Accueil

Bienvenue sur Bossons Futé !

Ce site créé en 2001 est animé bénévolement par des médecins du travail et des préventeurs en santé au travail regroupés en une association indépendante. Son objectif principal est de mettre en commun des fiches de métiers et des fiches de risques professionnels. Toutes les personnes qui se sentent concernées par la santé et la sécurité au travail peuvent participer à la vie du site par leurs remarques et suggestions.
Vous pouvez aussi devenir membres de Bossons Futé en ADHERANT. Nous serions heureux de publier les documents que vous souhaitez partager.

Régime agricole Tableau 6

Brucelloses


Désignation des maladies Délai de prise en charge Liste limitative des travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Brucellose aiguë avec septicémie : 2 mois  
-tableau de fièvre ondulante sudoro-algique ;
-tableau pseudo-grippal ;
-tableau pseudo-typhoïdique.
  Travaux exécutés dans des exploitations, entreprises ou laboratoires et exposant au contact des caprins, ovins, bovins, porcins, de leurs produits ou de leurs déjections.
Brucellose subaiguë avec focalisation 2 mois Travaux exécutés dans les laboratoires servant au diagnostic de la brucellose, à la préparation des antigènes brucelliens ou des vaccins antibrucelliens, ainsi que dans les laboratoires vétérinaires.
-monoarthrite aiguë fébrile, polyarthrite ;
-bronchite, pneumopathie ;
-réaction neuro-méningée ;
-formes hépato-spléniques subaiguës ;
-formes génitales subaiguës.
   
Brucellose chronique 1 an   
-arthrites séreuses ou suppurées, ostéo-arthrite, ostéite, spondylodiscite, sacro-coxite ;
-orchite, épididymite, prostatite, salpingite ;
-bronchite, pneumopathie, pleurésie sérofibrineuse ou purulente ;
-hépatite ;
-anémie, purpura, hémorragie, adénopathie ;
-néphrite ;
-endocardite, phlébite ;
-réaction méningée, méningite arachnoïdite, méningo-encéphalite, myélite, névrite radiculaire ;
-manifestations cutanées d'allergie ;
-manifestations psychopathologiques : asthénie profonde associée ou non à un syndrome dépressif.
   
L'origine brucellienne des manifestations aiguës ou subaiguës est démontrée par l'isolement du germe, ou par les résultats combinés de deux réactions sérologiques utilisées par l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) quel que soit leur taux.
Les manifestations chroniques de la brucellose doivent être associées à la constatation actuelle ou antérieure d'une réaction sérologique positive.