Fiches de métiers

 ACTUALITES RECENTES - ENQUETES EN COURS

 - Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017 http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

- Consulter le guide d'évaluation de la pénibilité des métiers de l'agriculture édité par le Ministère sur http://agriculture.gouv.fr/evaluation-de-la-penibilite-au-travail-de-metiers-de-lagriculture-suivez-le-guide

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Affréteur

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°111

ROME : N1201 CITP-08 : 3324 INSEE : 546c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Agent d'affrètement, agent d'exploitation transport (affrètement), commissionnaire de transport (maritime), agent de fret (aérien) ou transitaire (route).

2. DEFINITION

  • L'affréteur est l'intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs. Il organise l'acheminement des marchandises au moyen de différents moyens de transports (routier, aérien, ferroviaire, maritime) afin de satisfaire les besoins des expéditeurs et des destinataires dans les délais impartis et dans le respect de la réglementation des transports.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est généralement accessible avec une formation initiale de niveau IV (bac professionnel logistique et exploitation transports), ou III ( BTS transport ou le DUT logistique et transport).
  • Des formations en cours d'emploi pour les professionnels du transport sont également possible.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Entreprises de logistique, entreprises de transports et dans les entreprises industrielles où il peut se voir confier la sous-traitance des opérations de transport (responsable transport).

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Recevoir et enregistrer les demandes des expéditeurs pour le transport de leurs marchandises
  • Rechercher le moyen de transport adéquat en fonction des besoins des clients, des contraintes du transport, des caractéristiques des marchandises, des délais impartis, dans le respect de la réglementation des transports
  • Etablir les documents et formulaires liés au contrat de transport et à l'affrètement
  • Prendre en charge ou s'assure de la prise en charge des opérations d'enlèvement, d'acheminement et de distribution des marchandises en collaboration avec les autres services concernés
  • Contrôler les factures des transporteurs
  • Classer les émargés (bons de livraisons retournés par les transporteurs)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Différents moyens de communications (téléphone, outil informatique, Internet, fax, minitel)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Néant

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Il est en contact permanent avec la clientèle et avec des transporteurs, à qui il confie la réalisation des transports.
  • Il travaille en collaboration principalement avec les commerciaux, le chef de quai et les manutentionnaires des entreprises de transport routier.

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Forte capacité de concentration
  • Grande rigueur
  • Sens de l'organisation
  • Capacité d'adaptation aux situations
  • Connaissance de l'anglais

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps : malvoyance, maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdi-mutité

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Négociation du contrat, règlement des litiges, encadrement d'une équipe

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute sur sol encombré : câbles multiples

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Ambiance bruyante : bureau collectif, conversations téléphoniques simultanées, sonneries de téléphone
  • Travail sur écran : ontraintes visuelles et gestes répétitifs
  • Contraintes posturales : travail assis

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Pas à priori

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Pas à priori

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Charge de travail très irrégulière, et très variable d'un jour à l'autre
  • Contrainte de temps importante : délais imposés
  • Stress lié à la nécessité de concilier les exigences de la clientèle et le respect de la réglementation des transports
  • Temps de travail et horaires irréguliers (dépassements d'horaires fréquents en fonction de l'activité)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Agressions verbales téléphoniques
  • Cervicalgies
  • Troubles neuropsychiques liés au stress (anxiété, angoisses, troubles du sommeil, syndrome dépressif)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche puis visites tous les deux ans (ou tous les ans en cas de travail sur écran)
  • En cas de travail sur écran, examen approprié des yeux et de la vue à l'embauche et lors des examens périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
  • Recherche de troubles musculo-squelettiques

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Examen ophtalmologique par un spécialiste si nécessaire

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Sauf risques particuliers, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas de pollution sauf erreurs professionnelles (conditionnements de produits inadaptés aux risques, mode de transport inadapté aux produits...)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Correction des amétropies et des hétérophories

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

11 REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Circulaire n°10 du 29 avril 1980 relative à l'application de l'arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travail d'opérateur sur terminal à écran.

11.2. RECOMMANDATIONS

Néant

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN ISO 13406-2. Mai 2002. Exigences ergonomiques pour travail sur écrans à panneau plat. Partie 2 : Exigences ergonomiques des écrans à panneau plat
  • NF EN ISO 9241-1. Mai 2001. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 1 : Introduction générale
  • NF EN 1335. Juin 2000. Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau
  • NF EN 527-1. Mai 2000. Mobilier de bureau - Tables de travail de bureau
  • X 35-102. Décembre 1998. Conception ergonomique des espaces de travail en bureaux
  • NF EN ISO 9241-11. Juin 1998. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 11 : lignes directrices concernant l'utilisabilité
  • NF EN ISO 9241-10. Septembre 1996. Exigences ergonomiques pour le travail de bureau avec terminaux à écrans de visualisation (TEV). Partie 10 : principes de dialogue
  • NF X 35-103. Octobre 1990. Ergonomie - Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. N1201 Affrètement transport. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 3324 Courtiers en marchandises. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 546c Employés administratifs d'exploitation des transports de marchandises. (INSEE) (2003)

13. ADRESSES UTILES

  • CIDJ : Affréteur
  • AFT-IFTIM - Association pour la formation dans les transports. 82, rue Cardinet 75017 Paris. Tél : 01-42-12-51-91.
    Site Internet : www.aft-iftim.com
  • PROMOTRANS - Association pour la promotion sociale et la formation professionnelle.
    Site Internet : www.promotrans.fr

AUTEURS : Elisabeth Halter (médecin du travail) (ACIST) (94)
DATE DE CREATION : Décembre 2003
DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).