Fiches de métiers

Hôte de caisse d'hyper ou de supermarché

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°29

ROME : D1505 CITP-08 : 5230 INSEE : 552a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Caissier/caissière d'hyper ou de supermarché.

2. DEFINITION

  • L'hôte de caisse procède, dans un magasin en libre service, à la saisie des prix, à l'encaissement et parfois à l'ensachage des produits présentés par les clients à la sortie du magasin.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • Les conditions d'accès à l'emploi sont variables. L'accès sans qualification est possible mais une formation de niveau V dans le secteur administratif ou commercial est le plus souvent requise.
  • Des formations plus importantes sont souvent nécessaires pour les activités nécessitant un contrôle comptable de la caisse.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Moyennes et grandes surfaces, <3000 m2 pour les hypermarchés, >3000 m2, pouvant atteindre 10000 m2 et plus pour les hypermarchés ; le plus souvent, en ligne et à proximité des portes de sortie ; espace souvent exigu avec passage de la clientèle de la caisse voisine dans le dos.

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Renseigner occasionnellement les clients
  • Accueillir chaque client (sourire, bonjour, au revoir, merci, obligatoires)
  • Saisir éventuellement la carte de fidélité
  • Prendre les articles successifs, les enregistrer au scanner ou au clavier, les déposer en bout de caisse ou les ensacher, donner des sacs plastiques
  • Enlever les antivols et mettre les produits fragiles dans un sac à part
  • Contrôler que tous les produits ont été présentés par le client
  • Encaisser le montant des achats en liquide, chèque ou carte de paiement
  • Contrôler et noter les références de la carte d'identité pour les grosses dépenses en cas de paiement par chèque
  • Renseigner les clients sur la facture, la garantie, en cas de demande
  • Gérer les aléas : casse, oublis de produits en caisse par un client, erreurs de paiement
  • Etablir la comptabilité de la caisse en début et en fin de journée, remplir les bordereaux
  • Remettre son fond de caisse
  • Se réapprovisionner
  • Maintenir son espace de travail propre (rouleaux, tapis)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Clavier, scanner, téléphone, repose-pied, déflecteur, afficheur de prix caissière (pinpad), caisse enregistreuse, tapis roulant, rouleaux glissants, désactiveur d'antivols, bacs de rangement des antivols, afficheur de prix client, zone d'ensachage client, tablette de paiement, portique

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Rouleaux de papier de caisse, sacs plastiques, manipulation d'argent (euros), produits d'entretien ménager

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Contact permanent avec des clients souvent pressés, avec des exigences de rapidité et de disponibilité

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une bonne présentation
  • Travailler assis
  • Etre d'humeur égale
  • Savoir s'adapter (aux horaires, aux clients, aux employeurs ...)
  • Travailler rapidement
  • Avoir des horaires irréguliers sur des amplitudes horaires importantes

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations du poste et/tou d'horaires :
    • paralysie des membres inférieurs
    • certaines amputations des membres inférieurs
    • maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec :
    • cécité
    • surdimutité-mutité
    • tremblements
    • pathologie rachidienne

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Mise en rayon, encadrement d'un pool de caissières
  • Les irrégularités du planning rendent l'exercice d'une activité professionnelle complémentaire très difficile pour les salariés à temps partiel.

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Lombalgies, cervicalgies
  • Agression physique
  • Traumatismes liés au passage des clients sortants de la caisse située derrière
  • Malaises

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Courants d'air, chaleur, froid, ventilation inadéquate
  • Exposition au bruit : animations, musique d'ambiance
  • Lumières artificielles, éclairage éblouissant
  • Sollicitation visuelle et auditive permanente pour le contrôle des codes barres
  • Travail assis plus ou moins permanent
  • Espace restreint avec contraintes posturales faute de place
  • Gestes répétitifs des yeux et du cou en direction du client, de la marchandise, du clavier, de l'imprimante (un client toutes les 2 ou 3 minutes)
  • Gestes répétitifs des membres supérieurs (un article à gérer toutes les 3 secondes)
  • Gestes répétitifs des pieds en cas de commande podale d'avancée de tapis
  • Manutention manuelle de charge (packs pouvant peser jusqu'à 15 kg) pouvant atteindre 500 kg à l'heure
  • Torsions et flexions du tronc pour les activités d'ensachage
  • Rapidité d'exécution des tâches
  • Manque de place pour bouger et s'étirer

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Produits d'entretien ménager

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Risque potentiel d'infection ORL par les clients

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Adaptation permanente à la diversité de la clientèle (rapidité, amabilité, sourire, vigilance)
  • Organisation de la gestion de plusieurs tâches en même temps : passer les produits, contrôler les opérations
  • Travail sous pression de temps : ne pas faire attendre, surveiller la fraude
  • Réponse en urgence aux incidents : produit cassé ou abîmé, absence de marquage
  • Sollicitation permanente de la mémoire visuelle et auditive pour le contrôle du scanner
  • Absence d'autonomie
  • Horaires de travail variables selon les besoins du magasin : en journée, de fermeture, en coupure avec des amplitudes horaires (du début à la fin de la journée de travail) parfois supérieures à 10 heures par jour pour 5 ou 6 heures de travail effectif
  • Travail en nocturne, le samedi, parfois le dimanche
  • Planning irrégulier avec rythme de travail variable d'un jour à l'autre et d'une semaine à l'autre
  • Travail à temps partiel non choisi
  • Heures complémentaires aléatoires
  • Période de pause à prendre pas toujours selon les besoins des salariés
  • Contrôle hiérarchique pesant
  • Manque de respect
  • Présentation et tenue de travail souvent imposées
  • Agression physique et surtout verbale des clients
  • Pression de la hiérarchie pour un travail toujours plus rapide
  • Harcèlement moral, voire sexuel, de la hiérarchie

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Douleurs rachidiennes : cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, douleurs des membres supérieurs
  • Troubles du sommeil en rapport avec les horaires irréguliers
  • Fatigue physique, psychologique ou cognitive
  • Anxiété, irritabilité, stress, perturbations de la vie privée
  • Troubles digestifs

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche et puis visite tous les deux ans
  • Contrôler l'appareil ostéo-articulaire (souplesse rachidienne, articulations des membres, statique), l'état veineux, la vue et l'audition
  • Rechercher de la fatigue, des troubles du sommeil, des troubles de l'équilibre psychologique (s'inquiéter du retentissement professionnel sur la vie personnelle)

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme, contrôle visuel éventuellement

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pas à priori.

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...
  • Ergonomie du poste de travail
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Prévoir des caisses de dimensions suffisantes (minimum 60 cm voir 1 m d'avant en arrière du poste de travail)
  • Prévoir la saisie des codes-barres sans manipulation pour les produits lourds (ce qui est à la fois plus confortable pour le client qui laisse ses packs dans le chariot et pour le caissier)
  • Prévoir des chariots permettant le rangement des packs en hauteur et non au fond du chariot (ce qui oblige client et caissier à se baisser)
  • Prévoir des codes-barres de saisie facile
  • Prévoir des packs avec prise facile (anse)
  • Limiter les rescannages (10 à 15% des articles) par un choix judicieux du matériel et des contrôles réguliers
  • Préconiser des tenues de travail pratiques
  • Limiter le bruit d'ambiance
  • Veiller à la qualité des éclairages (non éblouissant, de l'ordre de 750 lux, lampes longue durée, bon rendu des couleurs : indice >80)
  • Assurer une température entre 18 et 30 degrés, une vitesse d'air <0,15 m/s en hiver et 0,25 m/s le reste de l'année, un taux d'humidité entre 30 et 70%
  • Assurer plus de transparence sur les besoins en personnel selon les évènements prévisibles
  • Organiser les plannings pour permettre une certaine régularité de vie
  • Favoriser le travail d'équipe et la polyvalence
  • Prévoir le paiement des taxis en cas de retours tardifs
  • Former les directions au respect du personnel et à la gestion participative

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Choix de vêtements et de chaussures adaptés
  • Hygiène de vie (vie sociale, activité de nature, limitation de la consommation de tabac et d'alcool)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)
  • Formation à la gestion des comportements inadaptés des clients (agression physique ou verbale, geste ou propos déplacés)
  • Formation à la gestion du stress et à l'affirmation de soi

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Loi n°91-1405 du 31 décembre 1991
  • Décret n°92-332 du 31 mars 1992 modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil d'Etat) et relatif aux dispositions concernant la sécurité et la santé que doivent observer les maîtres d'ouvrage lors de la construction de lieux de travail ou lors de leurs modifications, extensions ou transformations)

11.2. RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE LA CNAMTS

  • R 440 L'évaluation des risques liés à la manutention manuelle des charges au poste d'encaissement dans les hypermarchés et supermarchés

11.3. NORMES

NORMES (AFNOR)

  • X35-002. Juillet 1982. Modèles anthropométriques de la population masculine et féminine
  • NF X35-103. Octobre 1990. Principes d'ergonomie visuelle applicables à l'éclairage des lieux de travail
  • NF X35-104. Avril 1983. Postures et dimensions pour l'homme au travail sur machines et appareils

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. D1505 Personnel de caisse. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 5230 Caissiers et billettistes. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 552a Caissiers de magasin. (INSEE) (2003)
  • Lombalgies. Les caissières en ont plein le dos. Travail et changement, n°263, janvier 2001.
  • Enquête sur la grande distribution en région centre en 2000. Gilles Levery et coll. Publication en cours. (AIMT 37)
  • Dossier : Les caissières d'un hyper à la loupe. Carrefour passe de la caisse à l'organisation du travail. Travail et sécurité, n°600, octobre 2000. (INRS)
  • Troubles musculo-squelettiques. Les postes de caisses. Préventique Sécurité, n°43, janvier-février 1999.
  • Les rapports au travail et à l'emploi des caissières de la grande distribution. Des petites stratégies pour une grande vertu. Travail et emploi, n°76,3 / 1998.
  • Supercaissières pour hypermarchés. Santé et travail, n°10-11, janvier-février 1995.

AUTEURS : Gilles Levery et coll. (médecin du travail) (AIMT 37) (37), Pierrette Trilhe (médecin du travail) (SMT d'Amboise, Bléré, Loches) (37)
DATE DE CREATION : Juin 2002
DERNIERE MISE A JOUR : Mars 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).