Fiches de métiers

Inspecteur de conformité

http://ckgbooks.com/anja/3093 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°440

ROME : H1301 

CITP-08 : 31--

INSEE : 470X

http://cafemamboibiza.com/?vuuijj=rencontres-loisirs&ddd=01 1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

Inspecteur de contrôle de conformité, Inspecteur de mise en conformité, Inspecteur d'inspection réglementaire de conformité

partnersuche kostenlos app 2. DEFINITION

  • L’inspecteur de conformité réalise des inspections et des vérifications techniques et normatives dans un objectif de suivi, de mise en conformité réglementaire et de fiabilisation des équipements, matériels, installations industrielles et bâtiments recevant du public.
  • Il peut coordonner une équipe.
  • L'inspecteur de conformité se déplace dans des entreprises diverses et variées.
  • Il a une obligation  most popular dating sites in korea de confidentialité et de déontologie vis-à-vis de ses clients et ses confrères.
  • Il est indépendant dans ses préconisations (il n'a pas à recommander telle ou telle marque de matériel, par exemple).

site de rencontre et tchat entierement gratuit 3. FORMATION – QUALIFICATION

  • Cet emploi est accessible avec un diplôme de niveau Bac +2 (DUT, BTS) dans le secteur de l’entreprise (Alimentaire, automobile, mécanique, …).
  • Un master (Master professionnel, diplôme d’ingénieur, …) peut être demandé en fonction du niveau de technicité.
  • Une habilitation spécifique (électricité, soudure, radioprotection, …) peut être requise.
  • La pratique de la langue étrangère en particulier l’anglais, peut être exigée

http://huntersneeds.net/rigaro/320 4. ACTIVITE PRINCIPALE

rencontre occasionnelle femme 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce au sein d'entreprises industrielles, d'organismes de contrôle et de certification en relation avec les clients et différents services (production, exploitation, maintenance, sécurité, ...).
  • Elle implique des déplacements.
  • Elle varie selon le secteur (pétrochimie, ...), le type d'entreprise (industrielle, organisme de contrôle) et le type d'équipements (sous pression, levage, électrique, ...).

http://pravinshekar.com/40788-dtf84449-site-de-rencontre-cocoland.html 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  • Les missions varient selon le type d’entreprise, la fonction et le niveau du responsable. De multiples tâches peuvent lui être attribuées.
  • Ses activités spécifiques sont le contrôle des équipements propre à certaines activités, comme l’imprimerie, l’automobile, l’agroalimentaire…
  • Il doit inspecter le matériel, vérifier sa bonne utilisation, vérifier l'exécution des contrôles périodiques, faire un rapport de ses observations et donner des préconisations

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Outils bureautiques
  • Matériel de contrôle et mesure

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • Registres de sécurité

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • En relation avec les différents services comme la production, l’exploitation, la maintenance et la sécurité

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Compétences techniques :
    • Maitriser les termes techniques et connaitre le fonctionnement des équipements
    • Connaître les textes réglementaires
    • S'intéresser aux évolutions techniques relatives à la sécurité et à la conformité
    • Maîtriser l’analyse statistique des indicateurs et les techniques de contrôle définies dans l’entreprise
    • Savoir identifier les risques professionnels et environnementaux et les prévenir
  • Qualités requises :
    • Autonomie
    • Force de proposition
    • Sens de la communication
    • Rigueur

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • Sous réserve d'en avoir les compétences techniques et avec des adaptations si nécessaire, le poste peut être occupé par des travailleurs souffrant de troubles moteurs légers
  • Pour certaines inspections des troubles sensoriels profonds (cécité, surdité) peuvent être incompatibles avec la fonction.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
  • Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle
  • Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Blessures par outils
  • Blessures par projections de liquide, de solide ou de gaz sous pression
  • Risques électriques
  • Brûlures chimiques ou thermiques
  • Chutes de hauteur ou de plain pied
  • Glissade sur sol souillé

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Travail administratif :
    • Travail sur écran
    • Bruit : téléphone
    • Qualité de l'éclairage
  • Travail sur site :
    • Travail dans des espaces parfois confinés
    • Bruit lié aux activités et aux agencements de certaines entreprises
    • Température des locaux
    • Travail en lumière artificielle permanente et souvent faible (sous les machines...)

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Risques spécifiques à l'entreprise

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Risques infectieux potentiels en cas d'intervention en milieu exposant à des agents biologiques

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Déplacements
    • locaux ou nationaux : lever précoce, coucher tardif, suralimentation
    • Déplacements internationaux : nourriture locale, décalages horaires, variations climatiques
  • Tenir compte des contraintes de production
  • Imposer les règles de sécurité
  • Subir le mécontentement des clients
  • Rapports pouvant être difficiles avec les autres directions
  • Pression de la hiérarchie

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES

  • Celles du secteur professionnel concerné
  • Tableau n°57 RG : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Stress : apparition de troubles dermatologiques, de maladies digestives, de problèmes cardiaques, des troubles psychologiques pouvant aller jusqu'au syndrome d'épuisement professionnel (Burn out)

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. REGLEMENTATION

  • Cas général
    • Une visite d’information et de prévention assurée par un professionnel de santé doit être effectuée dans les 3 mois qui suivent l’embauche
    • La visite d’information donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi remise au salarié et à l’employeur
    • La VIP reste valable en cas de changement d’entreprise si l’emploi occupé présente des risques équivalents.
    • Des visites périodiques tous les 5 ans et des examens à la demande sont également prévus pour les salariés
  • Cas particuliers
    • La visite d’information et de prévention doit être effectuée avant l'embauche pour les travailleurs de nuit
    • La périodicité des visites ne doit pas dépasser 3 ans pour cette même exposition
  • Visite de suivi individuel renforcé pour les salariés
    • Une visite de suivi individuel renforcé réalisée par un médecin est obligatoire pour les travailleurs occupant des postes à risque signalés par l'employeur
    • La périodicité des visites ne doit pas dépasser 2 ans

8.2. CONTENU

  • Clinique
    • Recherche d'antécédents allergiques, de pathologies chroniques, d’addictions : s'enquérir de la consommation de café, d'alcool, de tabac (cigares et cigarettes), les prises de psychotropes (anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères); contrôler la surconsommation de médicaments
    • Examen approprié de la vue lors de la visite d’information et de prévention initiale et lors des suivis périodiques : acuité visuelle, phories, vision stéréoscopique, vision des couleurs
    • Contrôle de l'audition,
    • Surveillance dermatologique, ostéo-articulaire, cardio-pulmonaire et dépistage des maladies professionnelles ou à caractère professionnel : troubles musculosquelettiques (TMS), allergies, irritations cutanéo-muqueuses, troubles de la statique,
    • Evaluation des conséquences éventuelles des déplacements fréquents sur les pathologies existantes
    • Appréciation de l'état psychique (hyperexcitabilité, agressivité)
    • Recherche des manifestations psychosomatiques du stress (troubles du sommeil, dermatose, troubles gastro-intestinaux, troubles endocriniens, hypertension artérielle
    • Pratique éventuellement des tests de dépistage du stress
    • Dépistage des facteurs de pénibilité
    • En cas de conduite, contrôle de l’aptitude en fonction de l’arrêté du 18 décembre 2015
  • Examens complémentaires
    • Selon la clinique
  • Vaccinations
    • Mise à jours de la vaccination DTP puis rappel tous les 20 ans entre 25 et 65 ans
  • Suivi post professionnel
    • Néant, sauf en cas d'exposition à des risques spécifiques
  • Dossier médical
    • Sauf expositions particulières, pas de durée réglementaire de conservation du dossier médical mais la prescription en matière de responsabilité médicale est de dix ans à compter de la date de consolidation d'un dommage éventuel.

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Le nom respect des consignes de sécurité, le mauvais fonctionnement d'un équipement, etc... peuvent être un des facteurs entrainant de nuisances graves pour l'extérieur : incendie, explosion, pollutions divers ..;

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Contrôle de l'ambiance physique du travail
    • Bruit : mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    • Ambiance thermique : mesurages à l'aide d'un thermomètre, d'un thermo hygromètre
    • Locaux à pollutions spécifiques ou non spécifiques : sondes, capteurs, anémomètre
  • Contrôle des conditions de travail
    • Planning : respect des temps de repos
    • Déplacements extérieurs : conditions de confort et de sécurité

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Equipements et machines aménagés de façon ergonomique pour permettre un accès facile aux organes à vérifier
  • Temps de récupération suffisant en cas de déplacements
  • Véhicule de service ou de fonction en bon état, régulièrement entretenu

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Les équipements de protection individuelles doivent être adaptées aux risques liés à l'activité de l’entreprise
  • Par exemple
    • Chaussures de sécurité antidérapantes
    • Bouchons d'oreilles ou casque antibruit
    • Gants adaptés
    • Masques adaptés : poussières, solvants, anti-monoxyde de carbone, anti-amiante (P3)

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • A l'évolution des référentiels
  • Au suivi de la réglementation
  • Aux techniques de communication
  • A la conduite de réunion
  • A l'analyse des risques

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

  • Les lois applicables du pays d'accueil en cas d'expatriation ou de déplacement à l'étranger

  • En France
    • Code du travail
    • Autres textes
      • décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 modifié pris pour l'exécution des dispositions du livre II du code du travail (titre III : Hygiène, sécurité et conditions du travail) en ce qui concerne la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques (Habilitation pour les travaux électriques)

11.2. RECOMMANDATIONS

11.3. NORMES

  • AFNOR
    •  NF C18-510 Janvier 2012 : Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique - Prévention du risque électrique - Cette norme a été modifiée par des fiches d'interprétation NF C18-510 F(1 à 11)
    • NF ISO 50003 Février 2015 : Systèmes de management de l'énergie - Exigences pour les organismes procédant à l'audit et à la certification de systèmes de management de l'énergie

11.4. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Celle de la branche professionnelle

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fichiers métiers. H1301 Inspection de conformité. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : code 31- - Professions intermédiaires des sciences et des techniques (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 470X Technicien spécialisé sauf tertiaire (INSEE) (2003)
  • INRS : Principales vérifications périodiques ED 828 Octobre 2011
  • Orientation pour tous : inspection de conformité
  • APAVE :inspection
  • Livres
    • La sécurité en entreprise (Jean-Pierre Mouton) – L’Usine Nouvelle
    • Risques et accidents industriels majeurs (Nichan Margossian) – L’Usine Nouvelle
    • Guide pratique des risques professionnels (Nichan Margossian) – L’Usine Nouvelle

13. ADRESSES UTILES

  • INRS
  • APAVE

REDACTION

  • AUTEURS : Germain SERRANT Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Valentin DAVID Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., (Etudiants en licence professionnelle MGRI de l'IUT Saint-Malo Rennes1)
  • DATE DE CREATION : Avril 2018
  • RELECTEURS
  • DERNIERE MISE A JOUR :

Pour toute remarque et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).