Fiches de métiers

 Actualités récentes - Enquête en cours

Participez à l'enquête d'évaluation sur le document unique organisée par notre partenaire la Fédération des Acteurs de la Prévention - Présentation des résultats le 3 octobre 2017

http://app.evalandgo.com/s/?id=JTk1cCU5OWglOUMlQUI=&a=JTlBcSU5QXAlOUU=

***

L'ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 crée le compte personnel d'activité (CPA) au profit des agents publics des 3 fonctions publiques et leur donnent de nouvelles garanties en matière de sécurité et de santé au travail (voir la fiche FPT)

Le décret n° 2016-1908 du 27 décembre 2016 sur la modernisation de la médecine du travail a été publié au JO du 29 décembre 2016. Il est applicable à compter du 1er janvier 2017. Un résumé du décret n°2016-1908 du 27 décembre 2016 sur le suivi des salariés est sur le site dans l'espace fiche des métiers. Il remplace les informations du point 8.1 des fiches qui est devenu obsolète

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux sur les champs électromagnétiques est entré en application le 1er janvier 2017

Les fiches concernant la pénibilité sont sur le site

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Coordinateur au catering

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°3

ROME : G1402 - N1303
CITP-08 : 4321 INSEE : 653a

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

  • Néant

2. DEFINITION

  • Le coordinateur au catering supervise l'activité administrative et l'exploitation de l'hôtellerie des avions.
  • Par extension, le terme "catering" est utilisé :
    • pour les activités de restauration temporaire dans les domaines du spectacle, lors de manifestations événementielles, tournages de film ou d'émission, concerts. Cette restauration temporaire reste à priori réservée aux artistes, techniciens et personnels et bénéficie de structures logistiques démontables.
    • pour les "services embarqués" sur les navires touristiques d'excursions, de courtes croisières fluviales ou maritimes, ou courtes traversées.

3. FORMATION - QUALIFICATION

  • L'emploi peut être accessible par promotion interne. Une formation de niveau de niveau V dans le domaine de la restauration et/ou de la logistique peut être demandée et une formation en bureautique est indispensable.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • Bureau dans l'entreprise et sur la piste d'un aéroport
  • Structures temporaires, mobile home, tentes aménagées
  • Bâtiments adaptés aux excursions fluviales ou maritimes, ou pour de courtes traversées

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Contrôle des livraisons quotidiennes
  • Contrôle des livraisons une fois par semaine selon le cahier des charges
  • Gestion des vols, des départs, des navettes
  • Gestion des implantations temporaires
  • Transmission des consignes

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Télephone fixe, téléphone portable et ordinateur

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Néant

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Les autres salariés du catering
  • Le personnel de l'aéroport
  • Le personnel portuaire et navigant
  • Le personnel des infrastructures et organisations accueillantes
  • Les fournisseurs
  • L'organisateur des colloques ou manifestations

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir une vision suffisante pour travailler sur écran
  • Avoir la capacité d’anticipation, des imprévus, retards, forces majeurs, météo
  • Savoir s’organiser pour respecter des délais
  • Avoir le sens de l’organisation pour encadrer une équipe et faire réaliser le travail
  • Avoir un sens développé de la diplomatie
  • Etre capable de gérer plusieurs situations complexes en même temps
  • Avoir le sens de la sécurité et de la protection de l’environnement
  • Connaître et faire respecter les consignes et les règles de sécurité (circulation, manutention…)
  • Connaître et faire respecter les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire (chiane du froid, dates de péremption, application des principes HACCP…)

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d’en avoir les capacités professionnelles l’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types de handicaps moyennant des adaptations : petits troubles moteurs et ostéo-articulaires, maladies chroniques et cancers.
  • Emploi peu compatible avec la surdité-mutité, la cécité, les gros troubles moteurs et ostéo-articulaires.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • S'occuper du parc véhicules
  • S'occuper du plan d'armement dans l'avion, le bateau
  • S'occuper du matériel : les trolleys
  • S'occuper des vols VIP
  • S'occuper de la gestion des ressources humaines de son service

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Accidents de manutention
  • Chutes de hauteur
  • Chutes d'objet
  • Objets tranchants (ouvertures cartons, emballages semi rigides)
  • Lombalgies

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail en chambre froide (4°) de 1 heure à 3 heures par jour
  • Exposition aux intempéries
  • Exposition au bruit sur la piste
  • Contraintes de locaux temporaires peu aménagés, contraintes de place, encombrement, risques de chute de plain-pied
  • Exposition au mal de mer
  • Manutention de charges venant de la livraison des prestataires :
    • trolleys à pousser dans les camions de livraison : trolley vide 25 kg ; trolley plein de 45 à 60 kg
    • fours pesant 15kg ; 40 fours par personne et par jour
    • armoires pesant 5 à 8 kg ; 15 armoires par personne et par jour
    • cartons pesant de 20 à 25 kg ; 16 cartons par personne et par jour
  • Parfois aide à la manutention des prestations sur piste, pendant le transit des avions
  • Travail avec le talkie walkie en permanence ; ondes radio ?

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Utilisation occasionnelle de produits dégraissants et bactéricides

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Contact probabiliste avec des insectes vecteurs de maladies parasitaires (paludisme) en soute
  • Risques liés aux eaux stagnantes (fond de port, quais de déchargement etc…)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Responsabilité
  • Pression psychologique
  • Travail en horaires décalés

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Tableau n°42 RG : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau n°98 RG : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Néant

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Visite d'embauche et puis visite tous les deux ans
  • Visite préalable à l'affectation puis annuelle en cas d'exposition au bruit

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Audiogramme en cas d'exposition au bruit (articles R4431-2 et R4435-2 du code du travail)

8.3. VACCINATIONS

  • DTPolio tous les 10 ans conseillé

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • Néant

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • En cas d'exposition au bruit, conservation du dossier médical au moins 15 ans après la fin de l'exposition
  • Dans les autres cas, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Gestion des déchets produits dus aux denrées embarquées
  • Gestion des produits lessiviels eu égard aux environnements sensibles (lacs, cours d'eau, canaux navigables)

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie de l'aménagement du bureau de travail : dimensions, implantation de l'écran...
  • Eclairage : mesurages effectués à l'aide d'un luxmètre, d'un luminancemètre...
  • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermohygromètre...
  • Bruit :
    • Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Valeurs limites d'exposition :
      • niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A)
      • ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Réglementation de la sécurité sur piste : dotation de badges par l'A.D.P. pour se rendre dans des zones bien précisées sur l'aéroport, suite à une séance de sensibilisation
  • Respect des consignes de sécurité ou du plan de prévention
  • Sécurisation des chambres froides : bouton d'alerte, ouverture de l'intérieur, éclairage de sécurité

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Parkas pour le froid
  • Bouchons d'oreilles
  • Gants
  • Lunettes
  • Chaussures de sécurité
  • Tenue de sécurité sur piste (bandes réfléchissantes sur les vêtements)
  • Gilet de sécurité automatique lors des opérations d'embarquement des denrées sur le navire

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Sensibilisation au port des protections auditives

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Bruit :
    • Articles R4431-2 à R4431-4 du Code du travail : Valeurs limites d'exposition professionnelle
    • Articles R4432-1 à R4432-3 du Code du travail : Principes de prévention
    • Articles R4433-1 à R4433-7 du Code du travail : Evaluation des risques
    • Articles R4434-1 à R4434-6 du Code du travail : Prévention collective
    • Articles R4434-7 à R4434-10 du Code du travail : Prévention individuelle
    • Articles R4435-1 à R4435-5 du Code du travail : Surveillance médicale
    • Article R4436-1 du Code du travail : Information et formation des travailleurs
  • Manutention manuelle :
    • Article L4541-1 du Code du travail : Manutention des charges
    • Articles R4541-1 à R4541-2 du Code du travail : Dispositions générales
    • Articles R4541-3 à R4541-4 du Code du travail : Principes de prévention
    • Articles R4541-5 à R4541-6 du Code du travail : Evaluation des risques
    • Artcles R4541-7 à R4541-10 du Code du travail : Mesures et moyens de prévention
    • Article R4541-11 du Code du travail : Surveillance médicale
    • Arrêté du 24 juillet 1995 relatif aux prescriptions minimales de sécurité et de santé concernant la manutention manuelle de charges.
    Hygiène alimentaire
    • Décret n° 2011-731 du 24 juin 2011 relatif à l'obligation de formation en matière d'hygiène alimentaire de certains établissements de restauration commerciale - J.O. n° 0147 du 26 juin 2011. Entrée en vigueur : 1er octobre 2012. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024266465&fastPos=1&fastReqId=858931690&categorieLien=id&oldAction=rechTexte
  • Articles R4431-2 à R4431-4 du Code du travail : Valeurs limites d'exposition professionnelle

11.2. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.3. NORMES

NORMES FRANCAISES ET EUROPEENNES  (AFNOR)

  • X35-109. Avril 1989. Ergonomie - Limites acceptables de port manuel de charges par une personne

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches métiers. G1402 Management d'hôtel-restaurant - N1303 Magasinage et préparation de commades. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 4321 Employés du service des stocks. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 653a Magasiniers qualifiés. (INSEE) (2003)

AUTEURS : Mireille Fargeon (médecin du travail) (ACIST) (94), Jean-Pierre Gaillard (Coordonnateur SPS 1) (Périscop Ingénierie) (44)
DATE DE CREATION : Octobre 2001
DERNIERE MISE A JOUR : Juin 2011

Commentaires

Réagir à cette fiche

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).