Fiches de métiers

Jardinier

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°85

ROME : A1203 CITP-08 : 6113 - 9211 INSEE : 631a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ouvrier des parcs et jardins, paysagiste.

2. DEFINITION

  • Le jardinier crée, aménage, entretient des espaces verts à l'aide d'outils manuels ou motorisés.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau V dans le secteur des espaces verts. Il existe une possibilité de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce en extérieur ou quelquefois en serre.
  • Les espaces verts à entretenir peuvent être de taille et de destination très diverses : de la pelouse du particulier aux parcs municipaux, en passant par les terrains de sport (football, tennis, golf, rugby), bordures de route...

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Préparer les sols : piocher, bêcher...
  • Assurer les semis et les plantations
  • Arroser
  • Traiter : engrais, désherbants
  • Démousser au râteau
  • Tondre, tailler, débroussailler
  • Enlever les plantes et les feuilles mortes
  • Conduire des engins
  • Utiliser et entretenir le matériel et les installations

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Bêche, pioche, plantoir, arrosoir, râteau, sécateur, pulvérisateur de produits sanitaires
  • Coupe-haie, tondeuse, tracteur, tronçonneuse, aspirateur de feuilles

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits phytosanitaires (engrais, désherbants)

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail isolé ou au sein d'une petite équipe

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Savoir mettre en œuvre et organiser les tâches et activités inhérentes au métier de jardinier
  • Avoir le permis de conduire catégorie B (éventuellement)
  • Avoir la capacité d'effectuer un travail physique avec des contraintes posturales et des ports de charges
  • Travailler en hauteur
  • Avoir l'aptitude à la conduite de véhicule de chantier (CACES), à l’utilisation de machines dangereuses, à l'application des produits phytosanitaires
  • Porter les équipements de protections individuelles adaptés à la tâche (protection auditive, gilet de sécurité, combinaison intégrale, chaussures de sécurité ...)
  • Être capable de travailler seul ou en équipe
  • Appliquer les règles et les consignes de sécurité au travail
  • Appliquer des consignes liées à l’utilisation des produits phytosanitaires
  • Prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la protection de l’environnement et des usagers

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdi-mutité, déficit intellectuel léger
  • Emploi peu compatible avec la cécité, un terrain allergique important, degros troubles ostéo-articulaires

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

Selon le statut :

  • Chef d'équipe
  • Ou toutes les tâches d'un employé polyvalent

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accident de la circulation
  • Chute de plain-pied
  • Lumbago
  • Piqûre d'insecte, piqûre de végétaux
  • Plaie par outils
  • Risque toxique respiratoire
  • Risque cutané
  • Chute d'arbre et chute d'échelles
  • Contusions par chute de branches

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Intempéries : froid, pluie, soleil
  • Manutention
  • Contraintes posturales : position courbée ou agenouillée prolongée
  • Gestes répétitifs
  • Vibrations des engins, des machines et des outils
  • Travail en hauteur (élagage des arbres)
  • Bruit des tondeuses, des souffleuses, de la circulation routière
  • Odeur
  • Travail en lumière artificielle avec des éclairages faibles ou hétérogènes et/ou port d'une lampe frontaleS

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits phytosanitaires : insecticides et fungicides (mutagènes)
  • Solvants, produits chimiques divers

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Tétanos
  • Surinfections des plaies et des piqûres d'insectes
  • Hépatite B (présence possible de seringues dans les espaces verts, jardins publics, aires d'autoroute)
  • Zoonoses (dont la leptospirose pour l'entretien des berges de rivières)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONELLES ET RELATIONNELLES

  • Relationnel, attention, organisation
  • Intensité du travail variable selon les périodes de l'année
  • Urgences occasionnelles en cas d'intempéries

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

7.1.1. REGIME GENERAL

  • Tableau n°4 bis RG : Affections gastro-intestinales provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°12 RG : Affections professionnelles provoquées par les dérivés halogénés suivants des hydrocarbures aliphatiques : dichlorométhane (chlorure de méthylène), trichlorométhane (chloroforme), tribromométhane (bromoforme), dichloro-1-2-éthane, dibromo-1-2-éthane, trichloro-1-1-1-éthane (méthylchloroforme), dichloro-1-1-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène asymétrique), dichloro-1-2-éthylène (dichloréthylène symétrique), trichloréthylène, tétrachloréthylène (perchloréthylène), dichloro-1-2-propane, chloropropylène (chlorure d'allyle), chloro-2-butadiène-1-3 (chloroprène)
  • Tableau n°14 RG : Affections provoquées par les dérivés nitrés du phénol (dinitrophénols, dinitro-orthocrésols, dinoseb), par le pentachlorophénol, les pentachlorophénates et par les dérivés halogénés de l'hydroxybenzonitrile (bromoxynil, ioxynil)
  • Tableau n°22 RG : Sulfocarbonisme professionnel
  • Tableau n°26 RG : Intoxication professionnelle par le bromure de méthyle
  • Tableau n°34 RG : Affections provoquées par les phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d'alcoyle, d'aryle ou d'alcoylaryle et autres organo-phosphorés anticholinestérasiques, ainsi que par les phosphoramides et carbamates hétérocycliques anticholinestérasiques
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°66 RG : Rhinite et asthmes professionnels
  • Tableau n°84 RG : Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit, essences spéciales) ; dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ; acétonitrile ; alcools, aldéhydes, cétone, esters, éthers dont le tétrahydrofurane, glycols et leurs éthers ; diméthylformamide, diméthylsulfoxyde

7.1.2. REGIME AGRICOLE

  • Tableau n°1 RA : Tétanos professionnel
  • Tableau n°8 RA : Sulfocarbonisme professionnel
  • Tableau n°11 RA : Affections provoquées par les phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d'alcoyle, d'aryle ou d'alcoylaryle et autres organophosphorés anticholinestérasiques, ainsi que par les phosphoramides anticholinestérasiques et les carbamates anticholinestérasiques
  • Tableau n°13 RA : Affections provoquées par les dérivés nitrés du phénol (dinitrophénols, dinitro-orthocrésol, dinosebe, dinoterbe, leurs homologues et leurs sels), par le pentachlorophénol et les pentachlorophénates et par les dérivés halogénés de l'hydroxybenzonitrile (bromoxynil, ioxynil)
  • Tableau n°19 bis RA : Affections gastro-intestinales et neurologiques provoquées par le benzène, le toluène, les xylènes et tous les produits en renfermant
  • Tableau n°21 RA : Affections professionnelles provoquées par certains dérivés halogénés des hydrocarbures aliphatiques
  • Tableau n°28 RA : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères
  • Tableau n°28 bis RA : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères
  • Tableau n°44 RA : Affections cutanées et muqueuses professionnelles de mécanisme allergique
  • Tableau n°45 RA : Affections respiratoires professionnelles de mécanisme allergique
  • Tableau n°48 RA : Maladies engendrées par les solvants organiques liquides
  • Tableau n°58 RA : Maladie de Parkinson provoquée par les pesticides

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Le tétanos est pris en charge dans le tableau n°1 du régime agricole mais il ne l'est pas pour les jardiniers dans le tableau n°7 du régime général.

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Dans le secteur privé : visite médicale d'embauche puis visites médicales annuelles par la MSA pour les salariés du secteur agricole ou par un service de santé au travail interentreprises pour les autres
  • Dans le secteur public :
    • Visite médicale d'embauche et visite de titularisation réalisées par un médecin agréé
    • Visites médicales annuelles réalisées par un médecin de prévention
  • Surveillance visuelle, ostéoarticulaire, respiratoire, veineuse, cutanée ; examen neurologique en cas de conduite

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • En cas de conduite, un contrôle sanguin pourrait se discuter

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé
  • Hépatite B éventuellement

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Le dossier médical doit comporter le résultat des examens cliniques et des examens complémentaires pratiqués ainsi que la fiche individuelle d'exposition établie par l'employeur en cas d'exposition à des substances et préparations dangereuses ; le dossier médical doit être conservé 50 ans.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollutions de l'eau, des sols en cas d'usage non raisonné des traitements phytosanitaires ; pollutions des ordures ménagères en cas d'élimination sauvage des produits et des emballages.
  • Risques d'intoxication d'enfants ou d'adultes en cas d'absorption accidentelle de produits phytosanitaires ou de végétaux traités.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations transmises aux bras et aux mains :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Aménagement du local phytosanitaire et de l'aire de préparation
  • Ventilation efficace des locaux

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Protections adaptées aux produits chimiques ou phytosanitaires : gants, masque, cotte
  • Chaussures/bottes antidérapantes, gants
  • Protections auditives
  • Protection solaire : couvre-chef, chemisette ou tee-shirt de coton léger, crème solaire
  • Hygiène individuelle : changement régulier de vêtement
  • Certificat d'application des produits phytosanitaires

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Risques liés à l'utilisation de produits chimiques ou phytosanitaires :
    • Travailler en espace ventilé
    • Ne pas traiter en cas de vent
    • Se protéger des pulvérisations
    • Laver soigneusement ses mains et ses vêtements
    • Ne pas fumer ou manger en cours de manipulation de produits
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)
  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation et information sur le risque chimique : traitements phytosanitaires (respect de la dose prescrite, rinçage des bidons usagés 3 fois, prévision de modalités de récupération des produits)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Profession :

Fonction publique : les jardiniers sont :

  • Soit des agents techniques titulaires relevant des textes suivants
    • Fonction publique d'état : Statut général des fonctionnaires de l'état. Ouvrage n° 3125710000 du J.O.
    • Fonction publique hospitalière :
      • Tome 1 : Statut général et textes communs. J.O. Ouvrage n°310540001 du J.O.
      • Tome 7 : Statut des personnels. Ouvrage n° 3105400007 du J.O.
    • Fonction publique territoriale :
      • Statut général.Ouvrage n°316650000 du J.O.
      • Personnel technique. Ouvrage n° 31667000 J.O.
  • Soit des salariés en emploi précaire : CES, CEC...

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 367 Moyens de manutention à poussée et/ou à traction manuelle

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 786. Août 1996. Matériel de jardinage. Coupe-gazon et coupe-bordures électriques portatifs et à conducteur à pied. Sécurité mécanique.

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. A1203 Entretien des espaces verts. (2009)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 631a Jardiniers. (INSEE) (2003)
  • L'applicateur de produits phytosanitaires. Edition INRS ED 867. (INRS) (2001)
  • Résultats de l'enquête "SUMER 94". Expositions aux contraintes et nuisances dans les industries agricoles et alimentaires. Ministère du travail 74 TE 58. Documents pour le médecin du travail, n°74, 2e trimestre 1998. (INRS)
  • Les pesticides. Les risques à long terme et leur prévention. 21e symposium national de médecine agricole. Paris, 3 juin 1994. Notes de congrès 59 TD 63. Documents pour le médecin du travail, n°59, 3e trimestre 1994. (INRS)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 6113 Agriculteurs et ouvriers qualifiés de l'horticulture et des pépinières. (O.I.T.) (2008)
  • NOSTRA : Secteur 910
  • Guide d'accueil du salarié dans les entreprises de jardins espaces verts. (Caisse centrale de la Mutualité Sociale Agricole) (1999)

AUTEURS : Michel Duval (médecin du travail) (Mutualité Sociale Agricole) (49), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
DATE DE CREATION : Mai 2003
DERNIERE MISE A JOUR : Juillet 2007

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).