Fiches de métiers

 ACTUALITES RECENTES - ENQUETES EN COURS

 - Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017 http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

- Consulter le guide d'évaluation de la pénibilité des métiers de l'agriculture édité par le Ministère sur http://agriculture.gouv.fr/evaluation-de-la-penibilite-au-travail-de-metiers-de-lagriculture-suivez-le-guide

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Creuseur de galeries

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°10

ROME : F1402 CITP-08 : 8111 INSEE : 621g - 671d

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Ouvrier de production, abattage, creusement de galeries ; mineur.

2. DEFINITION

  • Objectifs de l'activité :
    • L'objectif est de réaliser le creusement de galeries souterraines de diverses sections et longueurs selon leurs fonctions.
    • Les paramètres géologiques (nature et qualité du terrain, profondeur,...) ainsi que les critères d'utilisation de la galerie conditionneront son mode de soutènement (par cintres métalliques ou boulonnage) et son habillage (béton, résine, panneaux métal de garnissage).
  • Fonctions des galeries :
    • galerie d'aérage
    • galerie technique ou de service : elles sont destinées à recevoir diverses installations : stations de pompes d'exhaure, postes haute-tension, stockages de matériels ou de matériaux, convoyeurs pour l'évacuation de produits, voies de roulage de matériels ou de personnels, etc...
    • galerie de liaison entre installations du fond ou entre galeries principales et/ou secondaires
    • galerie de préparation et de fonctionnement d'un chantier d'abattage de charbon ; ce type de galeries (appelées voie de base et voie de tête) délimite le panneau d'exploitation et assure son fonctionnement global (desserte matériels, accès des personnels, évacuation des produits, train d'énergie, aération-ventilation, etc...)

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi est accessible à partir de formation de niveau V dans le secteur des industries extractiles avec des formations complémentaires pour la conduite d'engins.
  • Le salarié doit également remplir les conditions médicales d'aptitude à la conduite et au travail dans les mines.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • En galeries souterraines, en espace confiné

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité consiste à :

  • Conduire une machine d'attaque ponctuelle ou une machine de foration destinée aux creusements de galeries
  • Surveiller le fonctionnement de la machine et son environnement
  • Intervenir et procéder aux réglages imposés par la nature du chantier, les difficultés rencontrées et les consignes de sécurité (aérage, organes de sécurité, zones rouges, garnissage...)
  • Effectuer les vérifications et les entretiens simples de sa machine
  • Participer aux différents travaux liés aux phases successives de creusement (havage, garnissage, boisage du soutènement, boulonnage...)

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machine d'attaque ponctuelle (type Rock Miner ou Alpine Miner) ou une machine de foration (type Pantafore/Monobras ou Robofore/Multibras avec carte de programmation de foration)

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Source de propulsion, éléments de soutènement, minerai, déblais, lampe d'éclairage

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Travail d'équipe

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir les capacités physiques à exercer la profession (état cardio-vasculaire et pulmonaire, intégrité ostéo-articulaire et rachidienne, poids et taille…)
  • Manipuler des charges lourdes
  • Faire preuve de vigilance permanente
  • Travailler en milieu souterrain
  • Supporter le port des équipements de sécurité
  • Avoir le sens du travail en équipe
  • Connaître et respecter rigoureusement les normes d’installation et de sécurité

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations :
    • surdi-mutité si la population surveillée à la même pathologie
    • certaines maladies chroniques et cancers
  • Emploi peu compatible avec :
    • malvoyance
    • gros troubles moteurs

4. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Néant

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Manutentions manuelles (boisage, garnissage du soutènement)
  • Déplacements (montées, descentes répétées de l'engin et déplacements dans le chantier
  • Chutes de blocs et matériels (lors de la mise en oeuvre du garnissage)

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Montées et descentes répétées du plancher machine et déplacements en terrains difficiles, pentés, irréguliers, boueux : membres inférieurs
  • Vibrations : corps entier et système mains-bras-épaules (usage ponctuel d'outils pneumatiques vibrants)
  • Contraintes respiratoires : atmosphère chargée en poussières et retour de fumées de tirs
  • Bruit souvent > 90 dBA
  • Contraintes visuelles : surveillance du front d'abattage ou de foration
  • Manutentions manuelles et postures difficiles (garnissage, boisage du soutènement) : système mains-bras-épaules, dos
  • Ambiance chaude

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Contact avec des huiles minérales et synthétiques et des graisses (entretien des machines)
  • Contact avec les produits de consolidation des terrains (résines)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Néant

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Efforts de concentration pendant les opérations de havage et/ou de foration
  • Exigences de sécurité relatives aux milieux souterrains (et chantiers en culs-de-sacs)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°25 RG : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille
  • Tableau n°36 RG : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°97 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A 'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Embauche : examen clinique avant l'embauche
  • Annuelle

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Embauche :
    • radiographie pulmonaire standard
    • EFR (épreuves fonctionnelles respiratoires)
  • Ultérieurement :
    • radiographie pulmonaire standard annuelle (tous les 6 mois pour les travaux de sablage et le percement de tunnels et galeries ayant une teneur élevée en silice libre)
  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et remise au travailleur à son départ de l'établissement.
  • Surveillance médicale postprofessionnelle tous les cinq ans ou, après avis du médecin conseil, plus fréquemment.

8.5. DOSSIER MEDICAL

Pour l'exposition à des substances cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction :

  • Contenu du dossier médical :
    • dates et résultats des examens médicaux complémentaires pratiqués
    • double de la fiche individuelle d'exposition établie par l'employeur, transmise au médecin du travail
  • Conservation du dossier médical pendant au moins 50 ans après la fin de la période d'exposition

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution de l'air par les poussières d'extraction
  • Bruit de la circulation routière et des machines
  • Présence de crassiers après traitement des minerais
  • Risque d'accidents avec traumatisme pour le chauffeur et les autres ouvriers de la mine avec risques d'incendie, et d'explosion et d'éboulement

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Poussières : prélèvements d'atmosphère et analyses
  • Vibrations transmises au bras et aux mains :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
  • Vibrations transmises au corps entier :
    • Mesures de vibrations transmises au corps entier
    • Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Ergonomie de la machine d'abattage, de foration
  • Organisation du travail au chantier (enchaînement et réparation des tâches, consignes de sécurité,...)
  • Lutte pour l'abattage/aspiration des poussières et ventilation du chantier en air frais
  • Mécanisation des opérations dangereuses ou pénibles proches du front de taille
  • Mécanisation des opérations pénibles ou dangereuses liées au garnissage de la couronne
  • Eclairage des zones de travail et de manutention en machine arrière

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Protections antibruit
  • Masques antipoussières
  • Lunettes anti-projections
  • Protection des mains lors des travaux de maintenance

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Risques bruit, poussières
  • Gestes et postures (règles de manutention manuelle)
  • Comportement et maîtrise des risques
  • Règles et consignes de sécurité

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Réglementation générale des industries extractives (RGIE)
  • Décret n°99-746 du 31 août 1999 relatif aux dispositions spéciales concernant les pneumoconioses en tant que maladies professionnelles et modifiant le code de la Sécurité sociale
  • Décret n°97-331 du 10 avril 1997 relatif à la protection de certains travailleurs exposés à l'inhalation de poussières siliceuses sur leurs lieux de travail
  • Décret n°94-784 du 2 septembre 1994 complétant le règlement général des industries extractives institué par le décret n°80-331 du 7 mai 1980 modifié

11.2. RECOMMANDATIONS

  • R352 Travaux de creusement en souterrain de galeries, puits ou grandes excavations - Mise en œuvre de dispositifs de ventilation mécanique

11.3. NORMES

  • Néant

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

AUTEURS : Marc Zitter (médecin du travail) (Service de Médecine du travail des Houillères du Bassin de Lorraine) (57)
DATE DE CREATION : Janvier 2002
DERNIERE MISE A JOUR : Janvier 2010

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).