respiratoire en cas d'exposition importante à la silice
  • Bilan cardiaque en cas de manutention importante
  • Bilan hépatique en fonction du résultat de l'examen clinique

8.3. VACCINATIONS

  • DTP très fortement conseillée
  • Leptospirose à discuter

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En cas d'exposition à des agents cancérogènes

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 15 ans après la fin de l'exposition au bruit, au moins 50 ans après la fin de l'exposition à des agents cancérogènes

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution en cas de déversement accidentel de produits
  • Risque routier en raison du trafic
  • Danger pour l'environnement en cas d'incendie ou d'explosion sur le site

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Les usines de liants et produits bitumeux sont des établissements classés qui doivent faire l'objet d'une déclaration ou de demande d'autorisation préalable selon la taille.

  • Espace de travail propre, bien organisé avec des espaces de circulation dégagés
  • Installation électrique aux normes et vérifiée régulièrement
  • Appareils à pression inspectés régulièrement
  • Serpentins de chauffe des réservoirs calorifugés immergés dans un fluide (huile) ou une circulation de vapeur
  • Tuyaux de vapeurs calorifugés
  • Bacs de rétention pour les cuves d'acide
  • Extincteurs en nombre suffisant, accessibles et vérifiés régulièrement
  • Maintien des flexibles et des raccords en bon état
  • Mise en place d'une procédure d'élimination pour les déchets spécifiques (containers, huiles usagées...)

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Casque avec écran facial
  • Gants de cuir ou résistant à la chaleur
  • Combinaison en coton
  • Chaussures hautes de sécurité

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Aux règles élémentaires de sécurité :
    • Ne pas manipuler les produits à mains nues
    • Ne pas forcer les éléments de robinetterie
    • Evacuer le bitume à l'air sec (pas de contact avec l'eau)
    • Ne pas fumer au contact des combustibles
  • A la sécurité incendie : emplacement et utilisation des extincteurs, numéros d'urgence
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)
  • CACES
  • APTH

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Sur la profession :
  • Sur le statut des personnels de la DDE voir les textes sur la fonction publique d'état et la fonction publique territoriale
  • Sur les établissements classés :
    • Décret n°2000-258 du 20 mars 2000 modifiant le décret no 77-1133 du 21 septembre 1977 pris pour l'application de la loi n°76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement.
    • Décret n°96-18 du 5 janvier 1996 modifiant le décret no 77-1133 du 21 septembre 1977 pris pour l'application de la loi n°76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement et le décret modificatif n°94-484 du 9 juin 1994
    • Décret n°94-484 du 9 juin 1994 modifiant le décret no 77-1133 du 21 septembre 1977 pris pour l'application de la loi no 76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement et du titre Ier de la loi n°64-1245 du 16 décembre 1964 relative au régime et à la répartition des eaux et à la lutte contre leur pollution et modifiant le livre IV du code de l'urbanisme.
    • Loi n°85-661 du 3 juillet 1985 modifiant et complétant la loi n° 76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement.
    • Décret n°77-1133 du 21 septembre 1977. Décret pris pour l'application de la loi n°76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement. TITRE Ier : Dispositions applicables aux installations soumises à autorisation
    • Loi n°76-663 du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la protection de l'environnement.
  • Sur les liants :
    • Décret n° 826-290 du 25 février 1986. Liste des fascicules interminstériels applicables aux marchés publics de travaux de génie civil (C.G.T.G. et ancien C.P.C. travaux publics interministériel). Nature, dénomination, titre, référence de publication. C.C.T.G., fascicule 24 (N), Fourniture de liants hydrocarbonés employés à la construction et à l'entretien des chaussées, numéro spécial 86-5 bis du B.O.U.L., T. et E..

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R127 Unités d'oxydation et stockages de bitume
  • R165 Travaux d'entretien et travaux neufs dans les industries chimiques
  • R177 Broyeurs, concasseurs, malaxeurs, mélangeurs et machines similaires
  • R223 Utilisation d'aires de transbordement et de matériels de manutention et de mise à niveau
  • R225 Tuyaux flexibles pour le transfert de bitumes, bitumes fluidifiés et soufflés entre véhicules-citernes routiers et réservoirs de stockage
  • R259 Etablissement d'un plan de circulation sur les lieux de travail
  • R271 Installations de stockage en vrac de produits pulvérulents ou granulaires (autres que les silos)
  • R276 Cuves et réservoirs
  • R288 Déchets industriels. Manutention, stockage, transport et traitement
  • R293 Pelles avec équipement de terrassement utilisées pour le levage
  • R308 Entrepôts, magasins et parcs de stockage. Organisation et exploitation
  • R322 Mise en oeuvre des fondoirs à bitume
  • R354 Engins circulant ou manoeuvrant fréquemment en marche arrière
  • R355 Interventions sur machines
  • R361 Vêtements de protection utilisés dans le bâtiment et les travaux publics
  • R370 Huiles de coupe entières
  • R384 Chargement et déchargement de combustibles solides, liquides et produits pétroliers
  • R389 Utilisation des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 13614. Août 2004. Bitumes et liants bitumineux - Détermination de l'adhésivité des émulsions de bitume par l'essai d'immersion dans l'eau - Méthode utilisant des agrégats
  • NF EN 13075-1. Septembre 2002. Bitumes et liants bitumineux - Détermination du comportement à la rupture - Partie 1 : détermination de l'indice de rupture des émulsions cationiques de bitume, méthode des fines minérales
  • NF EN 13075-2. Septembre 2002. Bitumes et liants bitumineux - Détermination du comportement à la rupture - Partie 2 : détermination de la durée de miscibilité des fines dans les émulsions cationiques de bitume
  • NF EN 12848. Août 2002. Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la stabilité des émulsions de bitume en mélange avec du ciment
  • NF EN 12846. Août 2002. Bitumes et liants bitumineux - Détermination du temps d'écoulement des émulsions de bitume à l'aide d'un viscosimètre à écoulement
  • NF EN 1430. Décembre 1999. Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la polarité des particules des émulsions de bitume
  • NF EN 1429. Décembre 1999. Bitumes et liants bitumineux - Détermination du résidu sur tamis des émulsions de bitume et détermination de la stabilité au stockage par tamisage
  • NF EN 1428. Décembre 1999. Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la teneur en eau dans les émulsions de bitume - Méthode de distillation azéotropique
  • NF T65-011. Octobre 1984. Liants hydrocarbonés - Émulsions de bitume - Spécifications
  • T66-022. Décembre 1983. Émulsions de bitume - Essai de stabilité au stockage par décantation
  • T66-019. Décembre 1983. Émulsions de bitume - Détermination de l'indice de rupture d'une émulsion anionique

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

Pour le personnel du secteur privé :

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. H2301 Conduite d'équipement de production chimique ou pharmaceutique. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8189 Conducteur de machines et d'installations non classés ailleurs. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 625C Autres opérateurs et ouvriers qualifiés de la chimie (y.c. pharmacie) et de la plasturgie - 674d Ouvriers de productions non qualifiés : métallurgie, production verrière, céramique, matériaux de construction. (INSEE) (2003)
  • FAST (Fichier Actualisé des Situations de Travail) : 17-07-94 Agents de centrales à enrobés. (GNM-BTP) (2003)
  • Fiches de données de sécurité de l'ADEFLUX DDE 65

13. ADRESSES UTILES

  • Syndicat des Fabricants d'Emulsions Routières de Bitume - 52 avenue des Champs élysées - 75008 PARIS

AUTEURS : Jean-Pierre Castillon et Georges Lépine (techniciens) (DDE 65), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75)
DATE DE CREATION : Octobre 2004
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).