Fiches de métiers

Mécanicien en confection dans l'industrie de l'habillement

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°130

ROME : H2403 - H2402 CITP-08 : 8153 INSEE : 627b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Opératrice d'assemblage-montage des industries de l'habillement, couseuse surjeteuse, piqueuse, opératrice en confection
  • Appellations spécifiques :
    • Colleteuse
    • Opératrice sur machine plate : couseuse couture plate
    • Opératrice sur machine spéciale : boutonnière, pose-boutons, point d'arrêt, élastiqueuse, rabatteuse, couseuse cuvette...
    • Echantillonneuse : mécanicienne modèle

2. DEFINITION

  • Le mécanicien en confection assure le montage, l'assemblage des articles textiles et la pose des accessoires. Il peut être amené à réaliser des prototypes de vêtements (échantillons) et à organiser le travail d'une équipe.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible sans qualification ou avec une formation de niveau V.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Atelier de confection

4.2.DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Tâche principale : assemblage avec une machine à coudre des pièces préalablement préparées par l'atelier coupe ou venant du tricotage
  • Approvisionnement le plus souvent par manutentionnaire (" distributrice ") dans des chariots ou bacs
  • Evacuation des articles travaillés sur les mêmes supports en général du côté opposé à l'approvisionnement
  • Travail individuel (effectuer une seule opération) ou en groupe (réalisation de l'article au complet)
  • Polyvalence de plus en plus requise
  • Tâches annexes :
    • Entretien du poste de travail
    • Alimentation des machines en fournitures
    • Réglages courants de la machine
  • Pose des accessoires : elle relève en général d'une machine particulière (pose-boutons, fermeture éclair, pose-grippers...).

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machines à coudre à une ou plusieurs pédales (4 dans le cas de la couseuse cuvette)
  • Ciseaux, coupe-fils, soufflette pour nettoyage du poste de travail

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits : lubrifiant (spray)
  • Matériaux :
    • textiles naturels (coton, laine, lin)
    • textiles synthétiques
    • textiles ayant subi des traitements d'ennoblissement (teinture, apprêts divers)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail individuel en série sous la responsabilité d'un encadrant (contremaître, moniteur)
  • Possible travail en groupe avec risque de tensions entre les salariées du fait d'une productivité partagée

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter le travail à la chaine et au rendement
  • Supporter le bruit et les contraintes posturales
  • Utiliser des produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez (apprêts, produits de traitement, fibres diverses...)
  • Avoir une bonne vision de près
  • Effectuer des gestes fins et répétitifs
  • Travailler à cadence rapide

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, surdi-mutité
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), es atteintes cutanées des mains (hypersudation, eczéma...)

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Polyvalence dans l'atelier avec travail sur différents types de machines.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres par aiguille de la machine
  • Coupures par ciseaux, couteaux (rasage des couseuses)
  • Cas particulier : risque d'écrasement des doigts sur les pose-grippers

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition aux poussières textiles synthétiques ou végétales
  • Bruit : variable selon machines et leur implantation (majoration en cas de systèmes d'aspiration intégrés, si utilisation des soufflettes)
  • Contraintes visuelles :
    • éclairage individuel du poste fréquent avec risque de reflets
    • travail de précision avec nécessité de discriminer des détails fins
  • Contraintes posturales :
    • Travail assis tronc penché en avant, position rigide du cou et des épaules. Cas particulier coutures plates : l'opérateur est en appui sternal, les bras enroulés autour de la machine
    • Hypersollicitation des articulations des membres supérieurs avec gestes répétés et rapides
    • Lors de l'approvisionnement et de l'évacuation des articles, sollicitation en rotation du rachis, flexion latérale et sollicitation des épaules (importance du poids et du nombre des articles manipulés)
    • Sollicitation des chevilles en flexion-extension : pédales

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Présence de résidus de produits de traitement des tissus (teinture, apprêts)
  • Lubrifiants
  • Cas isolés de détachage au chiffon avec solvant chloré (activité ponctuelle)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail minutieux, répétitif, avec impératifs de rendement
  • Difficile vécu du chronométrage des phases de travail
  • S'adapter aux évolutions technologiques et au renouvellement des fabrications
  • S'adapter aux technologies nouvelles de quantification d'activité (pointage électronique) augmentant la charge mentale, le stress
  • Horaires : en journée ou en 2 X 8 ; modulation annuelle (période haute, période basse) (jusqu'à 45 heures)
  • Dépendance en amont et en aval de leur activité par rapport aux approvisionnements
  • Travail en groupe

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risques physiques :

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels.
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.

Risques chimiques : très occasionnellement ou potentiellement

  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène). (Détachage)
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique.
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde. (Détachage)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Risques liés à la sédentarité

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • L'exposition au bruit est soumise à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans (ou tous les ans en cas d'exposition au bruit)
  • Examen standard avec une attention toute particulière portée à l'appareil locomoteur

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail) si ambiance sonore > 85 dB

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel. Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit des machines
  • Circulation des camions pour les opérations de livraisons

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Conditions d'éclairage satisfaisantes (implantation des éclairages tant collectifs qu'individuels)
  • Nettoyage régulier des locaux et des postes de travail
  • Lutte contre le bruit
  • Possibilité de réglage en hauteur des sièges et des plans de travail
  • Ergonomie du poste et son environnement
  • Organisation du travail : diversification des tâches
  • Protecteurs d'aiguilles

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections auditives si ambiance sonore > 85 dB

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à la sécurité du poste de travail

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Article L4141-2 du Code du travail : Organisation par l'employeur d'une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu'il emploie

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 244 Protection contre les piqûres sur machines à coudre
  • R 267 Prévention des accidents sur machines à coudre à bras déporté
  • R 312 Poste de travail de mécanicienne en confection. Implantation et environnement
  • R 413 Protection contre les piqûres aux doigts sur les machines à coudre
  • R 414 Prévention des accidents sur machine à coudre à bras déporté
  • R 415 Poste de travail de mécanicienne de confection

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 60204-31. Juin 1999. Sécurité des machines - Équipement électrique des machines - Partie 31 : règles particulières pour machines à coudre, unités et systèmes de couture

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fichiers métiers. H2403 Conduite de machine de fabrication de produits textiles - H2402 Assemblage - montage de vêtements et produits textiles. (Pôle emploi) (2099)
  • lassification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8153 Conducteurs de machines à coudre. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 627b Ouvriers qualifiés de la coupe des vêtements et de l'habillement, autres opérateurs de la confection qualifiés - 675b Ouvriers de production non qualifiés du textile et de la confection, de la tannerie-mégisserie et du travail du cuir. (INSEE) (2003)
  • Encyclopédie de sécurité et de santé au travail. Volume III. Les branches d'activité et les professions. 87. La confection et les produits textiles finis (2002) (Bureau du B.I.T. à Paris)
  • L'essentiel des pathologies professionnelles (Christian Gerbaut). Textile et confection (Ch. Geraut). (Edition Marketing) (1995)

13. ADRESSES UTILES

  • Académie de Lyon : CAP Prêt-à-porter

AUTEURS : Florence Tallandier, Arlette Delort, Nathalie Lechevanton, Françoise Grudzien et Isabelle Jean-Lapierre (médecins du travail) (GISMA) (10)
DATE DE CREATION : Mai 2004
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).