Fiches de métiers

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mécanicien en confection cuir et peaux

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°118

ROME : H2401 CITP-08 : 8159 INSEE : 675a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Opérateur d'assemblage-montage de vêtements en cuir et peaux, mécanicien-modèle cuir.

2. DEFINITION

  • Le mécanicien en cuir et peaux assure le montage des vêtements en cuir et peaux.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est le plus souvent accessible avec une formation de niveau V dans le secteur de la couture.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • En atelier, dans un environnement généralement bruyant.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Les actions réalisées consistent à assembler et exécuter les finitions nécessaires à la réalisation de vêtements en cuir (vestes, manteau, jupes, pantalons, shorts...) :
    • L'approvisionnement : les pièces sont découpées par les coupeurs et préparées par les) tableurs.
    • L'assemblage des pièces se fait par piquage sur machine, avec ou sans surpiquage. Selon les modèles, les coutures sont ouvertes et les rabats collés au pinceau, puis écrasés avec un marteau sur une plaque en marbre.
    • Le nombre de pièces montées par jour est variable selon les modèles.
    • Le poids unitaire des vêtements assemblés est également variable (de 200 g /article d'été à 3 kg /manteau).
    • L'opérateur sur machine travaille assis, le plan de travail (hauteur de la machine) est fixe ; seul le siège peut être ajusté. Le collage/martelage peut s'effectuer assis ou debout.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machines à double ou triple entraînement (selon l'épaisseur des pièces à monter), avec ou sans compresseur pour l'entraînement automatique. La pédale permet l'entraînement du moteur, la commande du pied de biche et du coupe-fil
  • Tables de préparations avec plaques de marbre permettant d'écraser les coutures au marteau (sorte de pilon à base plate)
  • Ciseaux, couteau, réglette
  • Récipient de colle avec ou sans couvercle et pinceau

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Cuirs et peaux : veau, vachette, agneau, python, lapin, chèvre...
  • Colles (généralement des polymères solubles dans un solvant organique)
  • Teintures et apprêts sur les peaux livrées

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail dans le cadre d'une équipe (coupeur, tableur, mécanicien, finisseur), avec polyvalence possible selon la taille de l'entreprise ou la charge de travail.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

Dans les petites entreprise ou en période de collection, le mécanicien peut être amené à effectuer d'autres tâches :

  • Tablage : préparation des pièces avec réglage des peaux, rasage au ciseau, festonnage, pose de gabarit, entoilage à chaud des pièces, pose de gutte, collage et martelage des pièces
  • Montage de la doublure sur une machine à double entraînement
  • Finition : pose de boutonnières, boutons, rivets (presse manuelle), repassage
  • Contrôle : vérification de la conformité du travail réalisé

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Supporter le travail à la chaine et au rendement
  • Utiliser des produits pouvant être irritants ou allergisants pour les poumons, la peau, les yeux, le nez (apprêts, produits de traitement, plumes et duvets...)
  • Avoir une bonne vision de près
  • Effectuer des gestes fins et répétitifs
  • Travailler à cadence rapide

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines maladies chroniques et cancers, la surdi-mutité
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la plupart des pathologies ostéo-articulaires (rachis, membres), es atteintes cutanées des mains (hypersudation, eczéma...)

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres par aiguille sur la machine
  • Plaies par ciseaux ou couteaux

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Bruit : machines à coudre, pareuse, chocs des marteaux sur les plaques de marbre
  • Contraintes visuelles surtout au piquage
  • Odeur de la colle
  • Contraintes posturales : travail assis avec position penchée du tronc, position rigide du cou et des épaules pouvant entraîner cervicalgies et contracture des trapèzes
  • Hypersollicitation des poignets avec gestes répétés et rapides lors du piquage sur machine et lors de l'utilisation du marteau pour écraser les coutures

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Colles : polymères solubles dans des solvants organiques, chloroprène, colophane
  • Poussières de peaux
  • Produits de traitement des cuirs et peaux : teintures, chrome...

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Pas à priori, car les peaux et cuirs finis sont livrés traités et contrôlés et aspirés

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail minutieux avec exigence de qualité pour le mécanicien-modèle et les séries de luxe
  • Pour le prêt-à-porter de série, contrainte de rythme avec exigence de rentabilité
  • Horaires généralement réguliers
  • Possibilité de dépassements d'horaire en raison du caractère saisonnier de l'activité (collections)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 bis RG : Pneumopathies d'hypersensibilité. Manipulation de fourrures
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Hypoacousie due à l'exposition au bruit, mais le métier de mécanicien en confection ne figure pas dans la liste limitative du tableau n°42 des maladies professionnelles du régime général
  • Rhinite et asthme au Néoprène
  • Cervicalgies et dorsalgies en cas de piquage prolongé

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans (ou tous les ans en cas d'exposition au bruit)
  • Examen standard en vérifiant l'acuité visuelle, l'audition, l'état ostéoarticulaire, respiratoire
  • Recherche de troubles musculosquelettiques (syndrome du canal carpien)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Spirométrie éventuellement

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.3. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.4. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel. Conservation du dossier médical au moins 15 ans en cas d'exposition au bruit.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution par les déchets de peausserie pouvant entraîner l'apparition de nuisibles (rongeurs...)
  • Bruit des ateliers
  • Pollution et/ou incendie par les solvants

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Évaluation de la charge physique du travail (poids manipulés)
  • Évaluation de l'amplitude des gestes et postures

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Eclairage suffisant du poste de travail
  • Ventilation suffisante (poste d'encollage)
  • Récipient de colle avec couvercle
  • Aspiration régulière des locaux et des postes de travail (poussières)
  • Lutte contre le bruit : isolation des machines bruyantes (pareuse, pose-boutonnière...), limitation des vibrations
  • Ergonomie des postes : siège réglable en hauteur
  • Organisation du travail : alternance des postures assis/debout, diversification des tâches pour ne pas solliciter les mêmes articulations

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de protections auditives
  • Port de masque antipoussières (selon les peaux)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Gymnastique de pause

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 244 Protection contre les piqûres sur machines à coudre
  • R 267 Prévention des accidents sur machines à coudre à bras déporté
  • R 312 Poste de travail de mécanicienne en confection. Implantation et environnement
  • R 335 Manutention, manipulation et transfert des peaux dans les tanneries-mégisseries
  • R 413 Protection contre les piqûres aux doigts sur les machines à coudre
  • R 414 Prévention des accidents sur machine à coudre à bras déporté
  • R 415 Poste de travail de mécanicienne de confection

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 60204-31. Juin 1999. Sécurité des machines - Équipement électrique des machines - Partie 31 : règles particulières pour machines à coudre, unités et systèmes de couture

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fichiers métiers. H2401 Assemblage-montage d'articles en cuirs, peaux. (Pôle emploi) (2099)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8159 Conducteurs de machines pour la fabrication de produits textiles et d'articles en fourrure et en cuir, non classés ailleurs. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 675a Ouvriers de production non qualifiés du textile et de la confection, de la tannerie-mégisserie et du travail du cuir. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

AUTEURS : Brigitte Patte (médecin du travail) (SEMSI) (75)
DATE DE CREATION : Février 2003
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).