Fiches de métiers

Foreur de mine (Maroc)(En relecture)

conocer personas cancun FICHE METIER BOSSONS FUTE N°388

ROME :F1402
CITP-08 : 8111 I

1. INTITULES SYNONYMES OU APPARENTES

Ouvrier de production minière, tunnelier, ouvrier de construction de barrage, ouvrier de canalisation des eaux usées

2. his explanation DEFINITION

Au sein d'une mine le foreur réalise le creusement des trous et des galeries souterraines de divers diamètres et longueurs pour permettre la réalisation des installations techniques, la circulation des engins et des personnes, l'extraction du minerai.

3. http://www.comitesdepistagecancers.fr/ployka/2819 FORMATION - QUALIFICATION

L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau 2 de la CITE 2011 dans le secteur des industries extractibles. Une formation complémentaire est nécessaire pour la conduite d'engins.
Le salarié doit également remplir les conditions médicales d'aptitude au travail dans les mines.

4. ACTIVITE PRINCIPALE

4.1. LIEUX D'ACTIVITE

  • L'activité s'exerce au sein d'entreprises minières ou du BTP
  • Le travail se fait le plus souvent en galeries souterraines, en espace confiné

4.2. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

- Assurer l'extraction du minerai avec

  • le forage de trous réalisé en préparation du placement des explosifs c’est le coup de feu qui se produit en fin de journée en l’absence de tous les travailleurs des mines
  • le creusement des galeries principales et secondaires
  • l'installation de cheminée pour l’évacuation de produits

-Assurer la circulation dans les mines avec

  • le forage d'un puits principal bétonné pour recevoir l’ascenseur (Skip).
  • la création des voies de roulage (descenderie) de matériels ou de personnes

- Assurer la mise en place des galeries techniques ou de service destinées à recevoir diverses installations :

  • station des pompes d’exhaure qui sert à l’évacuation de l’eau
  • aérage et/ou ventilation pour permettre l’alimentation de la mine en air frais
  • poste haute tension
  • stockage de matériels ou de matériaux
  • salle de repos
  • niches de refuge

More hints - Stabiliser le terrain et réaliser sa consolidation par minéralisation ou soutènement par boulonnage ou cintrage en participant aux différents travaux liés aux phases successives de creusement (garnissage, boisage du soutènement, boulonnage...)

- Conduire une machine de forage destinée aux creusements de galeries : forage manuel avec marteau piqueur pneumatique (marteau foreur) ou machine de forage et effectuer les vérifications et les entretiens simples de sa machine

4.3. MACHINES ET OUTILS UTILISES

  • Machine de forage (type Jumbo mono bras ou multi bras) 
  • un marteau foreur pneumatique.

4.4. PRODUITS ET MATERIAUX UTILISES

  • VEN tube (aération),
  • éléments de soutènement,
  • minerai, déblais,
  • lampe d'éclairage, électricité,
  • eau, air comprimée, 
  • poussoir, tiges
  • huile lubrifiante

4.5. PUBLIC ET RELATIONS SOCIALES

  • les autres membres de l'équipe
  • chef d'équipe
  • conducteur d'engins
  • mécanicien

4.6. EXIGENCES PARTICULIERES

  • Avoir les capacités physiques à exercer la profession (état cardio-vasculaire et pulmonaire, intégrité ostéo-articulaire et rachidienne, poids et taille…)
  • Avoir la capacité de manipuler des charges lourdes
  • Faire preuve de vigilance permanente
  • Pouvoir travailler en milieu souterrain
  • Supporter le port des équipements de sécurité
  • Avoir le sens du travail en équipe
  • Connaître et respecter rigoureusement les normes d’installation et de sécurité
  • Etre de sexe masculin

4.7. TRAVAILLEURS HANDICAPES

Restriction totale

5. ACTIVITES POUVANT ETRE ASSOCIEES

  • Conduite d'engins mécanique en fonction du niveau de formation
  • Encadrement d'une équipe

6. DANGERS

6.1. ACCIDENTS DU TRAVAIL

  • Manutentions manuelles (port de marteau foreur, port de tige de foration, port de poussoir, garnissage du soutènement) pouvant entrainer des lombalgies aigües
  • Déplacements (montées, descentes répétées de l'engin et déplacements dans le chantier) pouvant entrainer des chutes
  • Chutes de blocs et matériels (lors de la mise en œuvre du garnissage ou au moment de la foration) qui peuvent entrainer les accidents du travail suivants :
    Fractures ou entorse des membres supérieurs ou inférieurs.
    Corps étrangers ou blessure de l’œil
    Polytraumatisme suite à une chute ou heurt par engin
    Pincement des doigts ou des bras

6.2. AMBIANCES ET CONTRAINTES PHYSIQUES

  • Montées et descentes répétées du plancher machine et déplacements en terrains difficiles, pentes, irréguliers, boueux : membres inférieurs
  • Vibrations : corps entier et système mains-bras-épaules (usage ponctuel d'outils pneumatiques vibrants)
  • Contraintes respiratoires : atmosphère chargée en poussières et retour de fumées de circulation d’engins
  • Bruit souvent > 90 dBA
  • Contraintes visuelles : surveillance du front d'abattage ou de foration
  • Manutentions manuelles et postures difficiles (garnissage, boisage du soutènement) : entrainant des contraintes sur le système mains-bras-épaules, dos
  • Ambiance chaude
  • Electricité avec ses risques d'électrocution

6.3. AGENTS CHIMIQUES

  • Huiles des marteaux-piqueurs
  • Contact avec les gaz d’échappement des véhicules (CO, plomb…..)
  • Poussière minérale (silice, Cu, antimoine, fer, plomb, produits radioactifs, houille…)
  • Produit explosif (gaz toxiques tels : SO2, CO2,NOX)

6.4. AGENTS BIOLOGIQUES

  • Ankylostome (sol contaminé par des déjections de porteurs)
  • Leptospirose (par des déjections de rats)

6.5. CONTRAINTES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES

  • Efforts de concentration pendant les opérations de havage et/ou de foration
  • Exigences de sécurité relatives aux milieux souterrains (et chantiers en cul-de-sac)

7. RISQUES POUR LA SANTE

7.1. MALADIES PROFESSIONNELLES (Tableaux marocains)

  • Tableau N° 22 bis : Affections professionnelles consécutives à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice cristalline (quartz, cristobalite, tridymite), des silicates cristallins (kaolin, talc), du graphite ou de la houille
  • Tableau N° 27 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par des vibrations de basses et moyennes fréquences transmises au corps entier
  • Tableau N° 28 : Affections provoquées par les huiles et graisses d'origine minérale ou de synthèse
  • Tableau N° 33 : Atteinte auditive provoquée par les bruits lésionnels
  • Tableau N° 59 : Affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes

http://firstinthefight.co.uk/ A contrôler (tableau marocains)

  • Tableau n° 1 : Affections dues au plomb et à ses composés
  • Tableau n° 18 : Ankylostomose professionnelle
  • Tableau n° 46 et 47 : Affections consécutives à l'inhalation de poussières ou de fumées d'oxyde de fer
  • Tableau n° 63 : maladies professionnelles causées par l'antimoine et ses dérivés
  • tableau n° 71 : Bronchopneumopathie chronique obstructive du mineur de charbon
  • Tableau n° 73 : Mycoses cutanées
  • Tableau n° 86 : Cancer bronchique primitif provoqué par l'inhalation de poussières ou de vapeurs renfermant des arséno-pyrites aurifères

7.2. AUTRES MALADIES LIEES A L 'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

  • Troubles du sommeil
  • Trouble de l'alimentation

8. SURVEILLANCE MEDICALE

8.1. VISITE MEDICALE

  • Embauche : examen clinique avant l'embauche
  • Annuelle
  • Visite après arrêt maladie de 3 semaines

8.2. EXAMENS COMPLEMENTAIRES

  • Embauche :
    Radiographie pulmonaire standard
    EFR (épreuves fonctionnelles respiratoires)
    Audiogramme
    Examen ophtalmologique
    Radiographie du rachis lombaire
    Examen biologique (NFS, glycémie à jeun, transaminases, urée créatinémie)
  • Ultérieurement :
    Radiographie pulmonaire standard annuelle
    Audiogramme tous les 3ans (art 96-08 art 281 à 291 du code du travail)
    EFR

8.3. VACCINATIONS

DTPolio à l’embauche et tous les 20 ans conseillé par l’OMS

8.4. SUIVI POST PROFESSIONNEL

Une attestation d'exposition aux agents chimiques dangereux est remplie par l'employeur et le médecin du travail et gardé dans le dossier du salarié dans les archives de l’établissement non remise au salarié.
Surveillance médicale post professionnelle tous les cinq ans ou, après avis du médecin conseil, plus fréquemment.

8.5. DOSSIER MEDICAL : Contenu du dossier médical :

Dates et résultats des examens médicaux complémentaires pratiqués
Double de la fiche individuelle d'exposition établie par l'employeur, transmise au médecin du travail
Conservation du dossier médical pendant au moins 50 ans après la fin de la période d'exposition

9. NUISANCES POUR L'ENVIRONNEMENT EXTERIEUR

  • Pollution de l'air par les poussières d'extraction
  • Bruit de la circulation routière et des machines
  • Risque d'accidents avec traumatisme pour le chauffeur et les autres ouvriers de la mine avec risques d'incendie, et d'explosion et d'éboulement

10. ACTIONS PREVENTIVES

10.1. INDICATEURS D'AMBIANCE ET METROLOGIE

  • Bruit : Mesurage du niveau d'exposition au bruit à l'aide d'un sonomètre et/ou d'un exposimètre
    Valeurs limites d'exposition : Niveau d'exposition quotidienne au bruit de 87 db(A) ou niveau de pression acoustique de crête de 140 dB(C)
  • Manutention : analyse de la manutention manuelle au poste de travail
  • Poussières : prélèvements d'atmosphère et analyses
  • Vibrations transmises au bras et aux mains :
    • Mesures de vibrations transmises aux bras et aux mains : Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 5 m/s2 pour les vibrations transmises aux mains et aux bras
    • Vibrations transmises au corps entier : Mesures de vibrations transmises au corps entier : Valeur limite d'exposition journalière rapportée à une période de référence de 8 heures : 1,15 m/s2 pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps
  • Exposition à la chaleur

10.2. PREVENTION COLLECTIVE

  • Ergonomie de la machine de foration et du marteau foreur
  • Organisation du travail au chantier (enchaînement et réparation des tâches, consignes de sécurité,...)
  • Lutte contre les poussières : par aspiration, humidification (jet d’eau), ventilation du chantier en air frais
  • Mécanisation des opérations pénibles ou dangereuses
  • Eclairage des zones de travail et de manutention
  • Passage à plus de 3 équipes par 24 h si la température est supérieure à 28°

10.3. PREVENTION INDIVIDUELLE

  • Protections antibruit
  • Masques anti poussières
  • Lunettes anti-projections
  • Protection des mains lors des travaux

10.4. FORMATION - INFORMATION - SENSIBILISATION

  • Risques liés au bruit, aux poussières
  • Gestes et postures (règles de manutention manuelle)
  • Comportement et maîtrise des risques
  • Règles et consignes de sécurité

11. REGLEMENTATION

11.1. TEXTES INTERNATIONAUX

• Convention du BIT C176 sur la santé et la sécurité dans les mines
• Recommandation du BIT R 183 sur la santé et la sécurité dans les mines

11.2 TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES MAROCAINS

11.3. AUTRES TEXTES

12. BIBLIOGRAPHIE

  • CITE 2011 : Classification internationale de type de l'éducation : CITE français ; CITE en arabe
  • ROME Les fiches métiers. F1402 Extraction solide. (Pôle emploi) (2009)
  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 8111 Mineurs et conducteurs d'installations de mine. (O.I.T.) (2008)
  • Travaux de creusement en souterrain de galeries, de puits ou de grandes excavations. Mise en œuvre de dispositifs de ventilation mécanique. (INRS) (1991)

REDACTION

  • site de rencontre musulman pratiquant AUTEURS : Fatmi Selma (médecin du travail) (Casablanca Maroc) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.); Bennani Saloua (Médecin du travail) ( Casablanca Maroc) (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • griechische frauen treffen DATE DE CREATION : avril 2014
  • rencontres 05 RELECTEURS
  • http://netix.pl/includes/frazaty/1127 DERNIERE MISE A JOUR :

 

Vous n'avez pas le droit de poster des commentaires (Vous devez vous connecter).