Fiches de métiers

Cireur de chaussures (Maroc)

http://www.gemeinde-kalbach.de/mamysja/2110 FICHE METIER BOSSONS FUTE N°421

Recommended Reading ROME : D1206 ---- http://vagnvagensbygg.se/firmenit/353 CITP : 9510

actividades para solteros en salamanca 1. INTITULES, SYNONYMES ET APPARENTES

  • Nettoyeur de chaussures, décrotteur, « frotteur », « encaustiqueur ». 

3rd shift dating site 2. DEFINITION    

  • Le cireur de chaussures est une personne dont le métier est de nettoyer, lustrer, faire briller, reluire, vernir, laquer, décrotter, cirer les chaussures et les bottes.
  • Le cireur de chaussures peut aussi être appelé à cirer la maroquinerie (sacs, valises, ceintures, etc.) et articles en cuir  (vestes, meubles, etc.).
  • Il peut s'agir d'un travail précaire parfois réalisé par des mineurs.

dating wordpress theme free download 3. FORMATION, QUALIFICATION

Le métier s’apprend sur le tas, ne nécessite pas de formation particulière.

4. ACTIVITE PRINCIPALE http://www.capacuras.com/?rtyt=on-rencontre-des-personnes&e6c=0b

description 4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • La majorité des cireurs n'a aucune autorisation pour exercer. Ils travaillent comme les marchands ambulants. Les autorités locales ferment les yeux.
  • Dans de rares cas, les cireurs ont une autorisation de la commune pour exercer leur métier dans un endroit fixe.
  • On les trouve dans les rues, les places publiques, les souks, les parkings, les gares routières, les stations de taxi, les halls de centre commerciaux, les cafés, les marchés,
  • Rares sont ceux qui peuvent disposer d'un local spécialisés pour le cirage par exemple dans le cadre d'un service offert dans certains hôtels de luxe.

dr dating website 4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

 L’activité consiste à :

  • Trouver son lieu de travail
  • Installer son matériel
  • Accueillir le client
  • Enlever les lacets et mettre les embauchoirs ;
  • Dépoussiérer les chaussures en frottant avec un décrottoir. Cette brosse ne doit servir que pour débarrasser les chaussures de toutes les saletés (sables, poussière, boue, etc.) ;
  • Nourrir et lustrer le cuir.  A l’aide d’un chiffon en coton, entortillé autour de l’index, le cireur prend une noisette de crème et la dépose sur le cuir. D’un geste délicat et circulaire, le cuir est massé pour faire pénétrer la crème.
  • Après séchage brosser énergiquement la chaussure pour retirer l’excédent de crème sèche et faire briller le cuir.    
  • Recevoir son salaire et remercier le client

http://www.austincountyems.com/piknik/7604 4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  •  Repose- pied et tabouret
  • Boite à cirer contenant le matériel
  • Machines à cirer portatives utilisées uniquement dans les locaux spécialisés ou les grands hôtels.

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES 

  • Les cirages, sous forme de pâtes, de crèmes, de liquides ou de vernis, incolores ou colorés, ont été fabriqués à partir de nombreux ingrédients, dans le but de faire briller, assouplir, imperméabiliser, entretenir et faire durer l’article en cuir le plus longtemps possible .
    • Les cires sont des monoesters d'acide gras et d'alcool à longues chaînes couramment utilisés dans l'industrie des cirages pour leur propriétés lubrifiantes et texturantes.
    • Les cires minérales sont issues du pétrole (paraffine solide et cire microcristalline).
    • Les cires de silicone sont des produits de synthèse.
    • Pour assurer la dissolution, l'essence de térébenthine est remplacée par d'autres hydrocarbures aliphatiques à très faible dose grâce à l'adjonction d'agent de surface.
    • Presque tous comportent des imperméabilisants sous forme de silicones.
    • Les colorants synthétiques permettent d'obtenir toute la gamme des couleurs désirées.
  • chiffons, chamoisine, morceaux de carton, brosses à reluire, palot, chausse pied, embauchoir, boite à cirage, 

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • Le cireur est en contact avec une clientèle très variée. 
  • Il est également en contact avec les autres usagers de l'espace public     
  • La majorité des cireurs de chaussures est issue de l'exode rural et se trouve dans une situation socio-économique très précaire   

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Exigences psychiques : faire preuve de patiente, être à l’écoute des clients, avoir le sens du contact, avoir la capacité de convaincre, ne pas être timide, savoir se représenter, savoir négocier les prix des prestations.
  • Exigences physiques : effectuer des gestes répétitifs des membres supérieurs, effectuer des tâches monotones et répétitives dans un temps limité, capacité d’effectuer un travail soigneux, capacité de travailler dans une posture assise durant une longue période, être résistant au travail à l’extérieur.

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

  • L’emploi peut être accessible à des travailleurs présentant certains types d’handicaps moyennant des adaptations ou des handicaps à type de surdité, mutité, troubles moteurs des membres inférieurs.
  • Emploi peu compatible avec tremblement, lenteur et dermatoses.
  • Emploi incompatible avec certains handicaps : cécité, troubles moteurs des membres supérieurs et retard mental.

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES 

  • Réaliser des prestations de cordonnier, réparation, rénovation des objets en cuir (sacs, ceintures, chaussures, etc.), mais ceci nécessite un local fixe ou un atelier.
  • Activités complémentaires : gardiennage d’un parking, ventes de cigarettes au détail et autres produits, etc...

6. DANGERS 

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Piqûres, plaie par outils, abrasion de la peau.
  • Agression par un passant ou par un client

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

Ambiance physique

  • Le travail à l’extérieur expose le cireur aux intempéries (vent, pluie, soleil, froid etc.).
  • Bruit (passants, voitures, rues, souks, centres commerciaux, etc.).
  • Poussières et pollution atmosphérique (gaz d’échappements, fumées de cigarettes)
  • Odeurs désagréables (produits de cirage, environnement extérieur, ordures dans la rue, odeurs des bouches à égout, etc.).

Biomécanique du poste

  • Contraintes posturales et articulaires (postures assises ou accroupies prolongées, position prolongée des bras en avant, de la tête et du cou en hyper extension, gestes répétitifs du membre supérieur).
  • Manutention pour le transport et l'installation du matériel

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Hydrocarbures aliphatiques : solvants, colles, teintures.
  • Essence de térébenthine : utilisé comme solvant des cires, des huiles et des graisses mais aussi comme onguent topique.
  • Naphte : entre dans la composition de l’essence utilisée.
  • Silicone (silicium) dans les cires de synthèses.
  • Suif : agent d’assouplissement et d’imperméabilisation du cuir.
  • Pétrole (dans les cires minérales).
  • Agents de surfaces (tensioactifs).
  • Teintures pour chaussures : cyclohexanol, alcool benzylique, 2 propanol.
  • Gaz d’échappement des voitures.
  • Fumée de tabac.

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Infections bactériennes et mycosiques, provoquées par la manipulation des souliers sales.
  • Infections ORL et respiratoires favorisées par le contact fréquent avec la clientèle, le travail à l’extérieur et l’exposition aux intempéries.
  • Infections parasitaires provoquées par le contact avec les animaux (chats, chiens, rats, etc.) dans la rue, les souks, les places publiques et parkings.

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES:

  • Tarif variable selon la clientèle, pas de prix fixe.
  • Interdiction d’accès à quelques endroits (certains cafés).
  • Risques d’agressions surtout nocturnes (lieux dangereux, conflit de zone de territoire avec d’autres cireurs).
  • Horaires de travail variables.
  • Travail les weekends, les jours fériés et même la nuit (pour certains).
  • Rythme de travail irrégulier
  • Conflits avec certains clients mécontents ou agressifs.

7. RISQUES POUR LA SANTE 

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES (tableaux marocains) :

  • Tableau n°1.2.1 : Affections professionnelles provoquées par les hydrocarbures aliphatiques halogénés énumérés ci -après : dichlorométhane; trichlorométhane; tribromométhane; triiodométhane; tétrabromométhane; chloroéthane; 1,1-dichloroéthane; 1,2-dichloroéthane; 1,2-dibromoéthane; 1,1,1-trichloroéthane; 1,1,2-trichloroéthane; 1,1,2,2-tétrabromoéthane; pentachloroéthane; 1-bromopropane; 2-bromopropane; 1,2-  dichloropropane; trichloroéthylène ;tétrachloroéthylène; dichloroacétylène ;trichlorofluorométhane; 1,1,2,2-tétrachloro-1,2-difluoroéthane; 1,1,1,2-tétrachloro-2,2-difluoroéthane; 1,1,2-trichloro-1,2,2-trifluoroéthane; 1,1,1-trichloro-2,2,2-trifluoroéthane; 1,1-dichloro-2,2,2-trifluoroéthane; 1,2-dichloro-1,1-difluoroéthane; 1,1-dichloro-1-fluoroéthane.
  • Tableau n°1.2.3 : Affections provoquées par les dérivés halogènes des hydrocarbures aromatiques.
  • Tableau n°1.2.5 : Affections provoquées par les huiles et les graisses d’origine minérale ou de synthèse.
  • Tableau n°1.2.11 : Affections cutanées provoquées par les amines aliphatiques, les éthanolamines ou l’isophoronediamine.
  • Tableau n°1.2.11 bis : Affections respiratoires provoquées par les amines aliphatiques, alicycliques ou les éthanolamines.
  • Tableau n°1.2.20 :Affections engendrées par les solvants organiques liquides à usage professionnel : hydrocarbures liquides aliphatiques, alicycliques, hétérocycliques et aromatiques, et leurs mélanges (white spirit , essences spéciales) ;dérivés nitrés des hydrocarbures aliphatiques ;acétonitrile ; alcools ,aldéhydes ,cétone, esters dont le tétrahydrofurane ,glycols et leurs éthers ;diméthylformamide,diméthylsulfoxyde.
  • Tableau n°1.8.1 : Rhinites et asthmes professionnels.
  • Tableau n°1.8.2 : Lésions eczématiformes de mécanisme allergique.
  • Tableau n°2.5 : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels.
  • Tableau n°2.7 : Affections péri articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.
  • Tableau n°3.2 : Tétanos professionnel.
  • Tableau n° 3.17 : périonyxis et onyxis
  • Tableau n° 3.18 : mycoses cutanées

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Coups de soleil et céphalées chroniques engendrés par une exposition permanente au soleil.
  • Pathologies vasculaires à type de varices causées par une position assise prolongée.
  • Dorsalgies, lombalgies et cervicalgies chroniques engendrées par les contraintes posturales.
  • Troubles dyspepsiques et gastro-intestinaux à cause d’une alimentation non adaptée, non diététique et non hygiénique.    

8. SURVEILLANCE MEDICALE

Le cireur des chaussures ne bénéficie d’aucune couverture médicale. Cependant il pourrait être envisagé le suivi médical suivant :

8.1. VISITES MEDICALES

  • Une visite médicale d'accès au travail puis de visites périodiques (plus fréquentes si le travailleur est âgé de moins de 18 ans).
  • Le travailleur doit bénéficier d’un examen médical général avec une attention particulière sur l’état cutanée, veineux, articulaire et respiratoire et l'état vaccinal

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Radiographie pulmonaire et spiromètre selon la clinique
  • Bilan biologique à la recherche d’une pathologie infectieuse si nécessaire

8.3. VACCINATIONS

  • Mise à jour des vaccinations (diphtérie, tétanos, poliomyélite) avec un rappel tous les 10 ans (tous les 20 ans entre 25 et 65 ans).
  • Vaccination antihépatite B éventuellement
  • Vaccination antipneumococcique et vaccin antigrippal éventuellement

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

  • En fonction des risques dépistés, un suivi post professionnel devrait être réalisé.

8.5. DOSSIER MEDICAL

  • Exigé par la réglementation.

9. NUISANCES POUR L’ENVIRONNEMENT EXTERIEUR 

  • Occupation de l'espace public

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Ergonomie du poste de travail
  • Niveau de pollution de l'espace public

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Lutter contre le travail précaire parfois réalisé par des mineurs.
  • Les cireurs ambulants doivent bénéficier de locaux, d’un accès aux soins, d’une couverture médicale et de la prévoyance sociale.
  • Organiser le travail  avec des horaires réguliers et favoriser le travail en équipe (plusieurs cireurs couvrent en permanence un secteur afin de se relayer toute la journée).
  • Remplacer les tabourets par des sièges réglables avec dossier, mettre le repose pied a un bon niveau pour éviter l’hypersollicitation des bras, du dos et de la nuque (ergonomie des postes).
  • Conseiller le cireur à choisir un emplacement ombragé, bien aéré, propre et peu bruyant (ergonomie de l’environnement).
  • En cas d’usage de machines, s’assurer qu’elles sont mises aux normes.

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Equipements de protection individuelle (gants, lunettes et protecteurs auditifs, etc.)
  • Manipulation prudente des produits et substances inflammables.
  • Nécessité de refermer les pots de teintures, de cirage, de colles après chaque usage.
  • Correction des mauvaises postures.
  • Hygiène de vie saine : éviction du tabac, alcool et drogues. Une alimentation équilibrée, un sommeil réparateur et une activité physique régulière sont  recommandés.

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Formation et sensibilisation à l’hygiène corporelle et vestimentaire.
  • Hygiène de vie (lutte contre l’alcoolisme, tabagisme et consommation de drogues).
  • Sensibilisation sur les effets nocifs du bruit et de la pollution atmosphérique

11. REGLEMENTATION 

11.1. TEXTES INTERNATIONAUX

  • Travail des enfants
    • Convention n° 182 de l'OIT sur les pires formes du travail des enfants ratifiée par le Maroc le 26 janvier 2001
    •  Recommandation n° 190 de l'OIT sur les pires formes du travail des enfants
    • Convention n° 138 sur l'âge minimum d'admission à l'emploi et au travail ratifiée par le Maroc le 6 janvier 2000 - Age minimum retenu 15 ans
    • Recommandation n° 146 de l'OIT sur l'âge minimum d'admission à l'emploi et au travail

11.2. TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES MAROCAINS

  • Le titre IV du livre II de la loi n°65-99 relative au code du travail traite de l‘hygiène et de la sécurité des salariés, des services médicaux du travail et des comités d’hygiène et de sécurité
  • L’arrêté  n° 93-08 du ministre de l’emploi relatif à l'application des principes énoncés par les articles de 281 à 291 du code de travail précise un certain nombre de mesures se rapportant à :
    • l’aménagement des locaux de travail.
    • la préservation de l'hygiène et de la sécurité des salariés dans les locaux du travail.
    • l’ambiance des locaux du travail : aération, chauffage, éclairage des locaux du travail et la prévention contre les risques dus au bruit.
    • les locaux réservés aux repas.
    • la prévention contre les incendies.
    • la prévention des accidents du travail.
  • Décret n° 2003-1254 du 23 décembre 2003relatif à la prévention du risque chimique et modifiant le code du travail.
  • Décret n° 2-12-431 du 25 novembre 2013 fixant les conditions d’utilisation des substances ou préparations susceptibles de porter atteinte à la santé des salariés ou de compromettre leur sécurité (B.O. n° 6214 du 19 décembre 2013, p. 2721).
  • Décret n° 2-10-183 du 16 novembre 2010 fixant la liste des travaux auxquels il est interdit d'occuper certaines catégories de personnes.

11.3. RECOMMANDATIONS

  • Néant

11.4. NORMES

  • Néant

11.5. CONVENTIONS COLLECTIVES

  • Néant

12. BIBLIOGRAPHIE

  • ROME Les fiches de métiers. D1206 Cordonnier multiservices. (Pole emploi) (2009).
  • CITP : Classification internationale type de profession (CITP-08) 9510 : Travailleurs des petits métiers des rues et assimilés  (O.I.T) (2008)(ancienne classification 9120 cireurs de chaussures et autres métiers de rues)
  • La santé de l’enfant au travail : risques particuliers ; rapport d’un groupe d’étude de l’OMS ; OMS série de rapport techniques 756. 1987. 52 pp. ISNN 0373-3998.
  • Mathey C, Perret-Clermont AN, Hertz E. «  Devenir cireur de chaussures. Apprendre a travaillé dans les rues de Cusco (Pérou) ». Faculté des lettres et sciences humaines de Neuchâtel (Suisse), n°61, nov 2005. 90 pp.
  • Pairault F. La Charente : 1900-1920, Éditions de Borée, 2002 (lire en ligne [archive]), p. 42
  • Tauveron PH, Lelièvre G. La chaussure. Ann Dermatol Venereol, 2005;132:755-9.
  • Testud F. Risques toxiques en cordonnerie. Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement 2013;74:438-439.
  • wikipédia

13. ADRESSES UTILES

 REDACTION

  • AUTEURS: Nadia Manar (Master en hygiène, sécurité, environnement) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Omar Laraqui (médecin du travail) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Samir Nya (médecin du travail) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Chakib Laraqui (médecin du travail) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • DATE DE CREATION : Juillet 2016
  • RELECTEURS :
  • DERNIERE MISE A JOUR :

Pour toutes remarques et proposition de corrections, joindre : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).