!Thésaurus des fiches métiers de 1 à 7

FICHE METIER BOSSONS FUTE N°000

ROME  CITP-08 : INSEE 

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

Prendre ces intitulés parmi les 3 classifications ci-dessus

L'indication des codes ROME, CITP, INSEE permet de définir avec une certaine précision l'emploi/métier décrit par la fiche.
Ces classifications ne sont pas toujours exhaustives, mais l'un dans l'autre (sauf pour les nouveaux métiers) elles permettent de situer le champ de la profession étudiée.
Le code ROME et La description des métiers se trouve sur le site de pôle emploi.fr
La classification de l'INSEE est la plus connue en France. Elle est intégrée dans certains logiciels de santé du travail.
La CITP est une classification internationale qui devrait permettre de faire des comparaisons entre les même professions exercées dans différents pays.
Si vous ne trouvez par le ou les numéros concernant une profession vous pouvez joindre la coordinatrice des fiches ou le webmaster pour une aide ponctuelle (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Toute fiche fait l'objet d'une relecture pour validation par le comité de lecture.

2. DEFINITION

Elle peut être créée par l'auteur de la fiche, tirée d'un dictionnaire, d'une nomenclature, d'une convention collective ou d'un statut. Elle permet de préciser le sujet de la fiche.

3. FORMATION ET QUALIFICATION

Classification française (Voir annexe 1 et 1 bis)

Classification internationale

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISEES

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

• Remarques générales :

• Handicap auditif :

• Handicap visuel :

• Handicap psychique : terme nouveau de la loi de 2005

• Handicap intellectuel :

• Handicap moteur :

• Déficiences viscérales et générales = Maladies chroniques (évolutives) :

Polyhandicaps

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL voir aussi la fiche danger Accident de travail

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

ENVIRONNEMENT PHYSIQUE

CONTRAINTES BIOMECANIQUES

6.3. AGENTS CHIMIQUES Voir les fiches Agents chimiques dangereux et Agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES Voir les fiches Accident d'exposition au sang et Risques biologiques

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES - Voir les fiches RPS et Stress

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1.  MALADIES PROFESSIONNELLES - Voir aussi la fiche Maladie professionnelle

7.1.1. REGIME GENERAL

7.1.2. REGIME AGRICOLE

7.1.3. LISTE EUROPEENNE DES MALADIES PROFESSIONNELLES

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

Voir la suite sur la fiche !Thésaurus des fiches métiers de 8 à 13

REDACTION

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ANNEXE 1 : Nomenclature des niveaux de formation (1969)

(approuvée par décision du groupe permanent de la formation professionnelle et de la promotion sociale, le 21 mars 1969)

NIVEAU DEFINITION INDICATIONS
V Personnel occupant des emplois exigeant normalement un niveau de formation équivalent à celui du brevet d'études professionnelles (BEP) ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP), et par assimilation, du certificat de formation professionnelle des adultes (CFPA) du premier degré. Ce niveau correspond à une qualification complète pour l'exercice d'une activité bien déterminée avec la capacité d'utiliser les instruments et les techniques qui s'y rapportent. Cette activité concerne principalement un travail d'exécution qui peut être autonome dans la limite des techniques qui y sont afférentes.
IV Personnel occupant des emplois de maîtrise ou d'ouvrier hautement qualifié et pouvant attester d'un niveau de formation équivalent à celui du brevet professionnel (BP), du brevet de technicien (BT), du baccalauréat professionnel ou du baccalauréat technologique. Une qualification de niveau IV implique davantage de connaissances théoriques que le niveau précédent. Cette activité concerne principalement un travail technique qui peut être exécuté de façon autonome et/ou comporter des responsabilités d'encadrement (maîtrise) et de coordination.
III Personnel occupant des emplois qui exigent normalement des formations du niveau du diplôme des Instituts Universitaires de Technologie (DUT) ou du brevet de technicien supérieur (BTS) ou de fin de premier cycle de l'enseignement supérieur. La qualification de niveau III correspond à des connaissances et des capacités de niveau supérieur sans toutefois comporter la maîtrise des fondements scientifiques des domaines concernés. Les capacités et connaissances requises permettent d'assurer de façon autonome ou indépendante des responsabilités de conception et/ou d'encadrement et/ou de gestion.
II Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation d'un niveau comparable à celui de la licence ou de la maîtrise. A ce niveau, l'exercice d'une activité professionnelle salariée ou indépendante implique la maîtrise des fondements scientifiques de la profession, conduisant généralement à l'autonomie dans l'exercice de cette activité.
I Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation de niveau supérieur à celui de la maîtrise. En plus d'une connaissance affirmée des fondements scientifiques d'une activité professionnelle, une qualification de niveau I nécessite la maîtrise de processus de conception ou de recherche.

ANNEXE 1 bis : Nomenclature des niveaux de formation (1967)

(définie par la circulaire interministérielle n°11-67-300 du 11 juillet 1967. B.O. n°29 du 20 juillet 1967)

Niveaux Définitions Ancien classement
Niveaux correspondants de la circulaire du 22.12.1959
I et II Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation de niveau égal ou supérieur à celui des écoles d'ingénieurs ou de la licence. V
III Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation du niveau du brevet de technicien supérieur, du diplôme des instituts universitaires de technologie, ou de fin de premier cycle de l'enseignement supérieur (deux ans de scolarité après le baccalauréat). V
IV IV a - Personnel occupant des emplois exigeant normalement une formation du niveau du baccalauréat, du brevet de technicien (BT), du brevet supérieur d'enseignement commercial (BSEC) (trois ans de scolarité au-delà du premier cycle de l'enseignement du second degré). Provisoirement, formation du niveau du brevet d'enseignement industriel (BEI), et du brevet d'enseignement commercial (BEC). IV
IV IV b - Personnel occupant un emploi de maîtrise ou titulaire du brevet professionnel ou du brevet de maîtrise (deux ans de formation au moins et de pratique professionnelle après l'acquisition d'une formation de niveau V). III
IV IV c - Cycle préparatoire (en promotion sociale) à l'entrée dans un cycle d'études supérieures ou techniques supérieures. IV bis
V Personnel occupant des emplois exigeant normalement un niveau de formation équivalent à celui du brevet d'études professionnelles (BEP) (deux ans de scolarité au-delà du premier cycle de l'enseignement du second degré) et du certificat d'aptitude professionnelle (CAP). Provisoirement, formation du niveau du brevet d'études de premier cycle (BEPC). II
V bis Personnel occupant des emplois supposant une formation spécialisée d'une durée maximum d'un an au-delà du premier cycle de l'enseignement du second degré, du niveau du certificat de formation professionnelle. I
VI Personnel occupant des emplois n'exigeant pas une formation allant au-delà de la scolarité obligatoire. I

 

ANNEXE 2 : Classification de la CNAM concernant les outils et équipements utilisés pour les déclarations d'accidents du travail