Fiches de métiers

 ACTUALITES RECENTES - ENQUETES EN COURS

 - Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017 http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

- Consulter le guide d'évaluation de la pénibilité des métiers de l'agriculture édité par le Ministère sur http://agriculture.gouv.fr/evaluation-de-la-penibilite-au-travail-de-metiers-de-lagriculture-suivez-le-guide

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cariste

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°51

ROME : N1101 - N1103 CITP-08 : 8344 INSEE : 652a - 676d

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Conducteur de chariot automoteur de manutention à conducteur porté, conducteur d'engin de manutention (transpalette, chariot élévateur) auto porté.

2. DEFINITION

  • Le cariste conduit un chariot automoteur pour manutentionner des marchandises palettisées ou non, charger et décharger un véhicule, approvisionner ou déstocker un magasin, assurer l'approvisionnement ou l'évacuation de postes de fabrication, gerber en hauteur (jusqu'à 12 mètres). Il assure éventuellement l'entretien courant du chariot.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • l'emploi peut s'exercer avec un CAP ou un BEP
  • Il faut être reconnu médicalement apte à la fonction et reconnu apte à la conduite par l’employeur ce qui peut nécessiter le passage du CACES
    • Il appartient au chef d'établissement d'assurer une formation et de délivrer une autorisation de conduite aux salariés qu'il affecte à l'activité de cariste.
    • Bien que non obligatoire le Certificat d'Aptitude à la Conduite d'Engins en Sécurité ou CACES est fortement recommandé pour valider les compétences acquises.
  • Il existe une possibilité de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience (VAE).

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

Structure

  • L'activité s'exerce dans de nombreuses structures du secteur privé agricole ou industriel, en particulier dans le secteur de la logistique, du BTP, et de la production

Lieux et locaux

  • L'intervention se fait sur des quais, dans des entrepôts, dans des sites frigorifiques, dans des ateliers, dans des portd, des aérogares, des gares routières ou ferroviaires

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Prendre connaissance des tâches à effectuer
  • Organiser son travail
  • Porter, déplacer, charger et décharger, gerber des marchandises et des produits le plus souvent sur palettes, en respectant les consignes de sécurité et les conditions de manutention relatives aux différents produits
  • Identifier et répartir les marchandises ou les produits
  • Organiser les rangements des produits en fonction de l'espace disponible et des conditionnements
  • Constituer des palettes
  • Procéder aux vérifications d'usage
  • Faire un compte-rendu de son activité

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

Dans sa recommandation CACES R389 la CNAM détermine différentes catégories de chariots automoteurs à conducteur porté qui sont :

  • Catégorie 1 : transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (levée inférieure à 1 mètre)
  • Catégorie 2 : chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6000 kg
  • Catégorie 3 : chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg (avec formation complémentaire pour les chariots embarqués)
  • Catégorie 4 : chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6000 kg (avec formation complémentaire pour les chariots spéciaux non listés)
  • Catégorie 5 : chariots élévateurs à mât rétractable (avec formation complémentaire pour les chariots bi et tridimensionnels, à prise latérale, à poste de conduite élevable)
  • Catégorie 6 : conduite de chariots hors production

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Lubrifiants en cas d'entretien de la machine
  • Batteries rechargeables en cas de chariot électrique
  • Gasoil, essence, gaz propane
  • Accessoires de manutention : élingues, palonniers, sangles
  • Matières dangereuses, produits de volume et de taille variables, palettes
  • Déchets

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail seul ou en équipe
  • Travail sous la subordination d'un responsable hiérarchique

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Etre âgé d’au moins 18 ans
  • Avoir été reconnu apte médicalement par le médecin de travail
  • Avoir l'autorisation de conduite délivrée par l'employeur éventuellement après la passage du CACES et sa réactualisation
  • Avoir une bonne perception des distances et des orientations
  • Ne pas prendre de produits altérant la vigilance
  • Avoir des notions de mécanique
  • Connaître les dangers des produits d'entretien utilisés (lubrifiants, détergents...) et appliquer les règles de sécurité et d’utilisation des ces produits
  • S'informer sur les lieux et les instruction à respecter sur le(s) site(s) de conduite
  • Avoir un esprit de logique
  • Porter les équipements de protection individuelle indispensables en fonction des conditions de travail
  • Pouvoir travailler en extérieur

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : surdité, troubles du langage, maladies chroniques et cancers, certains petits troubles moteurs.
  • Emploi incompatible avec une cécité ou des troubles du champ visuel.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Activité de manutentionnaire, de préparateur de commandes ou de magasinier avec réalisation de stockage et de destockage
  • Conduite de chariot hors production (catégorie 6) : déplacement, chargement, transfert de chariot sans activité de production (porte engins), maintenance, démonstration ou essais
  • Arrimage, élingage
  • Utilisation d'un ordinateur pour la gestion des stocks
  • Peut coordonner l'activité de plusieurs salariés

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute en montant ou en descendant
  • Renversement de l'engin
  • Chute de la charge
  • Lombalgies liées aux vibrations ; lombalgies d'effort en cas de manutention manuelle
  • Retour de volant lorsque la roue heurte un obstacle
  • Accident de circulation : collision, heurt de personne
  • Lésions des membres supérieurs lors du changement de batterie et manutention lourde
  • Ejection du chariot
  • Chute de hauteur du chariot (d’un quai)
  • Les chutes de hauteur d’un opérateur monté sur la fourche ne devrait plus se voir en AT, cette pratique étant inadmissible !

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

Ambiances physiques

  • Travail aux intempéries (chaleur, froid, vent, givre, pluie)
  • Vibrations
  • Travail en chambre froide pour les produits frais ou surgelés
  • Bruit de l'environnement de travail
  • Contrastes de luminances pouvant être importants entre l'extérieur et le dépôt

Contraintes biomécaniques

  • Déplacement sur marchepied
  • Contraintes posturales (rotation du tronc et de la tête) en fonction de la conduite frontale (un chariot à conduite frontale se conduit en marche arrière) ou latérale ; station assise ou debout selon le type de chariot
  • Manutention

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Lubrifiants, gaz et fumées d'échappement, poussières, vapeurs
  • Nuisances chimiques éventuelles de l'entreprise
  • Agents cancérogènes éventuellement en fonction de l'entreprise
  • Acide sulfurique des batteries

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Pas à priori

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Poste de sécurité : vigilance et attention pour éviter les accidents de personnes et de biens
  • Appréciation des distances
  • Gestion des tâches en cas de donneurs d'ordres multiples
  • Possibilité de travail de nuit, travail en 2 X 8 ou en 3 X 8
  • Travail par à-coups, travail en urgence, exigence de rapidité
  • Exiguïté possible des locaux

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

7.1.1. REGIME GENERAL

  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°64 RG : Intoxication professionnelle par l'oxyde de carbone
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.1.2. REGIME AGRICOLE

  • Tableau n°25 RA : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°39 RA : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°40 RA : Intoxication professionnelle par l'oxyde de carbone
  • Tableau n°46 RA : Affections professionnelles provoquées par les bruits
  • Tableau n°57 RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°57 bis RA : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle habituelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Le cariste doit être en possession d'une autorisation de conduite délivrée par l'employeur après un examen médical le déclarant apte au poste de cariste.
  • Visite tous les six mois à discuter, en cas de travail de nuit ou de travail en 3 X 8
  • Interrogatoire sur les habitudes alimentaires (alcool, café), la prise de drogues ou de médicaments pouvant altérer la vigilance
  • Fonction visuelle (vision de loin, de près, champ visuel, vision du relief et des couleurs) et fonction auditive
  • Examen neurologique, examen ostéo-articulaire, examen cardio-vasculaire, examen urinaire, fonction hépatique

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES (Art 4624-25 à 27)

  • Aucun sauf risques spécifiques : audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)
  • Des examens peuvent être demandés pour la détermination de l'aptitude à la conduite selon les données de l'examen clinique : examen psychotechnique ; gamma-GT et VGM en cas de doute sur une alcoolisation
  • Examen des urines à la bandelette à la recherche d'un diabète
  • Glycémie en fonction du résultat de la glycosurie
  • Dépistage éventuel de toxiques
  • Les examens complémentaires nécessaires pour la détermination de l’aptitude au poste de travail sont alors à la charge de l’employeur
  • Les autres examens utiles en fonction de l’état de santé du salarié et en liaison avec le médecin traitant sont à la charge du salarié.

8.3. VACCINATIONS

  • Il est prudent de s’assurer que les vaccinations obligatoires prévues par le code de la santé publique ont été réalisée.
  • Un rappel antitétanique tous les 20 ans est recommandé entre 25 et 65 ans.

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Un suivi post professionnel est prévu par la législation pour l’exposition à certains risques.
  • Cette activité peut être concernée par l'exposition à des nuisances spécifiques

8.5. DOSSIER MEDICAL

En l’absence de réglementation il n’y a pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Gaz d'échappement
  • Incendie, explosion avec les chariots au GPL

10. ACTIONS PREVENTIVES

Les activités de  cariste peuvent entrer dans le champ d'application des textes sur la pénibilité en raison des contraintes suivantes : manutention, postures pénibles, vibrations,, exposition aux agents chimiques dangereuxbruittravail de nuit,, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif, températures extrêmes :chaleur , températures extrêmes : chambre frigorifique,

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Manutention et contraintes posturales : analyse sous l'angle de l'ergonomie de l'activité au poste de travail
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps
  • Bruit :
    • mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 81 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 135 dB(C)
  • Horaires de travail : Etude des plannings ...

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

Technique

  • Chariot conforme aux normes: protection du conducteur (arceaux de sécurité, bouclier, dosseret protège-tête adapté) et de l'environnement : avertisseur lumineux (blue spot, gyrophare), avertisseur sonore, rétroviseur, miroirs aux intersections
  • Poste de conduite confortable : pneumatiques adaptés au sol, cabine à suspension, siège suspendu et réglable, cabine suffisamment spacieuse pour protéger la tête en cas de secousses et permettant le passage des jambes sous le volant, dossier avec appui lombaire
  • Voies de circulation en bon état (entretien des sols), dégagées, balisées avec signalisation et éclairage suffisants, miroirs aux intersections
  • Entretien et remplacement des sièges défectueux

Organisationnelle

  • Consignes de sécurité données et application contrôlée
  • Ne pas conduire fourche haute
  • Respect de la vérification périodique des équipements

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Equipement de protection individuelle normalisé : chaussures/bottes de sécurité, gants, protection contre le bruit
  • Alcool, tabac, drogues, alimentation, médicaments altérant la vigilance
  • Port de la ceinture de sécurité

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Certificat d'Aptitude à la Conduite d'Engins en Sécurité (CACES), valable 5 ans et autorisation de conduite délivrée par l'employeur
  • Instructions données par l'employeur au conducteur
  • Bruit et protection auditive
  • Formation à l'hygiène alimentaire

11. REGLEMENTATION

Internationale et européenne

  • Directive 89/391/CEE du Conseil, du 12 juin 1989, concernant la mise en oeuvre de mesures visant à promouvoir l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail
  • Directive 89/686/CE 21/12/1989  concernant le rapprochement des législations des états membres relatives aux équipements de protection individuelle.
  • Directive 90/269/CEE du Conseil, du 29 mai 1990, concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle de charges comportant des risques, notamment dorso-lombaires, pour les travailleurs (quatrième directive particulière au sens de l'article 16 paragraphe 1 de la directive 89/391/CEE)
  • DI 2006/42/CE 17/05/2006 Directive relative aux machines et modifiant la directive 95/16/CE (refonte)

Française

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Titre professionnel de cariste d'entrepôt - répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Code du travail :
    • Utilisation des équipements de travail et des moyens de protection
    • Mesures d'organisation et condition des équipements de travail et des équipements de protection individuelle

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 215 : Batteries d'accumulateurs
  • R 366 : Moyens de manutention électriques à conducteur accompagnant
  • R 367 : Risques dus aux moyens de manutention à poussée et/ou à traction manuelle
  • R 389 : Utilisation des chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
  • R 427 : risques liés à l'utilisation des palettes
  • R 432 : Chargement et déchargement des poids lourds à quai

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • NF EN 1757-1. Août 2001. Sécurité des chariots de manutention. Chariots manuels. Partie 1 : Gerbeurs.
  • NF EN 1551. Novembre 2000. Sécurité des chariots automoteurs. Chariots automoteurs de plus de 10.000 kg.

10.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

En fonction de la branche professionnelle : agriculture, commerce, industrie, transport...

12. BIBLIOGRAPHIE

Classification

  • ROME Les fiches métiers. N1101 Conduite d'engins et déplacement de charges - N1103 Magasinage et préparation de commandes. (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) :  8344 Conducteur de chariots élévateurs. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 652a Ouvriers qualifiés de la manutention, conducteurs de chariots élévateurs, caristes - 676d Agents non qualifiés des services d'exploitation des transports.

Fiches métiers

Documents

13. ADRESSES UTILES

 

REDACTION

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).