Fiches de métiers

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Gardien d'immeuble

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°32

ROME : K2501 CITP-08: 5153 INSEE : 564a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Gardien, gardien polyvalent d'immeubles, agent d'immeubles, agent d'accueil, concierge, employé d'immeubles, surveillant d'immeubles, responsable d'immeubles, gérant d'immeubles, régisseur.

2. DEFINITION

  • Le gardien d'immeubles assure les prestations demandées par l'organisme habilité à la gestion d'ensemble immobilier. Il a un rôle d'interface entre les bailleurs et les locataires. Il a une fonction d'écoute et de gestion quotidienne auprès des locataires. Il est chargé également de la maintenance et de l'entretien de l'ensemble des immeubles. Il loge souvent sur place. Il est parfois intérimaire (dans ce cas, il peut se trouver en attente d'une embauche par la société utilisatrice). Il peut être responsable d'une équipe de gardiens.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Pour occuper un poste de gardien d’immeuble le diplôme le plus adapté est le CAP de gardien d'immeubles ou le certificat d'agent polyvalent pour la gérance de logements sociaux.
  • Deux autres CAP peuvent être appréciés : maintenance et hygiène des locaux et agent de prévention et de sécurité.
  • Un concours de la fonction publique de gardien territorial d'immeuble, de catégorie C, a été créé pour assurer le bon fonctionnement d'immeubles d'habitation relevant des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.
  • La formation de gardien d'immeubles peut auusi se faire en interne dans l'entreprise.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Nettoyage des parties communes (le plus souvent le matin) :
    • Lieu : hall d'entrée, escaliers, caves locaux vide-ordures, coursives, cours, chaufferies, trottoirs, locaux techniques
    • Activité de balayage et de lavage
    • Nettoyage des vitres, parois vitrées, boîtes aux lettres
    • Sortir les poubelles
  • Gestion locative (le plus souvent l'après-midi) :
    • Perception des loyers et/ou des charges
    • Courrier
    • Transmission des notes de services ou documents, procès verbaux d'assemblée générale, recueil et suivi des réclamations formulées par les locataires
    • Gestion des conflits
    • Rapport d'activité journalière (gestion des pannes)
    • Relance des entreprises pour effectuer des travaux nécessaires (cahier de relevé des dates et durées des interventions) et surveillance pendant l'exécution des tâches.

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Chariots de ménage ou seau à roulettes
  • Balais, balais-franges, pelles, récipients pour les poussières
  • Tuyaux d'arrosage
  • Escabeaux
  • Poubelles

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Produits d'entretien courant : produits désinfectants, nettoyants
  • Cahier de relevé, registres
  • Clés

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Locataires, conseil syndical, gérant, fournisseurs, entreprises sous-traitantes, visiteurs

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir la capacité physique d'effectuer les tâches prescrites
  • Souvent être logé sur place
    Être discret, soigneux, ponctuel

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible pour certains postes à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : certaines petites amputations des membres, lesmaladies chroniques et cancers.
  • Emploi peu compatible avec la cécité, la surdimutité, une importante atteinte rachidienne et/ou de l'appareil locomoteur.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Travaux de petit entretien (changement d'ampoule...)
  • Sortie et / ou entrée des poubelles. Entretien des locaux vide-ordures
  • Entretien des espaces verts (tonte, arrosage des pelouses)
  • Surveillance des bâtiments, des espaces communs (parkings, aires de circulation), des équipements (chaufferies) et application des règles de sécurité (ascenseurs)
  • Constat des lieux à l'entrée ou au départ des locataires
  • Travaux qualifiés (serrurerie, électricité, plomberie)
  • Qualité de vie des locataires (décorations, fêtes, activités socio-culturelles).

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Chute de hauteur, sur sol mouillé, dans les escaliers
  • Piqûre septique
  • Contusions, lombalgies
  • Agression de l'environnement

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Contraintes posturales : station debout en permanence lors des tâches ménagères, avec flexion-extension et rotation du tronc (lors de l'entretien des sols, de la manutention des containers)
  • Posture particulière pour le travail en hauteur avec élévation des bras
  • Manutention manuelle de charges : chariot de ménage, containers de poubelles, mobilier, tuyaux d'eau
  • Gestes répétitifs des membres supérieurs
  • Travail en hauteur (changement d'ampoules, lavage des vitres)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Selon les différents chantiers
  • Produits de nettoyage
    • Produits irritants : désinfectants (aldéhyde formique)
    • Produits corrosifs : détergents
    • Produits inflammables : alcools, acétone
  • Aldéhyde formique (formol) : utilisé en désinfection ; cancérogène de catégorie 3 étiqueté R40 (Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes)
  • Ethers de glycol : ceux qui sont toxiques pour la reproduction sont interdits dans les produits grand public

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Piqûre septique au contact de déchets médicaux abandonnés

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Environnement particulier : risque d'agression lors du nettoyage des locaux (SDF, toxicomanes, bandes organisées...) mais également lors de la gestion locative avec les locataires (revendications, mécontentement)
  • Astreinte la nuit, le week-end, voire non respect des horaires par les locataires, pouvant perturber la vie familiale du gardien.
  • Gestion du temps imparti : nettoyage de plusieurs bâtiments dans la demi-journée selon le planning
  • Astreinte la nuit, le week-end
  • Astreinte si intempéries (neige, verglas, tempête)
  • Personnel intérimaire souvent

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°43 RG : Affections provoquées par l'aldéhyde formique et ses polymères
  • Tableau n°43 bis RG : Affections cancéreuses provoquiées par l'aldéhyde formique
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Tableau n°65 RG : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique
  • Tableau n°95 RG : Affections professionnelles de mécanisme allergique provoquées par les protéines du latex (ou caoutchouc naturel)
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Dorsalgies, lombalgies, sciatalgies

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Au moment de l'embauche ou au plus tard, pour le personnel non logé, avant la fin de la période d'essai (article 13 de la Convention collective) ; puis visites annelles
  • Recherche d'une pathologie rachidienne contre-indiquant le port de charges lourdes
  • Recherche de troubles musculo-squelettiques
  • Recherche d'une pathologie dermatologique
  • Recherche d'une symptomatologie contre-indiquant le travail en hauteur
  • Recherche de troubles psychiques graves

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Néant

8.3. VACCINATIONS

  • Rappel DTPolio tous les 10 ans conseillé
  • Hépatite B conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En principe néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Conservation du dossier médical au moins 10 ans

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Répartition au mieux des différentes tâches affectées aux gardiens en fonction de l'importance des immeubles
  • Evaluation des risques des locaux : environnement, sols, éclairage, issues de secours, prises électriques, emplacement des postes d'eau
  • Faire en sorte de diminuer le plus possibles les charges physiques (containers plus petits, accès des containers plus aisés)
  • Travail en hauteur : règles de sécurité
  • Risque chimique : stockage des produits dans des locaux bien ventilés et fermés à clef ; interdiction de fumer ; étiquetage des produits si déconditionnement ; éviter les produits nocifs ; préférer les échantillons doseurs à usage unique (sans manipulation du produit)
  • Risques liés à la manipulation des déchets : prévoir pinces, pelles munies de grand manche et conteneurs adaptés
  • Risques électriques en fonction de l'utilisation des machines.

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Port de vêtements de protection, chaussures de sécurité, gants en latex (gants changés toutes les trois semaines) et en cuir, lunettes de protection (pour le débouchage des vide-ordures).

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation et sensibilisation à la manipulation des produits chimiques : étiquetage, conditionnement, toxicité
  • Conduite à tenir en présence de déchets médicaux abandonnés
  • Formation aux risques électriques
  • Formation à la sécurité (stages incendie)
  • Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Fichier de métiers. K2501Gardiennage de locaux. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5153 Concierges. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 564a Concierges, gardiens d'immeubles. (INSEE) (2003)
  • Manutention de conteneurs chez les gardiennes d'immeubles. Archives des maladies professionnelles, volume 61, n°2, mars 2000. (Masson)
  • Conseils aux gardiens et gardiennes d'immeubles. Ordonnance de prévention 4. Cahiers de médecine interprofessionnelle, volume 39, n°3, 1999.
  • Description du poste de gardien d'immeuble en rapport avec la collecte des ordures ménagères en région parisienne. Cahiers de médecine interprofessionnelle, volume 32, 1992. (Docis)
  • Les gardiens d'immeubles. Etude de poste. Cahiers de médecine interprofessionnelle, volume 31, n°4, 1991. (Docis)
  • Le gardien d'immeuble. Fiche médico-professionnelle 1. Cahiers de médecine interprofessionnelle, volume 31, n°4, 1991. (Docis)
  • CIDJ : Gardien d'immeuble

AUTEURS : Jean-Philippe Blanc (médecin du travail) (AMI) (75)
DATE DE CREATION : Juillet 2002
DERNIERE MISE A JOUR : Décembre 2009

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).