Fiches de métiers

Ouvrier des sablières

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°58

ROME : F1402 CITP-08 : 8342 INSEE : 621c

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ouvrier sablier.

2. DEFINITION

  • L'ouvrier des sablières exécute les travaux d'extraction, de tri, d'entreposage et de transport, en rapport avec l'exploitation de la carrière, le plus souvent avec un engin de chantier.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est généralement accessible avec des formations de niveau V. L'état de santé doit être compatible avec l'aptitude à la conduite d'un poids lourd car la possession du permis poids lourd est nécessaire et le CACES fortement recommandé.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce à ciel ouvert la plupart du temps en bordure d'un cours d'eau.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Repérer la zone de travail (stabilité)
  • Mettre en route les engins de chantiers pour qu'ils chauffent
  • Se rendre sur la zone
  • Extraire le sable à la pelle dragline
  • Remplir les tombereaux
  • Conduire les tombereaux jusqu'aux trémies
  • Contrôler le passage du sable, des graviers, des cailloux à travers les goulottes
  • Récupérer les produits triés sur des emplacements spécifiques
  • Charger les camions de livraison en fonction de la demande des clients
  • Livrer aux clients
  • Terrasser après intervention à la niveleuse bulldozer

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Bulldozer, niveleuse, tombereau, dagline, chargeuse, pelle hydraulique, dumper

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Granulats, cailloux, gravier, sable
  • Bon de pesée et de livraison
  • Gasoil et fuel

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail isolé ou en petite équipe

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne perception des distances et des orientations
  • Supporter les vibrations des engins
  • Supporter le travail en extérieur (chaleur, intempéries..)
  • Supporter le travail au bruit, à la poussière
  • Connaître et respecter les règles de sécurité concernant la conduite d'engins sur les chantiers
  • Avoir le CACES
  • Avoir des notions de mécanique
  • Connaître les dangers des produits d'entretien utilisés (lubrifiants, détergents...)
  • Ne pas prendre de produits altérant la vigilance

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité, troubles du langage, maladies chroniques et cancers, certains petits troubles moteurs
  • Emploi incompatible avec une cécité ou des troubles du champ visuel, des atteintes ostéo-articulaires.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute du camion, accident de circulation
  • Chute de hauteur ou de plain-pied
  • Enfouissement
  • Lombalgies
  • Noyade
  • Plaie ou écrasement des membres
  • Projection de corps étrangers dans les yeux

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Conduite d'engins de chantier : gestes répétitifs de conduite, vibrations des engins, contraintes posturales (station assise prolongée, torsion du tronc)
  • Travail en extérieur avec exposition aux UV (pouvant être responsable de cancers de la peau) et aux intempéries
  • Déplacements fréquents sur le chantier ou travail en espace réduit
  • Poussières de silice
  • Port d'équipements de protection individuelle (chaussures de sécurité, casque antibruit...)
  • Bruit du chantier et des outils (trémie, machines), bruit des bips de recul sur les engins
  • Contraintes visuelles de la conduite
  • Mauvaise visibilité les jours d'hiver
  • Manutention de charges

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Silice du sable
  • Gaz d'échappement des engins de chantier

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Surinfections des plaies
  • Mycoses interdigitales des pieds
  • Leptospiroses

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Travail dangereux avec la nécessité d'avoir en permanence la notion de sécurité pour soi et les autres
  • Responsabilité collective de sécurité
  • Travail posté en 2 X 8 ou 3 X 8 possible

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

Liées aux minerais extraits ou aux matériaux utilisés :

  • Tableau n°25 RG : Affections consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille

Liées aux contraintes professionnelles :

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

Liées aux contaminations :

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

  • En cas d'exposition au bruit ou à la silice ou de travail posté tout ou partie de nuit, le salarié est soumis à une surveillance médicale renforcée.

8.1. VISITE MEDICALE

  • Avant l'exposition au poste puis selon le risque
  • Exclusion des travailleurs de moins de 18 ans pour les chantiers souterrains des mines, minières et carrières et pour des travaux dont la liste est donnée par l'arrêté du 8 juillet 1969
  • Contrôle de la vue et de l'audition
  • Examen rachidien, dermatologique, cardiaque et pulmonaire
  • Information sur l'alcoolisme et les toxicomanies

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Radiographie pulmonaire standard à l'embauche et ultérieurement (lecture selon la classification internationale des pneumoconioses du B.I.T.) en cas d'exposition à la silice
  • Epreuves fonctionnelles respiratoires (EFR), électrocardiogramme d'effort

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En fonction du poste et des expositions

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation de 10 ans minimum, plus selon les postes et les expositions

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Brut
  • Poussières de voisinage éventuellement
  • Accident de circulation au cours d'une livraison

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Agents chimiques : prélèvements d'atmosphère et analyses des vapeurs, gaz, poussières ; voir VLEP (article R4412-149 du code du travail)
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Mécanisation des tâches
  • Travail à l'humide : arrosage des allées de circulation, humidification des granulats sur les convoyeurs
  • Chantier équipé en eau courante et en trousse de secours
  • Engins de chantier aux normes
  • Respect de la réglementation concernant le travail en hauteur
  • Respect de la réglementation concernant le travail à la silice

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Casque de chantier
  • Chaussures de sécurité
  • Gants
  • Bouchons d'oreille antibruit
  • Masque antipoussières
  • Lunettes de protection

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Secourisme et plan de secours
  • Formation gestes et postures
  • Hygiène corporelle
  • Hygiène alimentaire, alcool

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Arrêté du 10 avril 1997 relatif au contrôle de l'exposition des travailleurs exposés aux poussières de silice cristalline.
  • Arrêté du 11 juillet 1977 fixant la liste des travaux nécessitant une surveillance médicale spéciale. Travaux exposant aux poussières de silice.
  • Arrêté du 8 juillet 1969 relatif à l'admission et à l'emploi des jeunes travailleurs dans les chantiers souterrains des mines, minières et carrières.

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 39 Port de chaussures de sécurité dans les carrières
  • R 223 Utilisation d'aires de transbordement et de matériels de manutention et de mise à niveau
  • R 241 Utilisation des pneumatiques poids lourds
  • R 259 Etablissement d'un plan de circulation sur les lieux de travail
  • R 271 Installations de stockage en vrac de produits pulvérulents ou granulaires (autres que les silos)
  • R 289 Ensembles mécanisés des installations fixes
  • R 291 Chutes de hauteur. Filets montés sur consoles
  • R 293 Pelles avec équipement de terrassement utilisées pour le levage
  • R 333 Installations d'extraction à ciel ouvert et de traitement d'agrégats ou de matériaux d'empierrement
  • R 339 Circulation des engins et véhicules sur les chantiers
  • R 354 Engins circulant ou manoeuvrant fréquemment en marche arrière
  • R 361 Vêtements de protection utilisés dans le bâtiment et les travaux publics
  • R 372 Utilisation et entretien des engins de chantier

11.3. NORMES

Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. F1402 Extraction solide. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8342 Conducteur d'engins de terrassement et de matériels similaires. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 621c Conducteurs qualifiés d'engins de chantier du BTP. (INSEE) (2003)
  • La sécurité du travailleur isolé : bilan. Démarche préventive et application dans le secteur des sablières. Note documentaire ND 2104-175-99. Cahiers de notes documentaires, n°175, 2e trimestre 1999. (INRS.)
  • Mémento des mines et carrières. Aide-mémoire de l'exploitant 1998. (Société de l'industrie minérale.) (1998).
  • Empoussiérage. Dépoussiérage. Guide pour la mesure de l'empoussiérage et pour la protection du personnel dans les travaux à ciel ouvert et les installations de surface des industries extractives. Guide de l'exploitant. 2. (Société de l'industrie minérale.) (1997).

AUTEURS : Pierrette Trilhe (médecin du travail) (CMIE) (75), Florence Lefevre (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
DATE DE CREATION : Décembre 2002
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).