Fiches de métiers

 ACTUALITES RECENTES - ENQUETES EN COURS

 - Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017 http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

- Consulter le guide d'évaluation de la pénibilité des métiers de l'agriculture édité par le Ministère sur http://agriculture.gouv.fr/evaluation-de-la-penibilite-au-travail-de-metiers-de-lagriculture-suivez-le-guide

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mécanicien en confection dans l'industrie de l'habillement

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°130

ROME : H2403 - H2402 CITP-08 : 8153 INSEE : 627b

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Opératrice d'assemblage-montage des industries de l'habillement, couseuse surjeteuse, piqueuse, opératrice en confection
  • Appellations spécifiques :
    • Colleteuse
    • Opératrice sur machine plate : couseuse couture plate
    • Opératrice sur machine spéciale : boutonnière, pose-boutons, point d'arrêt, élastiqueuse, rabatteuse, couseuse cuvette...
    • Echantillonneuse : mécanicienne modèle

2. DEFINITION

  • Le mécanicien en confection assure le montage, l'assemblage des articles textiles et la pose des accessoires. Il peut être amené à réaliser des prototypes de vêtements (échantillons) et à organiser le travail d'une équipe.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible sans qualification ou avec une formation de niveau V.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Atelier de confection

4.2.DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Tâche principale : assemblage avec une machine à coudre des pièces préalablement préparées par l'atelier coupe ou venant du tricotage
  • Approvisionnement le plus souvent par manutentionnaire (" distributrice ") dans des chariots ou bacs
  • Evacuation des articles travaillés sur les mêmes supports en général du côté opposé à l'approvisionnement
  • Travail individuel (effectuer une seule opération) ou en groupe (réalisation de l'article au complet)
  • Polyvalence de plus en plus requise
  • Tâches annexes :
    • Entretien du poste de travail
    • Alimentation des machines en fournitures
    • Réglages courants de la machine
  • Pose des accessoires : elle relève en général d'une machine particulière (pose-boutons, fermeture éclair, pose-grippers...).

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machines à coudre à une ou plusieurs pédales (4 dans le cas de la couseuse cuvette)
  • Ciseaux, coupe-fils, soufflette pour nettoyage du poste de travail

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits : lubrifiant (spray)
  • Matériaux :
    • textiles naturels (coton, laine, lin)
    • textiles synthétiques
    • textiles ayant subi des traitements d'ennoblissement (teinture, apprêts divers)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail individuel en série sous la responsabilité d'un encadrant (contremaître, moniteur)
  • Possible travail en groupe avec risque de tensions entre les salariées du fait d'une productivité partagée

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter le travail à la chaine et au rendement
  • Supporter le bruit et les contraintes posturales
  • Utiliser des produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez (apprêts, produits de traitement, fibres diverses...)
  • Avoir une bonne vision de près
  • Effectuer des gestes fins et répétitifs
  • Travailler à cadence rapide

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, surdi-mutité
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), es atteintes cutanées des mains (hypersudation, eczéma...)

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Polyvalence dans l'atelier avec travail sur différents types de machines.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres par aiguille de la machine
  • Coupures par ciseaux, couteaux (rasage des couseuses)
  • Cas particulier : risque d'écrasement des doigts sur les pose-grippers

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Exposition aux poussières textiles synthétiques ou végétales
  • Bruit : variable selon machines et leur implantation (majoration en cas de systèmes d'aspiration intégrés, si utilisation des soufflettes)
  • Contraintes visuelles :
    • éclairage individuel du poste fréquent avec risque de reflets
    • travail de précision avec nécessité de discriminer des détails fins
  • Contraintes posturales :
    • Travail assis tronc penché en avant, position rigide du cou et des épaules. Cas particulier coutures plates : l'opérateur est en appui sternal, les bras enroulés autour de la machine
    • Hypersollicitation des articulations des membres supérieurs avec gestes répétés et rapides
    • Lors de l'approvisionnement et de l'évacuation des articles, sollicitation en rotation du rachis, flexion latérale et sollicitation des épaules (importance du poids et du nombre des articles manipulés)
    • Sollicitation des chevilles en flexion-extension : pédales

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Présence de résidus de produits de traitement des tissus (teinture, apprêts)
  • Lubrifiants
  • Cas isolés de détachage au chiffon avec solvant chloré (activité ponctuelle)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail minutieux, répétitif, avec impératifs de rendement
  • Difficile vécu du chronométrage des phases de travail
  • S'adapter aux évolutions technologiques et au renouvellement des fabrications
  • S'adapter aux technologies nouvelles de quantification d'activité (pointage électronique) augmentant la charge mentale, le stress
  • Horaires : en journée ou en 2 X 8 ; modulation annuelle (période haute, période basse) (jusqu'à 45 heures)
  • Dépendance en amont et en aval de leur activité par rapport aux approvisionnements
  • Travail en groupe

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Risques physiques :

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels.
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.

Risques chimiques : très occasionnellement ou potentiellement

  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène). (Détachage)
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique.
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde. (Détachage)

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Risques liés à la sédentarité

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • L'exposition au bruit est soumise à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans (ou tous les ans en cas d'exposition au bruit)
  • Examen standard avec une attention toute particulière portée à l'appareil locomoteur

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail) si ambiance sonore > 85 dB

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel. Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Bruit des machines
  • Circulation des camions pour les opérations de livraisons

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Conditions d'éclairage satisfaisantes (implantation des éclairages tant collectifs qu'individuels)
  • Nettoyage régulier des locaux et des postes de travail
  • Lutte contre le bruit
  • Possibilité de réglage en hauteur des sièges et des plans de travail
  • Ergonomie du poste et son environnement
  • Organisation du travail : diversification des tâches
  • Protecteurs d'aiguilles

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections auditives si ambiance sonore > 85 dB

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation à la sécurité du poste de travail

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Article L4141-2 du Code du travail : Organisation par l'employeur d'une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu'il emploie

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 244 Protection contre les piqûres sur machines à coudre
  • R 267 Prévention des accidents sur machines à coudre à bras déporté
  • R 312 Poste de travail de mécanicienne en confection. Implantation et environnement
  • R 413 Protection contre les piqûres aux doigts sur les machines à coudre
  • R 414 Prévention des accidents sur machine à coudre à bras déporté
  • R 415 Poste de travail de mécanicienne de confection

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 60204-31. Juin 1999. Sécurité des machines - Équipement électrique des machines - Partie 31 : règles particulières pour machines à coudre, unités et systèmes de couture

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fichiers métiers. H2403 Conduite de machine de fabrication de produits textiles - H2402 Assemblage - montage de vêtements et produits textiles. (Pôle emploi) (2099)
  • lassification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8153 Conducteurs de machines à coudre. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 627b Ouvriers qualifiés de la coupe des vêtements et de l'habillement, autres opérateurs de la confection qualifiés - 675b Ouvriers de production non qualifiés du textile et de la confection, de la tannerie-mégisserie et du travail du cuir. (INSEE) (2003)
  • Encyclopédie de sécurité et de santé au travail. Volume III. Les branches d'activité et les professions. 87. La confection et les produits textiles finis (2002) (Bureau du B.I.T. à Paris)
  • L'essentiel des pathologies professionnelles (Christian Gerbaut). Textile et confection (Ch. Geraut). (Edition Marketing) (1995)

13. ADRESSES UTILES

  • Académie de Lyon : CAP Prêt-à-porter

AUTEURS : Florence Tallandier, Arlette Delort, Nathalie Lechevanton, Françoise Grudzien et Isabelle Jean-Lapierre (médecins du travail) (GISMA) (10)
DATE DE CREATION : Mai 2004
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).