Fiches de métiers

Récupérateur de métaux

site de rencontre plongeur http://ckgbooks.com/anja/3093 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°132

ROME : K2304 CITP-08 : 9611 INSEE : 684b - 682a - 685a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ferrailleur.

2. DEFINITION

  • Collecte, tri et revente après conditionnement des métaux ferreux et non ferreux.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible sans qualification ou avec une formation de niveau V en mécanique ou en métallurgie.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce la plupart du temps sur des chantiers en plein air ou dans des hangars. Le travail peut se faire en sous-sol ou dans des locaux confinés. S'il n'y a pas de hangar, le travail peut se faire dans des conditions climatiques pénibles (intempéries). Les interventions se font en entreprises extérieures.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Collecte dans des bennes, pose de filets sur les bennes, chargement sur le camion à l'aide d'une grue ou d'un autre système de levage : multibenne (à chaîne) ou movibenne (à crochet)
  • Déchargement, tri, découpe, stockage, chargement et livraison (pour certaines entreprises, les livraisons sont assurées par des semi-grossistes ou par des transporteurs)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Véhicules :
    • camions avec bennes, équipés de grues à grappin
    • camions compacteurs
    • engins de manutention : chariot à conducteur porté, grues mobiles
  • Appareils de levage :
    • ponts roulants (plus ou moins électro-aimant)
    • palans
    • grues
    • chargeurs télescopiques
  • Machines et outils :
    • presses : pour compacter, pour cisailler
    • cisaille "crocodile"
    • broyeur
    • chalumeau pour découper (oxygène propane le plus souvent)
    • rouleaux avec électro-aimants
    • tronçonneuse à disque
    • marteau piqueur
    • masse
    • pelle...

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Collecte de ferraille (acier, fonte), de métaux non ferreux (cuivre, aluminium, zinc, plomb, inox)
  • Produits associés : huiles, solvants, amiante (chaudières,...), acide sulfurique

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail en petite équipe

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter les contraintes posturales et les vibrations
  • Supporter le travail au bruit
  • Avoir une bonne vision de près
  • Connaître et appliquer les règles de sécurité concernant la manipulation des métaux (coupures, risques chimiques...), l'utilisation correcte des machines et des outils, les produits dangereux rencontrés : amiante, plomb, huiles usagées, liquide de batterie....
  • Supporter le port d'équipement individuel de protection
  • Avoir éventuellement un CACES

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, la surdi-mutité, de petits handicaps moteurs
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), les dermatoses étendues, les troubles de l'équilibre, les troubles de la personnalité et les conduites addictives

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Néant

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Risque lié à la circulation des véhicules
  • Risque de chutes
  • Risque lié aux objets en cours de manipulation (brûlures avec batteries)
  • Risque lié aux machines dangereuses
  • Risque d'explosion
  • Risque lié au soudage

6.2.AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en hauteur (risque de chute lors du bâchage, lors de la montée à l'échelle par la commande de la grue)
  • Vibrations des engins
  • Poussières minérales
  • Déplacements fréquents sur chantiers
  • Travail en extérieur avec expositions aux intempéries : froid, chaleur, pluie
  • Risque lié à l'encombrement
  • Risque lié à la montée, descente des engins et des camions
  • Risque lié au sol (sol glissant par boue, huiles)
  • Bruit du chantier et des outils
  • Fumées (chalumeau)
  • Contraintes posturales (beaucoup de manutention, risque de lombalgies, risque d'accidents au niveau des mains, risque de chutes d'objets si passage sous la charge)
  • Manutention manuelle de charges

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Lors de la collecte et de la transformation : huiles usagées, solvants, acide d'électrolyse de batterie, amiante...

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Risque "mains sales" : repas sur place ou dans le camion en vêtement de travail

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail en journée normale
  • Relative autonomie, pas de travail à la chaîne sauf pour le tri sur tapis
  • Polyvalence inversement proportionnelle à la taille de l'entreprise
  • Risque routier (déplacements)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels.
  • Tableau n°44 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières ou de fumées d'oxyde de fer.
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier.
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes.
  • Affections professionnelles liées à des risques spécifiques : amiante, plomb, huiles, solvants...

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Embauche et annuelle
  • Surveillance médicale renforcée pour l'exposition au bruit et au plomb
  • Examen cardio-pulmonaire, état digestif, examen rachidien, état cutané, examen de la vue

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Plombémie en cas d'exposition au plomb (articles R4412-152 et R4412-160 du code du travail) : la valeur limite biologique à ne pas dépasser est fixée à 400 microgrammes de plomb par litre de sang pour les hommes et 300 microgrammes de plomb par litre de sang pour les femmes
  • Radiographie pulmonaire tous les 3 ans (si possible)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En fonction de l'évaluation des risques

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel. Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit, 50 ans en cas d'exposition à des agents chimiques dangereux et/ou cancérogènes.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit
  • Pollution par les poussières métalliques
  • Pollution par les huiles usagées
  • Circulation routière pour les livraisons

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS  D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des poussières
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations transmises aux bras et aux mains :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Entretien des allées de circulation et éclairage
  • Rangement du chantier
  • Dégagement des postes de travail
  • Fermeture matérielle et balisage des zones dangereuses
  • Mise en place de protecteurs, gants, carters
  • Verrouillage de commande lors d'intervention d'entretien
  • Manutention assistée
  • Engins de chantier équipés de klaxon de recul

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Casque de chantier
  • Pantalon et veste
  • Vêtements de pluie
  • Chaussures de sécurité ou bottes
  • Gants
  • Protections auditives obligatoires ; conseiller les bouchons avec arceau et les casques anti-bruit (problème de mains sales)
  • Masques anti-poussières adaptés type P2 voire P3 selon les risques
  • Vêtements particuliers pour l'oxycoupage
  • Lunettes, tablier de soudeur
  • Guêtres, gants et masques
  • Baudrier réfléchissant si trafic d'engins important

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Qualification des conductions d'engins
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Sécurité du chantier
  • Formation  et sensibilisation à l'hygiène corporelle

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Etablissements soumis à autorisation (classés par la DRIRE)

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 279 Prévention des chutes depuis les échafaudages
  • R 291 Chutes de hauteur. Filets montés sur consoles
  • R 339 Circulation des engins et véhicules de chantier
  • R 354 Engins circulant ou manoeuvrant fréquemment en marche arrière
  • R 361 Vêtements de protection utilisés dans le bâtiment et les travaux publics
  • R 372 modifiée Utilisation et entretien des engins de chantier

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. K2304 Revalorisation de produits industriels. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 9611Manoeuvres, enlèvement des ordures et matériel recyclable. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 684b Ouvriers non qualifiés de l'assainissement et du traitement des déchets - 682a Métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés - 685a Ouvriers non qualifiés divers de type artisanal. (INSEE) (2003)
  • L'essentiel des pathologies professionnelles (Christian Gerbaut). Textile et confection (Ch. Geraut). (Edition Marketing) (1995)
  • Récupération et commerce de gros des ferrailles. Deryter A. Prévention et sécurité du travail, n° 159, 4e trimestre 1988,18-27.

cliquez ici pour enquêter http://cafemamboibiza.com/?vuuijj=rencontres-loisirs&ddd=01 AUTEURS : Jacques Baugé (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Annick Carré (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Catherine Huguet (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Florence Pain (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Catherine Renaud (médecin du travail (AIMT 37) (37), Françoise Reneaud (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Anne Boulanger  (médecin du travail) (SIPST) (37), Florence Lefebvre (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
partnersuche kostenlos app DATE DE CREATION : Mai 2004
most popular dating sites in korea DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

http://www.homesap.fr/19497-dtf39905-quelle-sont-les-site-de-rencontre.html Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).